Ouvrir le menu principal

Liste de personnes transgenres assassinées

page de liste de Wikipédia

Cet article liste les personnes transgenres victimes d'assassinats transphobes.

Le Transgender Murder Monitoring Project surveille, collecte et analyse les annonces d'homicides de personnes trans ou de genres non-conformes, dans le monde entier[1],[2].

Sommaire

1993Modifier

  • Brandon Teena, un homme trans de 21 ans, a été violé et assassiné à Falls City au Nebraska, le 31 décembre 1993[3]. Deux hommes ont été reconnus coupables de son assassinat, et son histoire a été le sujet du film Boys Don't Cry, qui a remporté un Oscar[3].

1998Modifier

  • Rita Hester, une femme transgenre, a été retrouvée sur le plancher de son appartement à Allston, dans le Massachusetts, le 28 novembre 1998. Elle avait subi plusieurs coups de couteau et est décédée plus tard à l'hôpital[4].

2002Modifier

  • Gwen Araujo de Newark, Californie (morte en octobre 2002), une adolescente transsexuelle américaine, a été tuée par quatre hommes, dont deux avec qui elle avait eu des rapports sexuels, qui l'ont frappée et étranglée après avoir découvert son anatomie masculine[5],[6],[7]. Deux des accusés ont plaidé coupable pour assassinat[8], sans être reconnus coupables de crime haineux. Les deux autres accusés ont plaidé coupable pour homicide volontaire[8],[9].

2003Modifier

  • Shelby Tracy Tom était une canadienne transgenre travailleuse du sexe à North Vancouver, Canada qui a été tuée par Jatin Patel le 27 mai 2003[10]. Selon Patel, lors d'une relation sexuelle avec elle, il remarqua ses cicatrices de chirurgie, à la suite de quoi il a paniqué et l'a étranglée. Le procureur a tenté de classer sa mort comme un crime haineux, mais la Cour suprême de la Colombie-Britannique a jugé que le crime n'avait pas été motivé par la haine, car il ne connaissait pas son identité transgenre lors de sa rencontre avec elle, et n'a donc pas pu spécifiquement la prendre pour cible pour cette raison[11]. L'avocat de Patel a utilisé l'argument de la "gay panic defense", qui a plaidé coupable pour 'homicide involontaire et a été condamné à neuf ans de prison. Tom, la victime travailleuse du sexe, a passé sa vie à aider les personnes défavorisées du quartier de Downtown Eastside à Vancouver.

2008Modifier

  • Larry King d'Oxnard, Californie, était un gay ou bisexuel[12] de 15 ans, élève de huitième année qui a été abattu à son école le 12 février 2008. Il portait des vêtements variants de genre, des bijoux et du maquillage[13] et avait fait son coming out en tant que gay à l'école[13]. King était sujet de moqueries et embêté par ses camarades par rapport à son efféminement et le fait d'être gay[12]. Dans la matinée du 12 février, Lawrence était dans le laboratoire d'informatique de l'école avec 24 autres étudiants. Un camarade de quatorze ans, Brandon McInerney a été vu à plusieurs reprises en fixant King pendant la classe. À 08h15, McInerney a tiré deux fois dans la tête de King avec d'une arme de poing[14]. King a été déclaré en état de mort cérébrale le lendemain mais on a préservé ses organes pour donation[13]. Le persécuteur McInerney a été jugé comme un adulte d'assassinat et crime haineux avec préméditation et possession d'un revolver[13]. Le crime a été reconnu pour être le cas de crime haineux le plus grave de 2008. Newsweek l'a décrit comme « le crime le plus anti-gay depuis l'assassinat de 1998 de Matthew Shepard », en attirant l'attention sur les questions de la violence armée, ainsi que l'expression du genre et la sexualité des adolescents. Le 21 novembre 2011, McInerney a plaidé coupable d'assassinat, homicide volontaire et détention d'arme à feu. Il a été condamné à 21 ans de prison sans crédit accordé pour le temps passé avant le procès et aucun crédit à donner pour bonne conduite, commençant dans un centre pour mineurs puis d'un transfert à la prison à ses 18 ans[12].
  • Angie Zapata était une femme trans qui a été assassinée le 17 juillet 2008, à Greeley, Colorado. Sa mort a été la première à être jugée comme crime haineux[15]. Le Colorado est l'un des états sur les onze qui protègent les victimes transgenres en vertu des lois sur les crimes haineux aux États-Unis. Allen Andrade, qui a appris à dix-huit ans qu'Angie était transgenre après avoir passé plusieurs jours avec elle, l'a battue à mort avec un extincteur. Dans son mandat d'arrêt, Andrade appelle Zapata « it » ("ça")[16], et lors de son procès, une conversation téléphonique est passée dans laquelle il dit à son amie « les choses gay doivent mourir »[17]. Les avocats d'Andrade ont utilisé l'argument du gay panic defense, ce qui implique qu'Andrade a soudainement « cassé » quand il a appris que Zapata n'est pas née biologiquement femme. Le , Andrade a été reconnu coupable d'assassinat, de crime haineux, et vol de voiture. Il a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle[18].

