XIIIe législature de la Troisième République française

du 1er juin 1924 au 31 mai 1928

XIIIe législature de la Troisième République française
-
Image illustrative de l’article XIIIe législature de la Troisième République française
Assemblée nationale
Image illustrative de l’article XIIIe législature de la Troisième République française
Composition
  • PC-SFIC : 26 sièges
  • SFIO : 120 sièges
  • PRS : 65 sièges
  • RAD : 118 sièges
  • PRDS : 113 sièges
  • FR : 139 sièges
Président Paul Painlevé (Parti républicain-socialiste)
9 juin 1924-21 avril 1925
  Édouard Herriot (Parti républicain-socialiste)
22 avril 1925-20 juillet 1926
  Fernand Bouisson (SFIO)
11 janvier 1927-31 mai 1928
Élections Élections législatives françaises de 1924
Sénat
Président Justin de Selves (Alliance démocratique)
19 juin 1924-14 janvier 1927
  Paul Doumer (Sans étiquette)
14 janvier 1927-9 juin 1931
Élections 1924 et 1927
Gouvernement
Parti(s)
Gouvernement(s)
Depuis le

La XIIIe législature de la IIIe République est un cycle parlementaire qui s'ouvre le et se termine le . Le président de la Chambre des députés est Paul Painlevé du au , puis est remplacé par Édouard Herriot.

Composition de la Chambre des députésModifier

Président: Paul Painlevé

Répartition des députés par groupes au [1]
Groupe parlementaire Députés
Total
RRS Radical et radical-socialiste 139
PS Parti socialiste 104
URD Union républicaine et démocratique 104
GRD Gauche républicaine démocratique 43
RSSF Républicain-socialiste et socialiste français 43
GR Gauche radicale 42
RG Républicains de gauche 38
COM Communiste 26
DEM Démocrates 14
Total de députés membre de groupes 553
Députés non-inscrits 28
Total des sièges pourvus 581


Composition de l'exécutifModifier

Gouvernements successifsModifier

La XIIIe législature compte neufs gouvernements :

Liste des gouvernements successifs
Gouvernement Dates (Durée) Président du Conseil Coalition
  François-Marsal du au
(2 jours)
Frédéric François-Marsal
(Fédération républicaine)
Bloc national
  Herriot I du au
(9 mois et 2 jours)
Édouard Herriot
(Parti radical)
Cartel des gauches (PRRRS, RI, PRS, SFIO)
  Painlevé II du au
(6 mois et 10 jours)
Paul Painlevé
(Parti républicain-socialiste)
Painlevé III du au
(24 jours)
  Briand VIII du au
(3 mois et 26 jours)
Aristide Briand
(Parti républicain-socialiste)
Briand IX du au
(3 mois et 6 jours)
Briand X du au
(24 jours)
  Herriot II du au
(2 jours)
Édouard Herriot
(Parti radical)
(PRRRS, RI, PRS, PRDS)[N 1]
  Poincaré IV du au
(2 ans, 3 mois et 14 jours)
Raymond Poincaré
(PRDS et AD)
Centre droit (AD, RI, PRRRS, PRS, FR)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le gouvernement s'apparente à une coalition du cartel des gauches, mais en s'appuyant sur le centre droit (PRDS) pour former un gouvernement (voir Herriot II). Les socialistes refusent d'accorder la confiance au Gouvernement, qui doit démissionner : c'est la fin de la coalition parlementaire du Cartel des gauches.

RéférencesModifier

  1. Laurent de Boissieu, « Chambre des députés 1924 », sur www.france-politique.fr (consulté le 27 mai 2020)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier