Ligne de Busigny à Hirson

ligne de chemin de fer française

Ligne de
Busigny à Hirson
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1885
Fermeture 2005
Concessionnaires Nord (1883 – 1937)
SNCF (1938 – 1991)
déclassée (à partir de 1991)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 238 000
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Nombre de voies Ligne déposée
(Anciennement à double voie)
Trafic
Propriétaire SNCF

La ligne de Busigny à Hirson était une ligne ferroviaire non électrifiée, à double voie puis transformée à voie unique, qui reliait la gare de Busigny à celle d'Hirson.

Elle constituait la ligne no 238 000[1] du réseau ferré national.

HistoriqueModifier

La loi du 17 juillet 1879 (dite plan Freycinet) portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en n° 10, une ligne de « Hirson à Busigny, avec embranchement de ou près Wimy à Guise »[2]. La ligne est déclarée d'utilité publique par une loi le 31 juillet suivant[3].

La ligne est cédée par l'État à Compagnie des chemins de fer du Nord selon les termes d'une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 5 juin 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[4].

La ligne a été ouverte en 1885[5]. La ligne Busigny - Hirson se détache de la ligne de Creil à Jeumont à 350 m au sud de la gare de Busigny. Elle entre dans le département de l'Aisne peu avant Becquigny et se dirigeant vers l'est dessert les gares de Vaux-Andigny, la Vallée-Mulâtre, Wassigny, Étreux, Boué, le Nouvion-en-Thiérache, Buironfosse, la Capelle, Wimy et Ohis-Neuve-Maison[5]. Dès sa mise en service la ligne verra passer de nombreux trains de marchandises mais aussi des trains de voyageurs avec la création de plusieurs allers et retours omnibus quotidiens.

Dans les années 1950, la ligne est mise à voie unique. Le trafic voyageur cesse en 1959[5]. Le trafic fret cesse dans les années 1980.

La section entre Le Nouvion et La Capelle est officiellement fermé le 4 février 1974. Celle entre Boué et le Nouvion l'est à son tour le 1er juillet 1987. Celle de La Capelle à Hirson est de même fermée en septembre 1987. Le tronçon entre Boué et Hirson est retranché du réseau ferroviaire et déclassé (PK 201,200 à 235,100) par un décret du 20 septembre 1991 pour la création d'une coulée verte - Parc de stationnement - Base de loisir - Reconstruction d'un pont-rail évitée[6].

La section Busigny - Boué est déposée.

La section de Wassigny à Guise de la ligne de Laon au Cateau, croisant la ligne de Busigny à Hirson a disparu définitivement en 2005[5].


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Fascicule Gares et lignes du nord, édité par le COPEF (Cercle Ouest Parisien d'Études Ferroviaires) en 1985.
  2. « N° 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  3. « N° 8249 - Loi qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer d'Hirson à Busigny, par Ohis, le sud de la forêt de Nouvion et Wassigny : 31 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 461,‎ , p. 106 (lire en ligne).
  4. « N° 14214 - Loi qui approuve la convention passée, le 5 juin 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer du Nord : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 333 - 339 (lire en ligne).
  5. a b c et d « Ligne Busigny - Hirson », sur http://a.gouge.free.fr/
  6. « Décret du 20 septembre 1991 portant retranchement et déclassement de sections de lignes dépendant du réseau ferré national géré par la Société nationale des chemins de fer français et rectification du décret du 22 février 1991 portant retranchement et déclassement de sections de lignes dépendant du réseau ferré national géré par la Société nationale des chemins de fer français : NOR: EQUT9101176D », Journal officiel de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, no 224,‎ , p. 12514 - 12515 (lire en ligne)

Liens externesModifier