2011Modifier

  • Dee Dee Pierson est morte le . Kenyon Jones a avoué l'assassinat, disant à la police qu'il avait payé Pierson pour avoir une relation sexuelle avec elle et quand il a découvert qu'elle était transgenre, il s'est mis en colère et l'a tuée[19],[20].

2012Modifier

  • Brandy Martell a été abattue le 29 avril à Oakland, en Californie[21].

2013Modifier

  • Cernia 'Ce Ce' Dove (Acoff), 20 ans, a été étranglée dans la zone de Cleveland le 5 janvier par Andrey Bridges, les autorités l'ont confirmé plus tard[22]. Son corps a été trouvé en bas d'un pont le 17 avril avec une corde autour de sa taille pour y attacher un bloc de béton. Elle avait été portée disparue le 27 mars.
  • Ashley Sinclair a été tuée le 4 avril[23].
  • Islan Nettles, 21 ans, a été frappée à mort à Harlem le 17 août après qu'un groupe d'hommes l'aient accostée, ainsi que deux de ses amis transgenres[24].
  • Dwayne Jones, morte à la Jamaïque[25].

2014Modifier

EurasieModifier

  • Çağla Joker a été abattue à Istanbul le 21 avril pendant qu'elle était avec une autre femme trans qui a également été abattue, mais a survécu[26].
  • Keeta Bakhsh est morte des suites d'un passage à tabac de la police le 23 octobre à Bahawalpur, au Pakistan, qui a eu lieu quand la police a perquisitionné sa maison. La police a initialement fait valoir que ses blessures étaient dues au saut du fourgon de police lorsqu'il était en mouvement, mais depuis, le chef du raid a été suspendu de ses fonctions[26].
  • Mahadevi a été poussée hors d'un train en marche à Bangalore, en Inde, le 24 septembre. C'était une jeune femme trans handicapée de 22 ans[26].

Amérique du NordModifier

  • Tiffany Edwards a été tuée par Quamar Edwards, sans rapport, le 26 juin à Walnut Hills, Ohio[26].
  • Aniyah Parker est morte le 3 octobre à Los Angeles ; la police a considéré que c'est un vol qui a mal tourné, alors que les attaquants n'avaient pas pris son sac à main. Les défenseurs pensent qu'elle a été ciblée parce qu'elle était transgenre[26].

Amérique du SudModifier

  • Marcela Duque a été lapidée à mort par un groupe d'assaillants le 9 septembre à Medellin, en Colombie[26].

OcéanieModifier

  • Jennifer Laude est morte à Olongapo, Philippines, le 11 octobre[27]. Joseph Scott Pemberton a été reconnu coupable d'assassinat[28]. Pemberton l'a tuée en découvrant qu'elle était transsexuelle en phase pré-opératoire[29].
  • Deshawnda Sanchez a été abattue le 3 décembre à Los Angeles[30].

