Jimmy Jean-Louis

Jimmy Jean-Louis est un acteur et ancien mannequin et danseur haïtien, né à Pétion-Ville le , fils de Lephène Jean-Louis[1].

Jimmy Jean-Louis
Image dans Infobox.
Au Comic-Con de San Diego, en juillet 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport
Équipe
Hollywood United F.C. (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Œuvres principales

Enfance et formationModifier

À l’âge de 12 ans, il rejoint sa mère qui fait des ménages à Paris depuis sept années. La famille s'installe à Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne où il grandit et fait ses études. À 18 ans, ses parents rentrent en Haïti, il préfère rester en France.

Il suit des cours à l'Académie internationale de danse puis travaille comme danseur dans les émissions de Patrick Sébastien et de Michel Drucker.

Par la suite, il part vivre à Barcelone où il a rejoint le groupe de théâtre musical du cabaret « La Belle Époque ».

Carrière de mannequinModifier

En Espagne, il devient mannequin, mais, après trois ans, il quitte l’Espagne et se rend en Italie où il continue une carrière de mannequin. Il reste environ un an en Italie avant de s'embarquer pour l’Afrique du Sud. Après ce séjour, Jimmy Jean-Louis revient en Europe et s'installe à Londres. Il y passe trois ans, travaillant toujours dans le mannequinat. Le , il fait partie du jury pour l'élection de Miss France.

Carrière d'acteurModifier

 
Jimmy Jean-Louis à la cérémonie des Étoiles d'or du cinéma français en 2011.

Il tourne un film avec Jean-Claude Van Damme, Point d’impact (2002). Il travaille par la suite avec Bruce Willis et Monica Bellucci dans Les Larmes du soleil (2003), avec Harrison Ford et Josh Hartnett dans Hollywood Homicide, avec Jane Fonda et Jennifer Lopez dans Sa mère ou moi (2005) ou encore avec Gerard Butler, Patrick Stewart et Wes Bentley dans The Game of their Lives (2005).

Il tient le premier rôle dans le film Phat Girlz avec Imes Jackson.

En 2006, il a rejoint la distribution d’Heroes, en incarnant René dit l'Haïtien, tout en continuant sa carrière en parallèle : Age of Khali (2006), Le président a-t-il le sida ? (2006), Loaded (en) avec Jesse Metcalfe (2007) et Adventures of Power (2007).

Jimmy Jean-Louis a obtenu le Prix du meilleur Court-métrage au 26e Festival Panafricain du Film et Arts de Los Angeles 2018. L’évènement a eu lieu du 8 au [2].


Engagement humanitaireModifier

Il a fondé « Hollywood Unites for Haiti », créée pour développer des activités artistiques et culturelles, qui a élargi son champ d'action à la suite du séisme de 2010, avec notamment la construction d'une école. Il est également membre actif de Artists For Peace and Justice.

Filmographie sélectiveModifier

Notes et référencesModifier

  1. « La douleur de Jimmy Jean-Louis », sur lenouvelliste.com, (consulté le 12 juillet 2018)
  2. « l'acteur haïtien Jimmy Jean-Louis décroche un prix boston », sur http://www.loophaiti.com, (consulté le 12 juillet 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :