Laodicé VI

princesse séleucide, fille d'Antiochos IV

Laodicé VI

Titres

Princesse Séleucide

Reine du Pont

Biographie
Dynastie Séleucides
Père Antiochos IV
Mère Laodicé IV
Fratrie Antiochos V, Antiochos (en), Démétrios Ier, Laodicé V, Nysa, peut-être Alexandre Ier Balas[1]
Conjoint Mithridate V du Pont
Enfants 1. Mithridate VI
2. Mithridate Chrestos
3. Laodicé
4. Laodicé
5. Roxane
6. Stateira
7. Peut-être une autre fille
Religion Religion grecque antique

Laodicé VI (en grec moderne : Λαοδίκη ΣΤ΄) est une princesse hellénistique du royaume du Pont appartenant à la dynastie des Séleucides.

BiographieModifier

Laodicé VI est la fille d’Antiochos IV Épiphane et de Laodicé IV. Elle doit reconnaître comme son frère l’usurpateur Alexandre Ier Balas avec qui elle est proclamée reine en 150 av J.-C.[2]

Après la mort d’Alexandre Balas, elle épouse son neveu Mithridate V, roi du Pont, et est sans doute la mère de Mithridate VI Eupatôr, mais également de Mithridate Chrestos, ou encore de la princesse Laodicé dite « Laodicé C » par les généalogistes.

Ambitieuse et voulant exercer seule le pouvoir, elle est probablement à l'origine de la mort de son mari, qu'elle aurait fait assassiner par des proches. Elle prend alors le royaume en main en tant que régente alors que ses fils Mithridate VI Eupator Dionysos et Mithridate Chrestos sont encore mineurs.

La princesse Laodicé VI est connue pour son goût du luxe. Étant cliente de la République romaine, elle use de tous les pots-de-vin et du luxe que Rome lui propose. Son comportement amène le royaume à la dette. Plus tard, Mithridate VI, devenu majeur, se soulève avec son armée, et envoie sa mère en prison avant de reprendre la tête du royaume[3] en Elle meurt probablement en prison.

FamilleModifier

Mariage et enfantsModifier

De son mariage avec Mithridate V du Pont, elle eut :

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pour la majorité des sources antiques, Balas est un aventurier originaire de Rhodes qui se fait passer pour le fils illégitime d'Antiochos IV.
  2. Polybe Histoire « L'année 154-153 I Ambassades à Rome » , Bibliothèque de la Pléiade Éditions Gallimard. Paris 1970, p. 1132.
  3. Anne Bielman Sánchez, Régner au féminin. Réflexions sur les reines attalides et séleucides, p. 41-61.
  4. a et b Pour faciliter les généalogistes dans les généalogies modernes, de très nombreuses princesses portant le nom de Laodicé ont une lettre accolée à leur nom.
  5. Plutarque, Vie de Lucullus, chapitre XXXII, p. 1133-1134.