2015Modifier

Amérique du NordModifier

États-UnisModifier

  • Bri Golec d'Akron (Ohio) a été étranglé à mort par son père, Kevin Golic, le 13 février 2015[31]. Bri avait 22 ans. Selon certaines sources, Bri avait changé d'identité à peu près 1 an avant. Il a depuis été identifié comme un homme pansexuel androgyne. Son père a appelé le 911 après l'agression affirmant que « le culte » avait agressé Brian. Le culte auquel il se référait est un groupe de soutien local pour les personnes trans. Kevin Golic est accusé d'assassinat et de crime et violence domestique[32].
  • Elisha Walker : son corps a été retrouvé dans une tombe peu profonde dans le comté de Johnston, Caroline du Nord, le 15 août. Elle avait été portée disparue depuis un an[33].

2016Modifier

États-UnisModifier

Selon Human Rights Campaign, aux États-Unis en 2017, au moins 28 personnes transgenres ont été assassinées[34].

  • Shante Thompson, une femme transgenre de 34 ans, a été battue à mort avec un ami, à Houston, au Texas, le 11 avril 2016. Des témoins ont rapporté qu'ils ont été assaillis par un groupe d'environ huit personnes sur une route de Midtown[35],[36].
  • Reese Walker, une femme transgenre de couleur de 32 ans de Wichita, au Kansas, a été trouvée dans la soirée du dimanche , gisant sur le sol de son appartement. Walker a reçu des coupures et de multiples coups de couteau sur tout le corps. Au cours de l'enquête qui a suivi, un garçon de 16 ans a été arrêté et placé dans la prison du comté de Sedgwick, soupçonné d'assassinat[37],[38].
  • Rae'Lynn Thomas, une femme noire de 28 ans, a été tuée par deux balles devant sa mère, puis battue à mort alors qu'elle suppliait pour sa vie, par James Allen Byrd, le 10 août[39] à Columbus, dans l'Ohio[40]. Byrd l'a appelée « le diable » et a fait des commentaires transphobes[41],[39],[40].

EuropeModifier

Amérique du SudModifier

BrésilModifier

  • Jessica Mendes Cavalcanti, une femme trans de 24 ans a été encerclée par deux jeunes hommes, puis mortellement poignardée dans le quartier Canaa d'Uberlândia le 19 avril. L'un des suspects qui a été arrêté par la police a avoué que son mobile était le fait que Cavalcanti soit transgenre[44].
  • Luana Biersack, une femme trans de 14 ans d'Apucarana qui avait disparu le 13 avril, a été trouvée morte dans un lac municipal de Novo Itacolomi le 22 avril. Avant sa disparition, Luana avait laissé un message sur son profil Facebook indiquant qu'elle était menacée par quelqu'un[44].

2017Modifier

2018Modifier

FranceModifier

  • Vanessa Campos, 36 ans, une femme trans, a été abattue au bois de Boulogne à Paris dans la nuit du 16 au 17 août, avec une arme volée à un policier. Elle était originaire du Pérou. Le rapport de police initial évoque « un travesti »[45],[46],[47],[48],[49],[50],[51]. L'hebdomadaire français Paris Match est condamné pour avoir publié la photo de son cadavre[52],[53]. Cinq personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire pour "meurtre commis en bande organisée" et "vols en réunion avec dégradation" [54],[55]. Début 2019, neuf personnes sont incarcérées et le principal suspect, « Mahmoud K. » est interpellé en Allemagne, extradé vers la France[56], et enfermé[57].

États-UnisModifier

Selon Human Rights Campaign, aux États-Unis en 2018, au moins 26 personnes transgenres ont été assassinées[58].

