Ouvrir le menu principal

Le Journal du peuple

(Redirigé depuis Journal du peuple)

Le Journal du peuple
Image illustrative de l’article Le Journal du peuple
Affiche annonçant la publication en 1899.

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Format In-folio
Genre Presse satirique
Prix au numéro 5 centimes
Date de fondation puis
Date du dernier numéro puis
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Arthur Arnould
Louis Noir
Ulric de Fonvielle puis Louis Matha et Sébastien Faure
ISSN 2426-7074

Le Journal du peuple est un quotidien anarchiste français fondé en 1870 par Henri Rochefort, Arthur Arnould, Louis Noir et Ulric de Fonvielle.

HistoireModifier

Fondé par Henri Rochefort et ses habituels collaborateurs[1], Le Journal du peuple paraît durant deux mois (1er juillet 1870-6 septembre 1870)[2]. Il est suspendu dans les jours qui précèdent la chute de l'Empire[3]

Louis Matha refonde le quotidien en 1899 (6 février 1899-3 décembre 1899) au moment de l'affaire Dreyfus en supplément du Libertaire illustré, remplaçant pour une année Le Libertaire et Le Père Peinard. Il est alors dirigé par Sébastien Faure[4].

Situé au 17 rue du Faubourg-Montmartre à Paris (1899), la rédaction était composée de deux équipes. La première, uniquement avec des anarchistes devait assurer la rédaction journalière. La quatrième page, traitant du mouvement ouvrier, était confiée à Fernand Pelloutier et au secrétaire général de la Fédération révolutionnaire des cheminots, Eugène Guérard. La seconde équipe était composée d'écrivains et théoriciens dont Aristide Briand, Octave Mirbeau, Pierre Quillard, Bernard Lazare, Pierre Bertrand, Adolphe Rette, Francis de Pressense ou Jean Psichari[5].

Rédacteurs principauxModifier

Entre parenthèses l'année de présence au journal.

BibliographieModifier

  • Angelo de Gubernatis, Dictionnaire international des écrivains du jour, vol. 1, 1888, p. 87
  • Jules Vallès, Le Proscrit : correspondance avec Arthur Arnould, Les Éditeurs français réunis, 1973, p. 15
  • René Bianco, Répertoire des périodiques anarchistes de langue française : un siècle de presse anarchiste d’expression française, 1880-1983, thèse de doctorat, université d’Aix-Marseille, 1987, 3503 pages, Le Journal du peuple, pp. 1253-1254.

Notes et référencesModifier

  1. Georges Cavalier, Les mémoires de Pipe-en-Bois, 1992, p. 51
  2. Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 1873, p. 6
  3. Bernard Noël, L'Outrage aux mots, 2012 (Lire en ligne)
  4. Bianco : 100 ans de presse anarchiste
  5. Le Semeur no 67 du 14 avril 1926. Article cité dans le lien de la note ci-dessus à la suite d'une réponse à Henri Zisly

Liens externesModifier