Ligne 66A (Infrabel)

ligne de chemin de fer belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 66.

Ligne
66A
Ligne de Ingelmunster à Anzegem
via Waregem
Image illustrative de l’article Ligne 66A (Infrabel)
Carte de la ligne
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Villes desservies Ingelmunster, Oostrozebeke, Waregem, Anzegem
Historique
Mise en service 1868
Fermeture 1934 – 1988
Concessionnaires État-Belge (1868 – 1926)
SNCB (1926 – 1988)
hors-service (à partir de 1988)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 66A
Longueur 27 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Nombre de voies Anciennement à voie unique

La ligne 66A était une ligne ferroviaire belge, longue de 27 kilomètres, du réseau de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), située dans la province de Flandre-Occidentale. Elle reliait la gare d'Ingelmunster (embranchements ligne 66 et ligne 73A) et la gare d'Anzegem (embranchement ligne 89, via la gare de Waregem (embranchement ligne 75).

HistoriqueModifier

ChronologieModifier

  • 20 décembre 1868, mise en service des 27 kilomètres par l'administration des chemins de fer de l'État-Belge[1]

HistoireModifier

InfrastructureModifier

LigneModifier

C'était une ligne longue de 27 kilomètres à voie unique avec un écartement standard. Elle portait le numéro 66A sur le réseau de la SNCB, elle est « hors service »[2].

GaresModifier

Liste des arrêts de la ligne avec leur point kilométrique : gare d'Ingelmunster (0,000), halte de Wante (2,415)[3], gare d'Oostrozebeke (5,720)[4], gare de Wielsbeke (8,910)[5], gare de Vive-Saint-Éloi (11,868)[6], gare de Waregem (14,166), gare de Gaverbeek (18,6), gare de Heirweg (23,9), gare d'Anzegem (27,0).

Notes et référencesModifier

  1. Archive pandora, 66A Ingelmunster - Waregem - Anzegem lire (consulté le 7 mai 2012).
  2. Site belrail.be, André Sintzoff, Lignes SNCB, 2000 lire (consulté le 7 mai 2012).
  3. (nl) Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Wante lire (consulté le 7 mai 2012)
  4. (nl) Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Oostrozebeke lire (consulté le 7 mai 2012)
  5. (nl) Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Wielsbeke lire (consulté le 7 mai 2012)
  6. (nl) Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Sint-Eloois-Vijve lire (consulté le 7 mai 2012)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier