Le Pian-Médoc

commune française du département de la Gironde

Le Pian-Médoc
Le Pian-Médoc
La mairie.
Blason de Le Pian-Médoc
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Bordeaux
Intercommunalité Communauté de communes Médoc Estuaire
Maire
Mandat
Didier Mau
2020-2026
Code postal 33290
Code commune 33322
Démographie
Gentilé Pianais
Population
municipale
6 739 hab. (2018 en augmentation de 8,99 % par rapport à 2013)
Densité 224 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 57′ 21″ nord, 0° 40′ 07″ ouest
Altitude Min. 5 m
Max. 37 m
Superficie 30,12 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Bordeaux
(banlieue)
Aire d'attraction Bordeaux
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton des Portes du Médoc
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Le Pian-Médoc
Géolocalisation sur la carte : Gironde
Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Le Pian-Médoc
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Pian-Médoc
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Pian-Médoc
Liens
Site web www.lepianmedoc.fr/

Le Pian-Médoc est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

GéographieModifier

Commune de l'aire urbaine de Bordeaux située dans son unité urbaine en Médoc au sein de l'aire d'appellation du haut-médoc à une vingtaine de kilomètres au nord de Bordeaux.

Communes limitrophesModifier

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Le Pian-Médoc est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3]. Elle appartient à l'unité urbaine de Bordeaux, une agglomération intra-départementale regroupant 73 communes[4] et 957 176 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue. L'agglomération de Bordeaux est la sixième plus importante de la France en termes de population, derrière celles de Paris, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence, Lille (partie française) et Toulouse[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Bordeaux, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 275 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[7],[8].

Occupation des solsModifier

 
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (64,1 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (67 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (41,1 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (23 %), zones urbanisées (17,2 %), zones agricoles hétérogènes (6,2 %), cultures permanentes (4,6 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (4,5 %), prairies (2,7 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (0,7 %)[9].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

ToponymieModifier

Le nom du Pian est documenté dès le XIIe siècle sous la forme Daupian (1168, cartulaire de Sainte-Croix de Bordeaux). Il s'agit d'un nom de domaine construit avec le suffixe latin -anus et basé sur le nom du propriétaire. Celui-ci est très vraisemblablement Alpius[10]. Le nom de domaine *Alpianus donne *Aupian en roman. Son initiale au- pouvant être prise pour la préposition au, ce toponyme est très vulnérable aux coupures fautives. On remarque dès le XIIe siècle l'agglutination de la préposition de (d'Aupian devient Daupian). Au XIVe siècle, on croit y voir le groupement gascon dau (= français du) que l'on détache du radical. On parle donc du village « dau Pian », c'est-à-dire « du Pian » dont le nom ne peut être que « Le Pian ». Pourtant une analyse linguistique aurait dû rectifier cette erreur de coupure et restaurer le nom légitime : Aupian[11].

La commune du Pian devient Le Pian-Médoc en 1956.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[12]
Période Identité Étiquette Qualité
1959 Fernand Dillaire    
1959 1961 Henri Fouquet    
1961 1965 Julien Varvarain    
1965 1971 Henri Fauquet    
Pierre Conte    
Jean Roy CNIP  
En cours Didier Mau[13] RPR puis
UMPLR
Cadre supérieur
Conseiller régional d'Aquitaine (1998 → 2004)
1er vice-président de la CC Médoc Estuaire

DémographieModifier

Les habitants sont appelés les Pianais[14]. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[16].

En 2018, la commune comptait 6 739 habitants[Note 3], en augmentation de 8,99 % par rapport à 2013 (Gironde : +6,4 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
600558548610620648695694750
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
740752750805836855804894873
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
844787762712682678655603687
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
9671 1441 9483 4815 0785 3735 2685 2486 066
2017 2018 - - - - - - -
6 6496 739-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

La zone, groupe d’amis réputé dans la ville du Pian Medoc, augmente considérablement la qualité démographique de la ville.

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à rejoindre le « Z Festival » en juillet 2021 (date précise à confirmer)

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Seurin

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes du Pian-Médoc se blasonnent ainsi[19] :

Parti, au premier d’argent à l’église du lieu d’or ajourée de sable, au deuxième de sinople à la grappe de raisin de gueules tigée, vrillée et feuillée du même ; le tout sommé d’un chef d’or chargé de trois pins arrachés de sinople fruités chacun de trois pièces aussi d’or.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

Notes et cartesModifier

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en celle d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 18 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

RéférencesModifier

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  2. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 27 mars 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  4. « Unité urbaine 2020 de Bordeaux », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 27 mars 2021).
  5. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  6. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  7. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  9. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 18 avril 2021)
  10. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 1 : Formations préceltiques, celtiques, romanes, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 193), , 1869 p. (ISBN 978-2-600-02884-4, lire en ligne), n° 9849..
  11. Bénédicte Boyrie-Fénié, Institut occitan, Dictionnaire toponymique des communes de Gironde, Pau, Éditions Cairn, , 402 p. (ISBN 978-2-35068-012-5)..
  12. Les seigneurs et maires du Pian-Médoc de 1601 à nos jours, sur lepianmedoc.fr
  13. « Commune du Pian-Médoc », sur le site de l'Association des maires de France (consulté le 26 février 2013).
  14. « Nom des habitants du Pian-Médoc », sur habitants.fr (consulté le 26 février 2013).
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  19. GASO - Banque du blason - 33322.