Ouvrir le menu principal

Le Printemps des poètes est une manifestation francophone créée en mars 1999, se déroulant en France et au Québec.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le Printemps des poètes est lancé par Emmanuel Hoog aux côtés de Jack Lang, et animé avec André Velter durant ses trois premières éditions. Jean-Pierre Siméon en est aujourd'hui le directeur artistique.

Il incite le plus grand nombre à célébrer la poésie, quelle que soit sa forme d'expression sur tout le territoire, à l'image de la Fête de la musique créée en 1982.

Chaque édition tente de mettre en avant un sujet particulier sur lequel il sera alors possible de composer selon son inspiration : la ville en 2006, l'amour (Lettera amorosa) en 2007, « L'éloge de l'autre » en 2008, le rire en 2009, « Couleur femme » en 2010, « D’infinis paysages » en 2011, « Enfances » en 2012, « Les voix du poème » en 2013, « Au cœur des arts » en 2014, « L'insurrection poétique » en 2015, « Le grand XXe : d'Apollinaire à Bonnefoy» en 2016, « Afrique(s)» en 2017.

Chaque année, plus de 12 000 manifestations et autres festivités sont organisées, principalement en France et au Québec, à l'occasion de cette semaine consacrée à l'art poétique, qui se déroule habituellement au mois de mars, précédant de quelques jours l'arrivée du printemps.

En 2016, la manifestation reçoit le prix Goncourt de la poésie pour l'ensemble de son action.

ControverseModifier

  • En 2018, l'arrivée de Sophie Naulleau à la tête du Printemps des poètes suscite la controverse et des réactions d'opposition dont celle du comédien Jacques Bonnaffé[1].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier