Stratonice Ire

souveraine du royaume séleucide

Description de cette image, également commentée ci-après
Antiochos et Stratonice, Jacques-Louis David, 1774.

Titre

Reine séleucide

301 av. J.-C.268 av. J.-C.

Biographie
Dynastie Antigonides
Naissance vers 318 av. J.-C.
Décès vers 268 av. J.-C.
Antioche
Père Démétrios Ier
Mère Phila Ire
Fratrie Antigone II, Démétrios Kalos, Démétrios le Grêle (it), Alexandre (it), Corrabos (el), Phila (it), Cratère
Conjoint 1. Séleucos Ier
(301-294)
2. Antiochos Ier
(294-268)
Enfants Avec Séleucos Ier :
1. Phila II
Avec Antiochos Ier :
2. Séleucos (it)
3. Antiochos II
4. Stratonice II
5. Apama II
6. Laodicé (el)
Religion Religion grecque antique

Stratonice Ire (en grec ancien Στρατoνίκη / Stratoníkê), née vers 318 av. J.-C. et morte vers 268 av. J.-C., est une princesse macédonienne devenue reine séleucide, appartenant à la dynastie des Antigonides.

Sœur d'Antigone II Gonatas, elle épouse Séleucos Ier puis son fils Antiochos Ier.

BiographieModifier

Stratonice est une des filles de Démétrios Poliorcète[1] et de Phila, fille d'Antipater.

En 301 av. J.-C., âgée de 17 ans, elle épouse Séleucos Ier[2] dont elle aura une fille, Phila II.

Réputée pour sa grande beauté, elle inspire une violente passion à son beau-fils Antiochos. Selon la tradition, Séleucos, après avoir consulté son médecin Érasistrate et soucieux de préserver la santé de son unique héritier tombé malade, accepte de la lui céder pour femme[3]. Cette union arrive au moment où Antiochos reçoit le titre de corégent du royaume et la gouvernance des Hautes satrapies[4].

FamilleModifier

Mariage et enfantsModifier

De son premier mariage avec Séleucos Ier en 301 av. J.-C., naît :

De son second mariage en 294 av. J.-C. avec Antiochos Ier, le fils de Séleucos Ier, naissent :

AscendanceModifier

Stratonice dans la peintureModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Eusèbe de Césarée, Chronique, 94.
  2. Plutarque, Vie de Démétrios, 33, 1, 3.
  3. Plutarque, Vie de Démétrios, 38 ; Pline l'Ancien, XXIX, 3 ; Appien, Livre Syriaque, 59-61 ; Valère Maxime, Faits et dits mémorables, V, 7 ; Suda, « Érasistrate ».
  4. Will 2003, tome 1, p. 87-88.
  5. a b et c Eusèbe de Césarée, Chronique, 95.
  6. Ancêtres (et descendants) de Philippus of Macedonia — www.genealogieonline.nl.
  7. Corrhagus (Corrhaeus Korrhagos) de THRACE — gw.geneanet.org.
  8. (en) Alexidamos — www.geni.com.
  9. (en) Pedigree: Alexidamos of PHARSALUS — fabpedigree.com.

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :