Ouvrir le menu principal

Julien Durand

homme politique français

Julien Durand
Illustration.
Julien Durand, ministre du Commerce (1932)
Fonctions
Député 1924-1936
Gouvernement IIIe république
Groupe politique RRRS
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 99 ans)
Résidence Doubs

Julien Durand est un homme politique français né le à Naples (Italie) et décédé le à Paris.

BiographieModifier

Après des études secondaires à Besançon, puis Brest, Julien Durand fait son droit à Dijon, puis devient avocat, à Besançon, à partir de 1900.

Il commence sa carrière politique comme conseiller municipal et premier adjoint au maire radical de Besançon, Alexandre Grosjean, de 1908 à 1912.

Mobilisé en 1914, il participe à la première guerre mondiale comme officier, et en sort décoré de la Croix de Guerre.

Candidat sur la liste radicale menée par Adolphe Girod lors des élections législatives de 1919, il n'est pas élu, mais retrouve ensuite son siège au conseil municipal, avant d'entrer en 1922 au conseil général du Doubs.

Deuxième sur la liste radicale en 1924, qui emporte trois sièges, il entre au Palais-Bourbon où il est un député actif. A partir de 1926, il est président de la commission du commerce et de l'industrie.

Réélu député en 1928, il continue d'intervenir principalement sur les questions commerciales, et acquière une certaine notoriété à la Chambre, ce qui lui vaut d'être nommé Ministre des Postes dans le gouvernement Chautemps, en février 1930. Mais celui-ci chute rapidement, et Durand n'est pas reconduit dans le gouvernement suivant.

Redevenu président de la commission du commerce et de l'industrie, il est réélu député en 1932 et, dans la foulée, obtient le portefeuille de ministre du Commerce et de l'industrie dans le gouvernement Herriot, et maintenu dans le gouvernement Paul-Boncour, jusqu'à sa chute en janvier 1933.

En 1936, il perd son siège de député face au candidat de droite Louis Biétrix. Il est alors nommé conseiller à la Cour d'appel de Paris, où il poursuit sa carrière jusqu'à sa retraite, en 1941.

MandatsModifier

  • Député radical du Doubs de 1924 à 1936

SourcesModifier

  • « Julien Durand », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Articles connexesModifier

Liens externesModifier