Henri Zisly

anarchiste français
Henri Zisly
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par

Henri Zisly, né le à Paris[1], est un écrivain et anarchiste individualiste adepte des milieux libres.

BiographieModifier

 
Le Naturien, en-tête du premier numéro du 1er mars 1898.

Il participa avec Henri Beylie et Émile Gravelle à divers périodiques comme La Nouvelle Humanité, La Vie naturelle et Le Naturien, pour constituer le mouvement naturien. Ce mouvement prône un retour à la nature autosubsistant.

En 1902, il est l'un des initiateurs, avec Georges Butaud et Sophia Zaïkowska, de la Clairière de Vaux établie à Essômes-sur-Marne, dans l'Aisne, qui aura la forme d'une coopérative, et qui abritera un pluralisme libertaire, diversité de tendances libertaires. Des anarchistes bien connu(e)s comme : Élisée Reclus, Lucien Descaves, Émile Armand, Jehan Rictus, Paraf-Javal et Maurice Donnay viendront participer au milieu libre, qui fut dissous en janvier 1907, lors de divers conflits qui sépareront le groupe.

Henry Zisly considérait le végétarisme comme « anti-scientifique », argumentant que « si les animaux pullulent, ils nous mangent à leur tour », argument qui ajouta à la division du mouvement naturien.

TextesModifier

Articles et brochures importantes dans le naturianismeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 4/1872/2938 ; date et lieu du décès non indiqués (consulté le 14 janvier 2013)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean Maitron, Le mouvement anarchiste en France, des origines à 1914, tome 1, Paris, Gallimard, 1992, p. 379–381.
  • Tanguy L'Aminot, Jean-Jacques au beau pays de naturie, Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, Tome 40, Librairie Droz, 1991, pp. 199-211.
  • François Jarrige, Gravelle, Zisly et les anarchistes naturiens contre la civilisation industrielle, Éditions Le Passager clandestin, 2016, (ISBN 978-2-36935-058-3), présentation éditeur.

NoticesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier