Ouvrir le menu principal

Le Match des étoiles de la MLS[1] (MLS All-Star Game en anglais) est un match de soccer (football association) organisé chaque année par la MLS, le championnat professionnel d'Amérique du Nord.

Il s'inspire de ce qui est pratiqué depuis longtemps par les quatre grandes ligues nord-américaines, à savoir la MLB (baseball), la NBA (basket-ball), la NFL (football américain) et la LNH (hockey sur glace).

Au départ, cette compétition opposait les meilleurs joueurs de chaque association (Est et Ouest). Puis, depuis quelques années, des équipes étrangères sont invitées pour affronter une sélection de la MLS appelée Étoiles MLS[2] (MLS All-Stars en anglais).

Sommaire

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Finaliste Score Stade Ville État / Province Affluence
1996 Association de l'Ouest Association de l'Est 3 - 2 Giants Stadium East Rutherford   New Jersey 78 416
1997 Association de l'Est Association de l'Ouest 5 - 4 Giants Stadium East Rutherford   New Jersey 24 816
1998 MLS USA MLS World 6 - 1 Citrus Bowl Orlando   Floride 34 416
1999 Association de l'Ouest Association de l'Est 6 - 4 Qualcomm Stadium San Diego   Californie 23 227
2000 Association de l'Est Association de l'Ouest 9 - 4 Columbus Crew Stadium Columbus   Ohio 23 495
2001 Association de l'Ouest Association de l'Est 6 - 6 Spartan Stadium San José   Californie 23 512
2002 Étoiles MLS Équipe des États-Unis de soccer 3 - 2 RFK Stadium Washington   Washington, D.C. 31 096
2003 Étoiles MLS   CD Guadalajara 3 - 1 Home Depot Center Carson   Californie 27 000
2004 Association de l'Est Association de l'Ouest 3 - 2 RFK Stadium Washington   Washington, D.C. 21 378
2005 Étoiles MLS   Fulham 4 - 1 Columbus Crew Stadium Columbus   Ohio 23 309
2006 Étoiles MLS   Chelsea 1 - 0 Toyota Park Bridgeview   Illinois 21 210
2007 Étoiles MLS   Celtic Glasgow 2 - 0 Dick's Sporting Goods Park Commerce City   Colorado 18 661
2008 Étoiles MLS   West Ham United 3 - 2 BMO Field Toronto   Ontario 20 844
2009   Everton Étoiles MLS 1 - 1
(4-3 t.a.b.)
Rio Tinto Stadium Sandy   Utah 20 124
2010   Manchester United Étoiles MLS 5 - 2 Reliant Stadium Houston   Texas 70 728
2011   Manchester United Étoiles MLS 4 - 0 Red Bull Arena Harrison   New Jersey 26 760
2012 Étoiles MLS   Chelsea 3 - 2 PPL Park Chester   Pennsylvanie 19 236
2013   AS Rome Étoiles MLS 3 - 1 Sporting Park Kansas City   Missouri 21 175
2014 Étoiles MLS   Bayern Munich 2 - 1 Providence Park Portland   Oregon 21 733
2015 Étoiles MLS   Tottenham Hotspur 2 - 1 Dick's Sporting Goods Park Commerce City   Colorado 18 671
2016   Arsenal FC Étoiles MLS 2 - 1 Avaya Stadium San Jose   Californie 18 000
2017   Real Madrid Étoiles MLS 1 - 1
(4-2 t.a.b.)
Soldier Field Chicago   Illinois 61 428
2018   Juventus Étoiles MLS 1 - 1
(5-3 t.a.b.)
Mercedes-Benz Stadium Atlanta   Géorgie 72 317
2019   Atlético de Madrid Étoiles MLS 3 - 0 Exploria Stadium Orlando   Floride 25 527
  • Notes : L'italique dans les affluences signifie que la rencontre s'est jouée à guichets fermés.

ControverseModifier

Il existe une règle qui dicte qu'un joueur, qui est sélectionné pour le match des étoiles mais refuse d'y participer pour quelque cause que ce soit, est suspendu pour le prochain match de championnat de son équipe[3]. En 2018, Zlatan Ibrahimović, joueur du Galaxy de Los Angeles, refuse de participer au match des étoile en raison de sa fatigue[4]. Il est alors suspendu pour le match de championnat contre les Rapids du Colorado lors duquel Los Angeles s'incline[5].

RéférencesModifier

  1. (fr) « MLS : un match des étoiles sans Impact », sur rds.ca, (consulté le 25 mai 2013)
  2. (fr) « Match des Étoiles 2013 : Ce sera l’AS Roma », sur soccerplus.ca (consulté le 25 mai 2013)
  3. « Zlatan Ibrahimovic (LA Galaxy) : «Je viens d'un monde différent» », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2019).
  4. « Zlatan Ibrahimovic ne sera pas au match des étoiles de la MLS », sur ici.Radio-Canada.ca, (consulté le 16 février 2019).
  5. (en) « Zlatan Ibrahimovic: Suspension for skipping MLS All-Star Game 'ridiculous' », sur ESPN.com, (consulté le 16 février 2019).

Voir aussiModifier