Ouvrir le menu principal

Jimmy Duquennoy

coureur cycliste belge (1995-2018)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duquennoy.
Jimmy Duquennoy
Bredene - Handzame Classic, 18 maart 2016, vertrek (B19).JPG
Jimmy Duquennoy au départ de la Handzame Classic 2016.
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 23 ans)
Wez-VelvainVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de l'église Sainte-Marie-Madeleine de Rumillies (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Jimmy Duquennoy, né le à Tournai et mort le à Wez-Velvain[1], est un coureur cycliste belge.

BiographieModifier

 
Jimmy Duquennoy lors du départ du Grand Prix Criquielion 2014 à Boussu.

Jimmy Duquennoy intègre en 2014, à 19 ans, l'équipe Ottignies-Perwez, pour sa première saison dans la catégorie espoirs. Au cours de cette saison, il termine troisième du championnat de la province de Hainaut du contre-la-montre dans la catégorie espoirs, et quatrième chez les élites. En août, il se classe 8e du championnat de Belgique sur route espoirs, remporté par Jef Van Meirhaeghe. Au cours de cette première saison espoirs, Duquennoy a également eu l'occasion de découvrir les courses de classe 2, obtenant son meilleur résultat lors du Grand Prix Criquielion, qu'il termine en 26e position.

Jimmy Duquennoy rejoint, pour la saison 2015, l'équipe continentale Color Code-Aquality Protect. Il se distingue tout au long de cette saison en prenant part à de nombreuses échappées et décroche cinq podiums sur des épreuves régionales belges, sans pour autant parvenir à s'imposer. Duquennoy parvient également à se mettre en évidence sur de nombreuses épreuves UCI tout au long de cette saison. En effet, il se classe notamment 7e de Paris-Roubaix espoirs, remporté par le Suisse Lukas Spengler, disputé avec des conditions météorologiques exécrables[2]. Plus tard dans la saison, Duquennoy prend la 7e place du À travers les Ardennes flamandes, épreuve remportée par Stijn Steels. Au cours de cette saison 2015, Duquennoy a également terminé par deux fois aux portes du « top 10 », en se classant 11e du championnat de Belgique sur route espoirs, puis 11e également lors de la Flèche de Gooik.

 
Jimmy Duquennoy au départ du Grand Prix Pino Cerami 2015.

Jimmy Duquennoy est recruté pour la saison 2016 par la formation Wallonie Bruxelles-Group Protect, et passe ainsi professionnel[3]. Il commence sa saison lors de l'Étoile de Bessèges et se met en avant dès la première étape en prenant l'échappée du jour[4]. Au cours de cette saison, Duquennoy se distingue notamment lors du Mémorial Philippe Van Coningsloo, dont il prend la 9e place, avant de décrocher, quelques semaines plus tard, son premier « top 10 » sur une épreuve de classe 1, en prenant la dixième place de l'Arnhem Veenendaal Classic, aux Pays-Bas, au terme d'une épreuve remportée au sprint pas Dylan Groenewegen. Moins d'un mois plus tard, il termine huitième du Grand Prix Marcel Kint. En cette fin de saison, Duquennoy enchaîne les échappées. On le retrouve notamment à l'avant sur le Grand Prix Marcel Kint, sur le Championnat des Flandres ou encore sur le Flèche Gooik dans le but de préparer son objectif de fin de saison: Paris-Tours espoirs[5]. Duquennoy rate son objectif et se classe finalement 80e de cette course, à 27 secondes du vainqueur, Arvid de Kleijn.

Sa formation, Wallonie Bruxelles-Group Protect, obtient une licence continentale professionnelle pour la saison 2017[6],[7]. L'effectif complet de la formation pour la saison 2017, dans laquelle figurera Jimmy Duquennoy, est rendu public le [8].

Au mois de mars 2018, il termine dixième de la course À travers la Flandre-Occidentale-Johan Museeuw Classique remportée par le Français Rémi Cavagna[9]. AU cours de cette saison, on le retrouve également dans l'échappée de début de course sur les classiques World Tour Gand-Wevelgem mais aussi sur Paris-Roubaix.

Le 5 octobre 2018 au soir, il décède d’une crise cardiaque dans son fauteuil, chez lui, à côté de sa compagne, à l'âge de 23 ans[10]. Aucune anomalie cardiaque n'avait été décelée lors des tests d’avant-saison chez le jeune coureur selon son directeur sportif Frédéric Amorison[11].

PalmarèsModifier

  • 2010
    • 2e du championnat du Hainaut sur route débutants
  • 2013
    • 2e du championnat du Hainaut sur route juniors
  • 2014
    • 3e du championnat du Hainaut du contre-la-montre espoirs

Classements mondiauxModifier

Année 2015 2016 2017 2018
UCI Europe Tour 752e[12] 892e[13] 939e[14] 1 068e[15]

Notes et référencesModifier

  1. « Le jeune cycliste tournaisien Jimmy Duquennoy est décédé à 23 ans », sur RTBF Sport (consulté le 6 octobre 2018).
  2. « Jimmy Duquennoy 7ème du Paris-Roubaix Espoirs », sur notele.be (consulté le 8 décembre 2016).
  3. « 16 coureurs au sein de l'équipe Wallonie-Bruxelles en 2016 », sur rtbf.be (consulté le 8 décembre 2016).
  4. « Etoile de Bessèges — Le train Direct Energie entre en Gard », sur velo101.com (consulté le 8 décembre 2016).
  5. « Paris-Tours : La priorité de Jimmy Duquennoy », sur directvelo.com (consulté le 8 décembre 2016).
  6. « Wallonie Bruxelles-Group Protect en Continentale Pro? », sur grand-braquet.be (consulté le 8 décembre 2016).
  7. « Wallonie-Bruxelles passe "Continentale Pro" et change de nom », sur rtbf.be (consulté le 8 décembre 2016).
  8. « WB-Veranclassic-Aqua Protect : L'effectif 2017 », sur directvelo.com (consulté le 8 décembre 2016).
  9. James Odvart, « A Travers la Flandre Occidentale : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 5 mars 2018).
  10. Samuël Grulois, « Le jeune cycliste tournaisien Jimmy Duquennoy est décédé à 23 ans », sur Radio-Télévision belge de la Communauté (RTBF), (consulté le 6 octobre 2018).
  11. Alexandre Mignot, « Le jeune Jimmy Duquennoy décède d’une crise cardiaque », sur CyclingPro.net, (consulté le 6 octobre 2018).
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017).
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017).
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017).
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :