Master universitaire

grade universitaire obtenu après 4 ou 5 années d'études
(Redirigé depuis Maîtrise universitaire)

Master universitaire
Pays Monde
Établissements Université
Sélection
Accès Bachelier universitaire (appelé Licence en France)
Diplôme
Durée de la formation 1 à 2 ans
Diplôme délivré Master
Niveau du diplôme
au RNCP
Bac + 4 ou Bac + 5
Grade Master
Débouchés

Le master, traduit maitrise en France, signifie « maître » en anglais. Du fait de l'influence de l'anglais dans l'enseignement supérieur, un certain nombre de pays non anglophones ont introduit dans leur langue le mot master ou master's degree pour renommer des grades ou diplômes préexistants ou bien pour nommer de nouveaux diplômes, afin d'aider à la compréhension par des personnes ou institutions d'autres pays.

Ceci s'est fait parfois en conservant le terme « maîtrise » comme intitulé d'autres diplômes. Peuvent donc coexister, comme en France, un diplôme dénommé « master » qui équivaut à 5 années d’études, en Europe ainsi qu’en Amérique, en Asie 4 ans et en Afrique 5 ans. Ce diplôme est dénommé « maîtrise ». En France, le master se nomme Diplôme national de master.

Dans les pays de tradition universitaire anglo-saxonne, la maîtrise (en anglais master's degree ou mastership ou par abus master) est un grade de l'enseignement supérieur qui suit le Bachelor ou baccalauréat universitaire (licence). Il y a principalement deux types de maîtrises : les maîtrises de type cours et les maîtrises de type recherche. La première catégorie regroupe des programmes composés strictement de cours, alors que la seconde demande généralement de suivre quelques cours et d'accomplir un projet de recherche qui doit mener à la présentation d'un mémoire. Certaines maîtrises appartiennent au 2e cycle universitaire (cas général) et d'autres au 1er cycle universitaire (cas de maîtrises dans les universités anglaises, comme la maîtrise en physique, la maîtrise en mathématiques, obtenue en réalisant une 4e année d'études dans un cursus baccalauréat ès sciences). En outre la maîtrise ès arts possède également un sens différent en Écosse, où c'est un grade terminant le 2e cycle, et dans les universités d'Oxford et de Cambridge, où c'est un grade de tradition (Master of Arts (Oxbridge)).

En France. depuis la création des masters et la suppression des maîtrises dans le cadre du Processus de Bologne, l'usage est d'employer le terme master pour les diplômes étrangers de ce nom. Cela ne s'applique cependant pas en Amérique du Nord, où le terme maîtrise est universellement employé, et le terme master inusité dans ce sens.

EtymologieModifier

MaîtriseModifier

L'orthographe française admet les deux formes maîtrise et maitrise, la deuxième étant préconisée par les rectifications orthographiques de 1990. Le terme peut être accompagné de la mention d'une discipline : maîtrise ès lettres, maîtrise ès sciences, maîtrise en droit. Le terme maîtrise est utilisé abusivement en France pour traduire le terme Master des diplômes venant des pays anglophones.

Master, magisterModifier

Le terme master (master's degree) est une traduction en anglais du terme latin magister (« maître »).

Les termes master et magister ont été introduits en français dans le cadre du système universitaire français depuis les années 1980 sous diverses formes :

AmériqueModifier

CanadaModifier

Au Canada, la maîtrise est l'équivalent du Master's degree dans le système anglo-saxon et dure typiquement 2 ans. La maîtrise débute après le baccalauréat universitaire, qui commence après la 13e (6 ans au niveau primaire, 5 ans au niveau secondaire et 2 ans au niveau collégial au Québec) ou la 12e (6 ans au niveau élémentaire, 3 ans au niveau intermédiaire et 3 ans au niveau secondaire dans le reste du Canada) année d'études et dure typiquement 3 ou 4 ans. En somme, la maîtrise représente donc typiquement un total de 18 ou 19 ans d'études.

Dans les universités canadiennes, plusieurs programmes de maîtrise, qui ont une courte durée, sont offerts. Les « programmes professionnels », comme ceux en travail social, en ergothérapie et en physiothérapie, requièrent environ une année et demi d'études au niveau de la maîtrise.

Les termes « master », « mastère » et « magistère » utilisés en France sont complètement absents au Canada. On utilise le mot « maîtrise » en français ; « master's » est seulement utilisé dans les textes anglais. Au Canada, la maîtrise en droit s'obtient après cinq ans de formation en common law. Au Québec, cependant, la même formation se réfère au droit civil. Ce diplôme est appelé en anglais Master of Laws. Aux États-Unis, la maîtrise ès droits (master's degree of laws) est un grade de spécialisation préparé en un an après l'obtention du grade de juris doctor.

États-UnisModifier

Le master en arts, tout comme le master en sciences, est un diplôme de spécialisation professionnelle ou de recherche. Ce diplôme peut être uniquement composé de cours magistraux ou alors entièrement orienté vers la recherche mais le plus souvent il combine une partie théorique et une partie recherche. L'admission à la préparation de la maîtrise en arts est normalement conditionnée par l'obtention préalable d'un baccalauréat ès arts (diplôme de base dans la plupart des domaines, par exemple: génie, administration, commerce, droit, etc) et peut mener à la préparation du doctorat. Toutefois, dans certains domaines ou dans certaines universités, le doctorat peut se débuter juste après le baccalauréat. Il existe également des programmes joints baccalauréat et maîtrise en cinq ans.

Le titulaire d'un master en sciences porte le titre de maître en sciences ou maître ès sciences qui provient de l'expression latine Magister Scientiæ, souvent abrégé en M.Sc. ou M.S.. Le grade M.Sc. est plutôt décerné au Canada alors que le titre M.S. désigne des diplômes obtenus aux États-Unis ; sans que cela soit une règle absolue pour autant. Grâce à la flexibilité de l'ordre des mots en latin, on peut également trouver les abréviations S.M. ou Sc.M.. Le Massachusetts Institute of Technology utilise, par exemple, les abréviations S.M. pour ses Master of Science.

L'expression maître des droits, abrégé en LL.M., provient de l'expression latine Legum Magister, ou pour une femme Legum Magistra. L'abréviation « LL.M Eur. » denote une spécialisation dans le droit européen. Un tel cours est offert par exemple par l'Europa-Institut de Sarrebruck en Allemagne. Dans la plupart des pays anglo-saxons, les avocats n'ont pas besoin d'avoir une maîtrise en droit et donc rares sont ceux qui ont cette qualification. Cependant, une LL.M est une qualification internationalement reconnue qui permet d'affirmer une spécialisation.

EuropeModifier

AllemagneModifier

Le Magisterprüfung est passé après quatre ans et demi d'études dans le domaine des arts et lettres. Il donne le grade universitaire de magister artium, qui est un équivalent de la 2e année du master (bac + 5).

BelgiqueModifier

En Belgique, depuis le Processus de Bologne, le master remplace la licence, et est obtenu après un cycle de 2 ans (parfois 1 an) d'étude consécutif au bachelier ou bachelor (après un cycle de 3 ans d'étude consécutif au Certificat d'enseignement secondaire supérieur (CESS) équivalent au baccalauréat français dit Bac) et est délivré par les universités, hautes écoles et écoles supérieures des arts. Les diplômes d'ingénieur industriel et d'ingénieur civil deviennent des masters en sciences de l'ingénieur industriel et master en sciences de l'ingénieur civil. En Belgique, il n'y a pas de désignation spécifique pour la première année du master. À la fois les masters d'un an (master 60, en régime d'extinction) et ceux de deux ans (master 120) sont désignés en tant que « master ».

Dans ce pays, la Maîtrise-Agrégation possède également un autre sens (proche de la notion française d'habilitation universitaire) au sein de l'université catholique de Louvain qui propose, pour les porteurs d'un doctorat en théologie issus de cette institution, la possibilité d'obtenir le titre de Sacrae Theologiae Magister (STM). Le candidat doit, devant un jury international présidé par le recteur, soutenir une thèse originale et publiée sous forme d'ouvrage édité, ainsi qu'une série de 7 thèses annexes, représentatives d'un plus grand nombre possible de courants et d'époques de pensées différents.

Les porteurs d'un Doctorat en philosophie de la même institution peuvent obtenir le grade de Maître-Agrégé de l'École Saint-Thomas d'Aquin, nécessitant la rédaction de 50 thèses annexes en plus de la thèse originale, également publiée sous forme d'un ouvrage édité.

BulgarieModifier

Le titre de « maguistаr » (en bulgare: Магистър) est équivalent au master, bac+5 français et au master anglo-saxon et est obtenu d'une manière similaire, dans le cas général après avoir fait minimum cinq ans d'études universitaires en total et avoir soutenu un mémoire devant un jury spécialisé.

Danemark et NorvègeModifier

Au Danemark et en Norvège, on peut obtenir une licence ou bachelorgrad sanctionnant trois années d'études après le baccalauréat (studentereksamen). La « candidature » (kandidatgrad), correspondant à un master en France, sanctionne deux ans d'études après la licence. Le titre de magistergrad s'appliquait historiquement aux détenteurs d'une magisterkonferens. C'était une version plus longue de la candidature. Elle pouvait ensuite permettre d'obtenir le Ph.D.-grad en deux ans. Elle a été introduite en 1848. Elle donnait le titre de maître ès arts (abrev. mag. art.), maître ès sciences (mag. scient.) ou maître en science de la société (mag. scient. so.). Elle a été supprimée au Danemark en 1978 dans sa version scientifique et en 2007 dans le domaine des humanités. Par extension, le titre de magistergrad désigne aujourd'hui les détenteurs d'un diplôme de deuxième cycle.

FinlandeModifier

La maîtrise est connue sous le nom de maisterin tutkinto et est obtenue après 5 ans d'études supérieures ou deux années après la candidature (kandidaatin tutkinto).

FranceModifier

En France, le master est un diplôme national et un grade de l’enseignement supérieur, validant un deuxième cycle de l'enseignement supérieur[2] (cinquième année d'études après le baccalauréat). Le « grade de master » est décerné par de nombreuses formations de l'enseignement supérieur, telles les écoles d'ingénieurs, les écoles de commerce ou les universités. Le « diplôme national de master » est décerné par une université ou une grande école habilitée pour ce faire par le ministère de l'enseignement ou de la recherche, après obtention de 120 ECTS, aux détenteurs d'une licence. À noter que pour mettre fin aux fraudes de certaines écoles de l'enseignement supérieur qui utilisaient la dénomination de master pour leurs diplômes, le terme master est aujourd'hui répertorié sur la liste des certificats protégés au même titre que l’appellation baccalauréat, licence et doctorat[3].

En France, la maîtrise est de 1966 à 2006 un diplôme national et grade universitaire de second cycle, qui peut être délivré après quatre ans d'études supérieures dans un établissement universitaire (une année après la licence, qui constituait la 1re année du second cycle), après validation des examens et soutenance d'un mémoire de recherche. Elle clôturait le second cycle. Sa possession conditionnait l'accès au troisième cycle (DESS ou DEA précédant le doctorat). Comme pour la licence, les titres de maîtrise s'utilisaient historiquement avec les suffixes ès lettres (pour les sciences humaines et sociales et les disciplines littéraires), ès sciences et en droit. Depuis 2006 (réforme LMD (licence-master-doctorat), ou « 3-5-8 »), un diplôme de maîtrise peut être délivré après la licence à des étudiants ayant réussi une première année de master (M1) avant de poursuivre une seconde année de master (M2), mais elle ne constitue plus un diplôme terminal.

IslandeModifier

Le meistaragráða donne le titre de magister.

PologneModifier

Le titre de « magister » (magister inżynier dans les écoles polytechniques, universités de technologie et autres écoles d'ingénieur, magister dans les universités généralistes) est obtenu après un cycle d'enseignement supérieur de 5 années (ou en deux années après le titre de licencjat).

PortugalModifier

La maitrise est connue sous le nom de carta magistral ou mestrados et donne le titre de mestre. Généralement, elle était obtenue après deux années de cours spécialisés, après le bac+5 ans, ainsi que la rédaction d'un mémoire, qui consiste à expliquer de façon écrite une théorie ou un concept relié au domaine d'étude de l'étudiant en question.

République tchèqueModifier

Le titre de magistr est conféré au titulaire du vysokoškolský diplom et du vysvědčení o státní závěrečné zkoušce.

Royaume-UniModifier

Dans le système universitaire britannique, la maîtrise des Arts (Master of Arts) est décernée dans les domaines des Arts, des sciences humaines, de la théologie et des Sciences sociales. Cependant, certaines universités et particulièrement en Écosse décernent des maîtrises ès lettres (MLitt) aux étudiants en Arts, sciences humaines, études théologiques et sciences sociales. À l'université de Cambridge, le Master of Letters est un diplôme de recherche. Dans les plus anciennes universités d'Écosse (appelées ancient universities), c'est un diplôme de premier cycle (cf. Master of Arts (Écosse)). Dans les universités de Cambridge et d’Oxford, le master of arts est attribué à tous les titulaires d'un bachelor of arts quelques années après l'obtention de ce dernier, et ce sans examen supplémentaire (cf. Master of Arts (Oxbridge)). Partout ailleurs, le niveau Master requiert une, voire deux, années d'approfondissement après un Bachelor ainsi que la rédaction d'un mémoire.

La maîtrise ès Arts est composée de cours magistraux, d'examens pendant deux semestres distincts. La rédaction d'un mémoire entre 20 000 et 25 000 mots (références et annexes exclues) sanctionne réellement la fin du cursus. Il dure en moyenne un ou deux ans à temps complet.

Dans les études de droit, le diplôme le plus couramment préparé est le master of Laws mais dans certains cas, ces études peuvent mener à un maîtrise ès Arts en droit ou à une maîtrise ès lettres en droit. La notation[4] des Masters' degrees est généralement découpée en deux catégories : « Pass » (Acquis) ou « Fail » (Echoué). Dans la majorité des cas, une note moyenne de 50 % (10/20) est nécessaire pour obtenir la catégorie « Pass ». Certaines universités, et de plus en plus fréquemment celles qui se considèrent réputées (Cambridge, Oxford, Imperial College par exemple), mettent la barre à 50 %. Une moyenne générale de 70 % (14/20) est requise pour obtenir une "Distinction", équivalent de la mention bien en France, dans les universités qui accordent cet honneur. Les notes ne sont pas précisées, simplement la catégorie à laquelle la personne appartient.

Il existe également une catégorie appelée « Merit », ou « Commendation », qui correspond à une moyenne de 60 % (12/20 ou mention bien), intermédiaire entre le « Pass » et le « Distinction », mais qui n'est pas systématiquement délivrée par les universités.

Au Royaume-Uni il existe deux cycles universitaires: le Undergraduate (4 ans après le Baccalauréat) sanctionné par le diplôme du Bachelor Degree et Postgraduate sanctionné par les diplômes Masters Degree (1 ou 2 ans) et ensuite PhD (3 ans). Il est à noter que l'obtention du Bachelor's Degree anglais est conditionnée par la soumission d'un mémoire (devant être soutenu oralement) et que par conséquent il se situe vraisemblablement à un niveau plus élevé que la « Licence » française (qui elle est délivrée au bout de trois ans et parfois sans soutenance d'un mémoire). L'équivalent français le mieux adapté du Bachelor's Degree pourrait alors être l'ancienne « Maîtrise » du système français, qui correspond à la première année de Master dans le système actuel. Le Master's Degree Anglais (Bac+5 ou 6) est donc un diplôme de 3e cycle (Postgraduate) dont l'équivalent français le plus approprié est l'ancien « DEA ou DESS » et actuellement Master d'après le nouveau système LMD. À la lumière de ce qui précède le Undergraduate anglais comprend en son sein les 1er et 2e cycles français (BAC+4), le Postgraduate lui, définissant le 3e cycle dont les diplômes successifs sont le Masters' Degree et le PhD. Une maîtrise universitaire d'études avancées (en anglais master of advanced studies, MAS) est un diplôme universitaire.

SuèdeModifier

La maîtrise en Suède est connue sous le nom de magisterexamen et est obtenue après 4 ans d'études supérieures ou une année après la candidature (kandidatexamen).

Avant 1863, la maîtrise en philosophie (filosofie magister) était un grade comparable à un doctorat de recherche actuel.

SuisseModifier

Dans l'ancien schéma d'études avant la réforme processus de Bologne il n'y avait pas de maîtrise, mais la licence était le premier grade universitaire. Dans le nouveau schéma d'études, les études pour la maîtrise universitaire (appelée aussi master) durent de un an et demi à deux ans après l'obtention du baccalauréat universitaire (généralement appelé « bachelor »).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier