Ouvrir le menu principal

Karine Daniel
Illustration.
Karine Daniel en 2016.
Fonctions
Députée de la 3e circonscription
de la Loire-Atlantique

(1 an, 1 mois et 26 jours)
Élection 24 avril 2016
Législature XIVe législature
Groupe politique SER
Prédécesseur Jean-Marc Ayrault
Successeur Anne-France Brunet
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Nantes
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste (depuis 2000)
Diplômé de Université Montpellier 1
Université Panthéon-Sorbonne
Université d'Angers
Profession Économiste
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Karine Daniel, née le à Nantes, est une économiste et femme politique française.

Sommaire

BiographieModifier

Née à Nantes dans une famille d'agriculteurs originaires de Guémené-Penfao[1], elle passe sa jeunesse « en milieu rural »[2].

Formation et activités universitairesModifier

Elle étudie successivement au lycée Guy-Mocquet à Châteaubriant, passe un diplôme d'études universitaires générales (DEUG) à l'université de Nantes, puis une licence et maîtrise à Montpellier, elle est aussi titulaire d'un diplôme d'études approfondies (DEA) en économie du système alimentaire et de l’environnement (1997, université Montpellier 1), d'un doctorat en sciences économiques (2001, université Panthéon-Sorbonne et effectue une année universitaire dans l'Iowa aux États-Unis[1]) et de l'habilitation à diriger des recherches (HDR, université d'Angers), elle est enseignante-chercheure à l'École supérieure d'agriculture d'Angers (ESA)[3].

Carrière politiqueModifier

Elle adhère au Parti socialiste (PS) en 2000[4]. Elle intègre la section Nantes-Ouest du parti[4].

Adjointe au maire de Nantes chargée de l'enseignement supérieur, la recherche, l'Europe et les relations internationales, et élue du quartier Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne[5] depuis 2008, elle est également vice-présidente de Nantes Métropole déléguée aux relations internationales, l'Europe, l'enseignement supérieur et recherche depuis 2012[6].

À l'occasion du congrès de Poitiers de 2015, elle devient porte-parole de la motion D du PS, La Fabrique socialiste[4].

Jean-Marc Ayrault ayant été nommé ministre le 11 février 2016, et son suppléant, Jean-Pierre Fougerat, étant mort, une élection législative partielle est organisée le 24 avril, que remporte Karine Daniel avec 55,44 % des voix face à Mathieu Annereau. Cette victoire est obtenue avec 75 % d'abstention des électeurs, et 12 % de votes blancs ou nuls[7].

Conformément aux engagements pris le lendemain de son élection[8], elle démissionne de ses mandats municipaux et métropolitains[9].

Candidate aux élections législatives de juin 2017, elle est éliminée dès le premier tour, derrière Anne-France Brunet (LREM) et Martine Gourdon (FI)[10].

Vie privéeModifier

Mariée, elle a deux filles[11] et vit dans le quartier de Bellevue, situé à cheval entre Nantes et Saint-Herblain[2].

TravauxModifier

  • Karine Daniel et Lionel Fontagné (dir.), Politique agricole et localisation des activités dans l'Union européenne : une analyse en économie géographique (thèse de doctorat en sciences économiques), Paris, université Panthéon-Sorbonne, , 247 p. (OCLC 492111967)
  • Karine Daniel, Localisation et dynamiques spatiales des activités agricoles et agro-alimentaires en France et en Europe : effets des politiques publiques (mémoire d'habilitation à diriger des recherches en sciences économiques), Angers, université d'Angers, , 57 p. (présentation en ligne)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier