Ouvrir le menu principal

Klingon (langue)

langue fictive de l'univers de fiction de Star Trek

Klingon
tlhIngan Hol
Auteur Marc Okrand
Période 1985
Pays monde imaginaire de Star Trek
Typologie OVS[1] langue agglutinante
Catégorie langue imaginaire
Classification par famille
Statut officiel
Régi par Klingon Language Institute et Marc Okrand
Codes de langue
ISO 639-2 tlh
ISO 639-3 tlh
IETF tlh

Le klingon est une langue fictive de l'univers de fiction de Star Trek. Elle est la langue de la race extraterrestre Klingon de cet univers.

Elle a été créée en 1985 par Marc Okrand dans les studios qui produisent les séries Star Trek. Sa syntaxe est agglutinante. La grammaire de la langue est inspirée de celles des langues amérindiennes. Elle fait l'objet d'un enseignement aux États-Unis et un institut lui est consacré, le Klingon Language Institute. Ce dernier a notamment traduit en klingon et publié : l'épopée de Gilgamesh, Tao Tö King, Beaucoup de bruit pour rien et Hamlet[2],[3].

De 1996 à 1999, d'Armond Speers, informaticien, n'a parlé à son fils Alec qu'en Klingon, afin de voir si celui-ci deviendrait un locuteur naturel de cette langue construite. Même si l'enfant prononçait le Klingon à la perfection, il a fini par manifester une hostilité à cette langue, à laquelle il préférait celle qu'utilisait sa mère, l'anglais[4].

En , le théâtre Zeebelt à La Haye a été le site de la première représentation d'un opéra original entièrement en langue klingon, intitulé ʾuʾ[5].

Google propose une version en klingon de son moteur[6].

PrononciationModifier

Ci-dessous se trouve la prononciation du klingon transcrite en symboles de l'Alphabet phonétique international.

ConsonnesModifier

b ch D gh H j l m n ng
[b] [t͡ʃ] [ɖ] [ɣ] [χ] [d͡ʒ] [l] [m] [n] [ŋ]
p q Q r S t tlh v w y
[pʰ] [qʰ] [q͡χ] [r] [ʂ] [tʰ] [t͡ɬ] [v] [w] [j] [ʔ]

VoyellesModifier

a e I o u
[ɑ] [ɛ] [ɪ] [o] [u]

NotesModifier

Composition des consonnes :

Ce qui fait la caractéristique « extra-terrestre » du klingon, c'est que ces consonnes, rares par ailleurs, ne se retrouvent généralement pas dans une même langue naturelle.

La langue klingon fait partie de la liste des langues disponibles dans le traducteur Skype (en).

GrammaireModifier

Article détaillé : Grammaire du klingon.

Le klingon est une langue agglutinante. Elle utilise des suffixes pour modifier le sens des mots. C'est une langue OVS[1]: objet - verbe - sujet, par exemple La pomme mange il. Les compléments de phrase et les adverbes se mettent avant l’objet. Le klingon a trois genres grammaticaux : les personnes capables de parler, les parties du corps, et tout le reste. Elle n'a aucun temps verbal.

 

  • DaH mojaq-mey-vam DI-vuS-nIS-be' 'e' vI-Har
  • maintenant suffixe-PL-DEM 1PL.A.3PL.P-limiter-besoin-NEG que 1SG.A.3SG.P-croire
  • « Je crois que nous n'avions pas besoin de limiter ces suffixes-ci maintenant. »

Quelques mots et expressionsModifier

  • Qapla' = Victoire, succès, opération réussie.
  • nuqneH = Que voulez-vous ? (se rapproche de « Bonjour ».)
  • HIja' ou HISlaH = Oui.
  • ghobe' = Non.
  • qatlho'. = Je vous remercie.
  • tlhIngan Hol Dajatlh'a'? = Parlez-vous klingon ?
  • HIjol = Téléportez-moi à bord.
  • bortaS bIr jablu'DI' reH QaQqu' nay'. = La vengeance est un plat qui se mange froid.
  • Duj tIvoqtaH = Fie-toi toujours à tes instincts.
  • bIjeghbe'chugh vaj blHegh. = Rends-toi ou meurs !
  • Heghlu'meH QaQ jajvam. = C'est un bon jour pour mourir.
  • nuqjatlh? = Que dis-tu ?
  • taH pagh taHbe'. DaH mu'tlheghvam vIqelnIS. = Être ou ne pas être. Telle est la question. (Littéralement: Ça continue ou ça ne continue pas. Maintenant je dois considérer cette phrase)[7]
  • « yIDoghQo » = « ne sois pas ridicule »

RéférencesModifier

  1. a et b Okrand 1992, p. 59.
  2. (en) Gilgamesh: A Klingon Translation, Wildside Press, 2003 (ISBN 1-58715-338-6).
  3. (en) The Klingon Hamlet, New York, Pocket Books, 2000 (ISBN 0-671-03578-9).
  4. (en) Bianca Bosker, « d’Armond Speers: Dad Spoke Only Klingon To Son For Three Years », sur Huffington Post, modèle:date=18
  5. (en) « Klingon opera prepares for interstellar debut », Reuters, .
  6. (en) Google en klingon.
  7. (en) Nick Nicholas, « Klingon Page », (consulté le 9 août 2013)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Dr. Marc Okrand, The Klingon Dictionary (éditions Pocket Books, Simon & Schuster, 1985, seconde édition avec ajout 1992), (ISBN 06-717-4559-X).
  • Jean-François Jeandillou, Do you speak klingon ? Métadiscours et langue artificielle, dans Linx, no 36, Université Paris 10-Nanterre, 1997, pp. 157–166.

Liens externesModifier