2019Modifier

États-UnisModifier

Selon Human Rights Campaign, aux États-Unis en 2019, au moins 16 personnes transgenres ont été assassinées[59].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « – Trans Murder Monitoring Project » (consulté le 8 juin 2019)
  2. (en-GB) « Beheaded, shot and stoned to death: 368 trans people killed this year », sur Gay Star News, (consulté le 8 juin 2019)
  3. a et b Chris Summers, The victims of prejudice, BBC News, 26 décembre 2003
  4. (en) Lynda De Jong, « Police seek information in Allston slaying », The Boston Globe,‎ , B5 (lire en ligne).
  5. (en) Steven McElroy, « What's On Tonight », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2010) :

    « 9 P.M. (Lifetime) A GIRL LIKE ME: THE GWEN ARAUJO STORY »

    .
  6. (en) Sam Wollaston, « Body politics », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2010).
  7. (en) Carolyn Marshall, « 2 Guilty of Murder in Death of a Transgender Teenager », The New York Times,‎ , p. 20 (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2010).
  8. a et b (en) Zak Szymanski, « Two murder convictions in Araujo case », Bay Area Reporter (en),‎ (lire en ligne).
  9. (en) Christopher Shelley, Transpeople: repudiation, trauma, healing, University of Toronto Press, (ISBN 978-0-8020-9539-8, lire en ligne), p. 47.
  10. (en) « Was Shelby Tom's Death a Hate Crime? - The Tyee », The Tyee, (consulté le 17 octobre 2015).
  11. (en) Jeremy Hainsworth, « Trans killing not a hate crime », dailyxtra.com (consulté le 17 octobre 2015).
  12. a b et c (en) Ramin Setoodeh, « Young, Gay and Murdered » [archive du ], Newsweek, (consulté le 23 juillet 2008).
  13. a b c et d Rebecca Cathcart, « Boy’s Killing, Labeled a Hate Crime, Stuns a Town », New York Times,‎ (lire en ligne).
  14. « "GaySoFla.com remembers Lawrence "Larry" King - A Young Hero" », The Miami Herald,‎ (lire en ligne).
  15. Jim Spellman, « Transgender murder, hate crime conviction a first », CNN, DENVER, Colorado,‎ (lire en ligne).
  16. Monte Whaley, « Transgender victim referred to as "it" », The Denver Post, Greeley,‎ (lire en ligne).
  17. « Trial hears 'gay things must die' tape », Logo, Greeley, Colorado, 365gay.com,‎ (lire en ligne).
  18. « Transgender murder, hate crime conviction a first », CNN,‎ (lire en ligne).
  19. Chai Jindasurat, Transgender Day of Remembrance ; Remembering Dee Dee Pearson, (lire en ligne).
  20. Macradee Aegerter, « Man Sentenced in Transgender Murder Case », WDAF-TV (en), KANSAS CITY, Missouri,‎ (lire en ligne).
  21. Karmah Elmusa, « Murder of transgender woman Brandy Martell raises concerns about hate crime », sur Oakland North (consulté le 11 mars 2015).
  22. Traciy Reyes, « Cemia "Cece" Dove, Carl Acoff; Transgender Woman's Pond Murder on TV One Tonight », Inquisitr,‎ (lire en ligne).
  23. Jorge Rodriguez-Jimenez, « Florida Man Gets 30 Years in Prison for Murdering Trans Woman », sur The Advocate (consulté le 2 janvier 2015).
  24. Mitch Kellaway, « Suspect Indicted in Beating Death of N.Y. Trans Woman Islan Nettles », sur The Advocate (consulté le 26 août 2015).
  25. McFadden, David, « In Jamaica, transgender teen killed by mob »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Associated Press, (consulté le 14 août 2013).
  26. a b c d e et f Mitch Kellaway, « Transgender Day of Remembrance: Those We've Lost in 2014 », sur The Advocate (consulté le 14 juin 2015).
  27. « 'I think I killed a he/she': American soldier 'confessed he murdered Filipino transgender woman after checking into a hotel and then finding out his date wasn't born female' », sur Daily Mail (consulté le 2 janvier 2015).
  28. http://www.msn.com/en-us/news/world/us-marine-found-guilty-of-killing-transgender-filipino/ar-AAfSpgm?ocid=ansmsnnews11.
  29. http://www.cbsnews.com/news/us-marine-joseph-pemberton-charged-with-killing-filipino-transgender/.
