Liste des attaques du Front Polisario sur le mur des sables

Le mur des sables au Sahara occidental a été attaqué ou franchi de nombreuses fois par le Front Polisario.

1980Modifier

1981Modifier

1982Modifier

 
Le mur près de Boukraa en mars 1982.
  • Le Polisario attaque le mur entre Tarfaya et Ras el-Khanfra le .
  • Après cette attaque, le Polisario observe une trêve de six mois qui sera rompue par une série d'attaques près de Smara les 3, 15, 19 et , toutes repoussées[1].

1983Modifier

  • Le voit, selon les communiqués du Polisario, une hausse du nombre des attaques contre le mur, avec une vingtaine de bombardement à l'arme lourde de positions marocaines dans le triangle Laâyoune-Smara-Boukraa[L 1]
  • Mi-, le Polisario attaque Smara (derrière le mur) et d'autres points fortifiés entre Smara et Zag, avec plus de 1 500 hommes et 500 véhicules mais déplore de lourdes pertes[L 2].
  • En , le Polisario relance une attaque près de Smara[L 3].
  • En , le Maroc contre-attaque, lançant l'offensive entre Smara et Tifariti et l'offensive de Ain-Lahchich.

1984Modifier

1985Modifier

1986Modifier

 
Un M56 Scorpion (en) marocain en position sur le mur vers 1986.
  • Le , le mur est percé par le Polisario dans la zone de Sueiah, au sud de Mahbès[L 5].
  • Le , le Polisario attaque à Tsibilirat, tuant 17 soldats marocains[2].
  • Pendant le reste de l'année, le Polisario harcèle le mur avec des tirs d'artillerie ou de mortiers. L'armée royale riposte également avec son artillerie, une sortie marocaine de l'autre côté du mur risquant d'être prise en embuscade[L 5].

1987Modifier

  • Le , le Polisario attaque dans le sous-secteur de Bir Anzarane. Les soldats marocains sont surpris dans leur sommeil et leur commandant sera arrêté à la suite de l'attaque[L 6].
  • Le , le Polisario lance une attaque majeure dans le sous-secteur de Gueltat Zemmour. Cette attaque convainc les responsables marocains de déplacer leurs unités d'intervention vers le sud pour contrer les tentatives sahraouies d'empêcher la construction du 6e mur[L 6].
  • Le , le Polisario attaque deux postes marocains dans la région de Farsia avec succès.
  • Il attaque à nouveau au même endroit, sans effet de surprise les 6 et [3].
  • Le , attaque sahraouie dans le sous-secteut d'El Gharb[L 7].
  • Le dans le sous-secteur d'Aousserd[L 7].
  • Le dans le djebel Labriga[L 7].
  • Le dans le sous-secteur de Gueltat Zemmour[L 7].
  • Le dans le sous-secteur de Tichla[L 7].
  • Le le Front Polisario attaque dans le sous-secteur de Farsia (en), pour « saluer » l'anniversaire de la fondation du mouvement ()[4].
  • Le dans le sous-secteur de Gueltat Zemmour[L 7].
  • Le , le Polisario attaque le sous-secteur de Tichla avec succès.
  • Le , le Polisario lance une attaque à Houfrett-Ichiaff, dans le sous-secteur de Oum Dreyga. Il revendique la destruction de six chars SK-105 et de douze autres véhicules, ainsi que la capture d'une importante quantité de matériel dont une trentaine de missiles M47 Dragon et un autre SK-105[5].
  • Le dans le sous-secteur d'Aousserd[L 7].
  • Le à Achergan dans le sous-secteur de Gueltat Zemmour[L 7].
  • Entre le 17 et le , le Polisario attaque à Farsia et Oum Dreyga (en).
  • Le dans le sous-secteur d'Haouza[L 7].

1988Modifier

1989Modifier

AnnexesModifier

NotesModifier

Sources bibliographiquesModifier

  1. Verniot, p. 655.
  2. Ali, p. 160.
  3. Ali, p. 161.
  4. Ali, p. 162.
  5. a et b Fuente & Mariño, p. 111.
  6. a et b Fuente & Mariño, p. 113.
  7. a b c d e f g h et i Fuente & Mariño, p. 112.
  8. Fuente & Mariño, p. 116.
  9. Seddon 1989, p. 135.
  10. a et b Fuente & Mariño, p. 117.
  11. Fuente & Mariño, p. 122.
  12. Seddon 1989, p. 140.

RéférencesModifier

  1. Roland Delcour, « Le Front Polisario a subi une série d'échecs au cours des dernières semaines », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Morocco/Western Sahara (1976-present) », Dynamic Analysis of Dispute Management (DADM) Project, sur University of Central Arkansas (consulté le 2 juin 2018)
  3. Jean de la Guérivière, « Le conflit du Sahara occidental : Sur le "mur" marocain en attendant les blindés du Polisario », Le Monde,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  4. « Sahara occidental Le Polisario revendique une attaque contre le " mur " », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. « Le Front Polisario revendique une nouvelle attaque contre les troupes marocaines », Le Monde,‎ (lire en ligne)

BibliographieModifier