Kh-47M2 Kinjal

(Redirigé depuis Kh-47М2 Kinjal)

Kh-47М2 Kinjal
Kh-47M2 Kinjal
Missile hypersonique air-sol Kinjal placé sous un Mig-31K pour le défilé du jour de la victoire le 9 mai 2018.
Présentation
Type de missile Missile aérobalistique air-sol
Statut En essais depuis 2017
Caractéristiques
Masse au lancement estimée à 4 tonnes
Longueur estimée à 7,4 m
Vitesse déclarée à Mach 10
Portée déclarée de 2 000 km
Charge utile conventionnelle ou nucléaire tactique
Plateforme de lancement Mig-31K

Le Kinjal (ou « Dagger[1] », Kh-47М2 Кинжал) est un missile aérobalistique air-sol hypersonique à haute précision dévoilé par le président russe Vladimir Poutine le , et présenté alors comme l'une des six nouvelles armes stratégiques russes[2],[3].

NomModifier

Le Kh-47М2 Kinjal tire son nom du mot russe pour la dague ou kinjal.

CaractéristiquesModifier

 
Un Mig-31 emportant un Kinjal début 2018.

On suppose qu'il utilise le premier étage du missile Iskander, sa longueur est estimée à 7,4 m et sa masse à 4 tonnes[4]. Il a une portée et une vitesse annoncées de respectivement 2 000 km et mach 10 (environ 12000 km/h). Il peut porter une ogive conventionnelle ou nucléaire.

HistoriqueModifier

Dans la revue The Diplomat, le spécialiste des questions d'armement Abraham Ait écrit en  : « Alors que le DF-21D est un système d'armes extrêmement redoutable, un nouveau système d'armes déployé à partir de 2018 est susceptible de représenter une menace beaucoup plus importante pour les navires de guerre américains dans le Pacifique, il s'agit ainsi du nouveau missile hypersonique Kh-47M2 Kinjal de l'armée russe »[5],[6].

Le , le ministère russe de la Défense annonce que les Troupes aérospatiales russes ont procédé à un tir d'essai réussi d'un missile hypersonique Kinjal, diffusant une vidéo. Porté par un chasseur russe MiG-31K disponible à une dizaine d'exemplaires issus de la conversion de MiG-31DZ, le Kinjal est annoncé avoir atteint sa cible[7]. Il est également précisé que plusieurs systèmes Kinjal ont été livrés aux unités de la région militaire du Sud en pour une exploitation d'essai[8].

Voir aussiModifier

  • Rampage, missile aérobalistique supersonique israélien
  • CH-AS-X-13, missile aérobalistique hypersonique chinois

RéférencesModifier