  30. Kennedy Ryan et Kimberly Cheng, « Transgender Woman Shot, Killed While Pounding on Door of South L.A. Home for Help », sur KTLA5 (consulté le 2 janvier 2015).
  31. « 22 Year Old Ohio Trans Woman Stabbed to Death By Father », sur Pittsburgh Lesbian Correspondents.
  32. Mark Shrayber, « Father Stabs His Trans Child to Death, Tells Police It Was a Cult », Jezebel (consulté le 17 octobre 2015).
  33. Jessica Glenza, « Missing transgender woman found dead in 'crude grave' in North Carolina », sur The Guardian (consulté le 17 août 2015).
  34. (en) « Violence Against the Transgender Community in 2017 », sur Human Rights Campaign (consulté le 26 août 2018).
  35. (en) Human Rights Campaign, « HRC Mourns the Loss of Shante Thompson | Human Rights Campaign », sur Human Rights Campaign (consulté le 15 avril 2016).
  36. (en-US) TEGNA, « 2 beaten, fatally shot along Midtown roadway », sur KHOU (consulté le 15 avril 2016).
  37. (en) « Man stabbed to death in southwest Wichita », sur kansas (consulté le 21 mai 2016).
  38. (en) « The Walker Family Calls for Action and Healing in Wichita, Kansas in Response to the Murder of Reese Walker, a Transgender Black Woman », sur The Huffington Post, (consulté le 21 mai 2016).
  39. a et b Advocate: "Rae'Lynn Thomas, 28, was shot [... at] home August 10".
  40. a et b (en) « Family of Columbus woman killed call it a hate crime », .
  41. (en) Mic, « Rae'Lynn Thomas, Ohio Transgender Woman, Killed by Mom's Ex Who Called Her "Satan" ».
  42. (en) Emilia Bona-Sou, « William Lound's killer says he is sorry for "pain and suffering" caused », Southport Visiter,‎ (lire en ligne).
  43. (en) « William Lound killing: Mum 'devastated' by son's 'transphobic' murder », BBC News,‎ (lire en ligne).
  44. a et b (en) « Three Brazilian Trans females murdered »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), .
  45. « « Pour la société, une "pute" trans qui se fait tuer, ce n'est rien, c'est personne » », KOMITID,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2018).
  46. « «On peut parler d’un crime motivé, possiblement, par trois caractéristiques de la victime : meurtre transphobe, putophobe et raciste.» », Libération.fr,‎ (lire en ligne).
  47. « Prostituée trans tuée au bois de Boulogne : les associations dénoncent une "responsabilité" politique », L'Obs,‎ (lire en ligne).
  48. « "Nous sommes toutes Vanesa" : les travailleurs du sexe ont rendu hommage à une prostituée trans assassinée au Bois de Boulogne », LCI,‎ (lire en ligne).
  49. « Meurtre d’une prostituée trans à Paris : les limites de la pénalisation des clients », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne).
  50. Eros Sana, « En hommage à Vanesa Campos, femme transsexuelle assassinée | Portfolios | Mediapart », Mediapart,‎ (lire en ligne).
  51. « Vanesa Campos, prostituée assassinée » [audio], sur France Culture, (consulté le 1er novembre 2018).
  52. « Paris Match condamné pour avoir publié une photo du corps nu de Vanesa Campos », TÊTU,‎ (lire en ligne).
  53. « Paris Match condamné pour avoir publié une photo du cadavre de Vanesa Campos », KOMITID,‎ (lire en ligne).
  54. « Ce que l'on sait du meurtre de Vanesa Campos, prostituée tuée au bois de Boulogne », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2018).
  55. « Meurtre de Vanesa Campos au bois de Boulogne : cinq suspects mis en examen », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  56. « Meurtre de Vanesa Campos : fin de cavale pour le tireur présumé », sur leparisien.fr, 2019-01-19cet21:30:46+01:00 (consulté le 20 janvier 2019).
  57. « Rassemblement au bois de Boulogne en hommage à Vanesa Campos, prostituée transgenre, tuée il y a un an », sur Franceinfo, (consulté le 18 août 2019)
  58. (en) « Violence Against the Transgender Community in 2018 », sur Human Rights Campaign (consulté le 26 août 2018).
  59. (en) « Violence Against the Transgender Community in 2019 », sur hrc.org (consulté le 18 août 2019)