Lü Huihui

athlète chinoise

Lü Huihui
Image illustrative de l’article Lü Huihui
Lü Huihui
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Nationalité Chinoise
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Xinxiang, Henan
Taille 1,71 m
Poids 68 kg
Entraîneur Lu Gang
Records
Détentrice du record d'Asie : 67,98 m (2019)
Palmarès
Championnats du monde - 1 2
Jeux asiatiques - 1 -

Lü Huihui (en chinois, 吕会会, née le à Xinxiang) est une athlète chinoise, spécialiste du lancer de javelot. Elle remporte la médaille d'argent des Mondiaux de 2015 à Pékin et le bronze aux Mondiaux de 2017 à Londres ainsi qu'aux Mondiaux de 2019 à Doha.

Elle a également détenu le record d'Asie de la discipline avec 66,13 m, du au . Elle reprend ce record le suivant avec 67,59 m, qu'elle améliore en 2019 à 67,98 m.

BiographieModifier

Faute de tréma, Lü, son nom de famille, est parfois transcrit Lyu ou LV. Lors des qualifications des Jeux olympiques de Londres 2012, elle approche son record personnel en 64,45 m et se qualifie pour la finale, échouant à la 5e place. En , elle bat le record d'Asie avec 64,95 m mais le détient pendant seulement 39 jours, sa compatriote Li Lingwei réalisant ensuite 65,11 m.

Le , à Zhaoqing, en atteignant la marque de 65,62 m, Lü Huihui améliore le record de Chine et le record d'Asie du lancer du javelot[1].

2015 : Vice-championne du monde à PékinModifier

Le , Lü Huihui fait sensation en prenant la tête de la finale du lancer du javelot des Championnats du monde de Pékin avec un cinquième jet à 66,13 m, record d'Asie. Elle remporte finalement la médaille d'argent, battue par l'Allemande Kathrina Molitor (67,69 m, meilleure performance de l'année)[2].

L'année suivante, elle se classe seulement 7e aux Jeux Olympiques de Rio avec un lancer 64,04 m.

2017 : record d'Asie et médaille de bronze mondialeModifier

Le , elle réalise en qualifications des championnats du monde de Londres un jet à 67,59 m[3], se qualifiant pour la finale et reprenant le record d'Asie que sa compatriote Liu Shiying avait battu en mai dernier (66,47 m)[3]. Deux jours plus tard, elle décroche sa 2e médaille mondiale en empochant le bronze avec un jet à 65,26 m, derrière sa compatriote Li Lingwei (argent, 66,25 m) et la Tchèque Barbora Špotáková (66,76 m)[4].

Lü Huihui commence la saison 2018 par un enchaînement de bonnes performances : à Chengdu, pour sa rentrée le 1er avril, elle lance 63,07 m puis réalise 65,63 m quatre jours plus tard dans la même ville. Le , elle gagne à Zhaoqing avec 65,66 m. Sa rentrée internationale a lieu lors du Shanghai Golden Grand Prix, étape de la Ligue de diamant, où elle s'impose avec 66,85 m[5]. La semaine suivante, au Osaka Grand Prix, elle subit sa première défaite de la saison, terminant 2e avec 64,55 m. Néanmoins, elle se rattrape le suivant, à Halle, où Huihui améliore le record d'Asie avec un jet à 67,69 m, devenant ainsi la 10e meilleure performeuse mondiale de l'histoire[6]. Le , au Bislett Games d'Oslo, elle lance 65,11 m mais doit laisser la victoire à la Biélorusse Tatsiana Khaladovich, auteure de 67,47 m[7]. Le , elle s'impose avec 65,54 m à Londres[8],[9].

Le , elle remporte avec 63,16 m la médaille d'argent des Jeux asiatiques de Jakarta, derrière sa compatriote Liu Shiying (66,09 m)[10].

2019 : championne d'Asie et deuxième médaille de bronze mondialeModifier

Le , elle améliore de 3 centimètres son record d'Asie en réalisant 67,72 m à Huangshi. Huit jours plus tard, elle devient à Doha championne d'Asie avec 65,83 m, et améliore le record des championnats[11]. Elle remporte ensuite la première étape de la Ligue de diamant à Doha (66,89 m) et le meeting de Jinhua (64,33 m), avant de s'imposer à Rome début juin (66,47 m) pour signer sa 6e victoire consécutive[12].

Le , elle remporte le titre national à Shenyang et améliore son propre record d'Asie avec un jet à 67,83 m[13]. Le , elle remporte les sélections chinoises pour les championnats du monde 2019 de Doha et bat de 16 centimètres son propre record avec 67,98 m et devient la 10e meilleure performeuse mondiale de l'histoire[14].

Aux championnats du monde de Doha, alors invaincue en 12 compétitions, elle ne décroche que la médaille de bronze avec un lancer à 65,49 m, derrière sa compatriote Liu Shiying (65,88 m) et l'Australienne Kelsey-Lee Barber (66,56 m)[15].

A Tokyo en 2021, elle échoue une nouvelle fois à monter sur le podium olympique, terminant seulement 5e de la finale avec un meilleur essai mesuré à 63,41 m.

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2012 Jeux olympiques Londres 5e 63,70 m
2015 Championnats du monde Pékin 2e 66,13 m
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 7e 64,04 m
2017 Championnats du monde Londres 3e 65,26 m
2018 Coupe du monde Londres 3e 60,40 m
Jeux asiatiques Jakarta 2e 63,16 m
Ligue de diamant 4e 63,53 m
Coupe continentale Ostrava 1re 63,88 m
2019 Championnats d'Asie Doha 1re 65,83 m
Ligue de diamant 1re 66,88 m
Championnats du monde Doha 3e 65,49 m
2021 Jeux olympiques Tokyo 5e 63,41 m

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Marque Lieu Date
Lancer du javelot 67,98 m (AR)   Shenyang

Notes et référencesModifier

  1. (en) IAAF, « China's Lu Huihui improves Asian Javelin record to 65.62m », sur iaaf.org, (consulté le )
  2. « IAAF: Report: women’s javelin final – IAAF World Championships, Beijing 2015| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  3. a et b Rédaction, « Championnats du monde : Record d'Asie pour la Chinoise Huihui Lyu lors des qualifications du javelot », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Rédaction, « L'or pour Barbora Spotakova au javelot », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « Su bags silver as golden Gong soars in Shanghai - SHINE », sur SHINE (consulté le )
  6. (hi) « चीन की विश्व चैंपियन ल्यू ने भाला फेंक में तोड़ा एशियाई रिकॉर्ड », khas khabar,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « IAAF: Samba’s momentum continues in Oslo – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  8. « Martina Ratej četrta na diamantni ligi v Londonu: Sposobna sem se boriti za vrh », Dnevnik,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « IAAF: Baker hottest in London sprint showdown – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  10. « IAAF: Strong day for China in Jakarta - Asian Games day 4 | News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  11. (en) « Gong and Hadadi dominate, Bahrain takes four titles on the track as Asian Championships kick off in Doha| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )
  12. « Rome Diamond League 2019 Norman Lyles | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )
  13. 王晓夏, « Lyu Huihui claims women's javelin throw title with new Asian record - Xinhua | English.news.cn », sur www.xinhuanet.com (consulté le )
  14. (en) « National championships round-up: Mihambo leaps world-leading 7.16m in Berlin| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )
  15. « World Championships Doha 2019 women javelin report | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )

Lien externeModifier