Stratonice Ire

souveraine du royaume séleucide

Stratonice ou Stratonicé (en grec ancien Στρατoνίκη / Stratoníkê), née vers 318 av. J.-C., morte vers 268 av. J.-C., est une princesse macédonienne. Sœur d'Antigone II Gonatas, elle épouse Séleucos Ier puis son fils Antiochos Ier en 294 av. J.-C.

Stratonice Ire
David-Antiochus et Stratonice.jpg
Antiochos et Stratonice, Jacques-Louis David, 1774.
Fonction
Reine Séleucide
Titre de noblesse
Reine consort
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Στρατoνίκη‏Voir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Famille
Père
Mère
Fratrie
Phila (d)
Corrhabus (d)
Alexandre (d)
Démétrios le Grêle (d)
Antigone II Gonatas
Cratère
Démétrios KallosVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Enfants
Prononciation

HistoireModifier

Stratonice est une fille de Démétrios Poliorcète[1] et de Phila, fille d'Antipater. En 301 av. J.-C., âgée de 17 ans, elle épouse Séleucos Ier[2] dont elle aura une fille, Phila II. Réputée pour sa grande beauté, elle inspire une violente passion à son beau-fils Antiochos. Selon la tradition, Séleucos, après avoir consulté son médecin Érasistrate et soucieux de préserver la santé de son unique héritier tombé malade, accepte de la lui céder pour femme[3]. Cette union arrive au moment où Antiochos reçoit le titre de corégent du royaume et la gouvernance des Hautes satrapies[4].

De cette union naissent quatre enfants :

Notes et référencesModifier

  1. Eusèbe de Césarée, Chronique, 94.
  2. Plutarque Vie de Démétrios, 33, 1, 3
  3. Plutarque, Vie de Démétrios, 38 ; Pline l'Ancien, XXIX, 3 ; Appien, Livre Syriaque, 59-61 ; Valère Maxime, Faits et dits mémorables, V, 7 ; Suda, « Érasistrate ».
  4. Will 2003, tome 1, p. 87-88.
  5. a b et c Eusèbe de Césarée, Chronique, 95.

BibliographieModifier

Article connexeModifier