Ouvrir le menu principal

Kurt Ahrens

pilote automobile
Kurt Ahrens
Description de cette image, également commentée ci-après
Kurt Ahrens sur Brabham BT30 en 1969
Biographie
Date de naissance (79 ans)
Lieu de naissance Brunswick (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Carrière
Années d'activité 1966-1969
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Caltex Racing Team
Statistiques
Nombre de courses 1
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0
Champion du monde 0

Kurt Karl-Heinrich Ahrens, aussi connu sous le nom de Kurt Ahrens Jr., est un pilote automobile allemand né le à Brunswick en Allemagne. Il disputait occasionnellement le Grand Prix automobile d'Allemagne.

BiographieModifier

Son père, Kurt Ahrens Sr., est un champion de course motocycliste de type Speedway passé à la Formule 3 500 cm3 en 1952[1], et qui courra contre son fils durant cinq ans dans cette catégorie[2]. Kurt Ahrens Jr. commence sa carrière en 1958 en Formule 3 sur une Cooper 500 alors qu'il a obtenu son permis de conduire deux jours auparavant[3].

Il remporte, en 1961 et 1963, le titre de champion d'Allemagne de Formule Junior alors que son père a pris sa retraite. Il dispute les 1 000 kilomètres du Nürburgring 1962 aux cotés d'Anton Fischhaber, sur Alfa Romeo Giulietta puis 1965 avec Hans Herrmann, sur Abarth 1600 OT, ou encore 1967 avec Rolf Stommelen sur Porsche 910. Il disputa aussi les 500 Kilomètres du Nürburgring au côté de Dieter Bohnhorst sur BMW 700 en 1963[4].

Ahrens dispute alors le championnat de Formule 2 et est présent lors de l'accident mortel de Jim Clark au circuit d'Hockenheim en 1968. Malgré le long tracé du Nürburgring, il est possible de participer au Grand Prix automobile d'Allemagne à bord de monoplaces de Formule 2. Il a participé au Grand Prix d'Allemagne généralement à bord de monoplaces Brabham pour l'écurie Caltex Racing Team, et été invité à disputer le Grand Prix d'Allemagne 1968 à bord d'une Brabham de Formule 1. En qualifications, Ahrens réalise le dix-septième temps en 10 min 33 s 00, à plus d'une minute de Jochen Rindt, pilote officiel de l'écurie, auteur du troisième temps de la séance[5]. En course, alors que Jochen Rindt et Jack Brabham termine dans les points, Ahrens finit la course avec un tour de retard, en douzième position[6]. Ce sera son unique apparition en Formule 1.

En 1968, Ahrens rejoint également l'écurie Porsche au championnat des voitures de sport et remporte aux côtés de Joseph Siffert les 1 000 kilomètres de Zeltweg en 1969. Il a ensuite copiloté la Porsche 917 longue queue aux 24 Heures du Mans 1969 et 1970 mais abandonne à chaque édition. En 1970, associé à Vic Elford, il remporte à bord d'une Porsche 908 l'édition 1970 des 1 000 kilomètres du Nürburgring.

Ahrens prend sa retraite sportive après 1970 avec la fierté de ne pas avoir été tué lors d'une course. En avril 1970, il avait pourtant eu un accident à grande vitesse lors d'un test d'une Porsche à longue queue sur le circuit détrempé de Ehra-Lessien. Sa voiture est passée sous la glissière de sécurité puis s'est cassée en deux, laissant Ahrens avec ses seules sangles de sécurité dans le dos.

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Palmarès de Kurt Ahrens en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1968 Caltex Racing Team Brabham BT24 Repco V8 Dunlop 0 0 n.c.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Kurt Ahrens (Senior) - The 500 Owners Association
  2. (de) Wurzeln - Eckhard Schimpf, Braunschweiger Zeitung, août 1988
  3. « Fiche de Kurt Ahrens », sur statsf1.com (consulté le 17 février 2013)
  4. (en) « All Results of Kurt Ahrens, Jr. », sur racingsportscars.com (consulté le 20 juin 2019)
  5. « Qualifications du Grand Prix d'Allemagne 1968 », sur statsf1.com (consulté le 17 février 2013)
  6. « Classement du Grand Prix d'Allemagne 1968 », sur statsf1.com (consulté le 17 février 2013)

Liens externesModifier