Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kollek.
Amos Kollek
Naissance (71 ans)
Jérusalem
Nationalité Drapeau d'Israël Israélien
Profession Réalisateur
Films notables Sue perdue dans Manhattan
Fiona
Fast Food, Fast Women

Amos Kollek (hébreu : עמוס קולק) est un réalisateur et scénariste israélien né le à Jérusalem (alors en Palestine mandataire), et travaillant à New York (États-Unis)

Sommaire

BiographieModifier

Amos Kollek est le fils de Teddy Kollek, maire de Jérusalem de 1965 à 1993. Après son service militaire (1965-1968), il poursuit des études et obtient un diplôme de philosophie et de psychologie à l'université hébraïque de Jérusalem en 1971.

Il commence ensuite à écrire des articles pour la presse israélienne et également pour le New York Times ou Die Zeit, parallèlement il publie plusieurs livres dont le seul qui ait été traduit en français semble être le premier : Ne me demandez pas si j’aime (1971). En 1979, il adapte son premier roman pour le cinéma : cela donnera World apart, film tourné en Israël par Barbara Noble.

En 1985 il réalise son premier film Goodbye New York.

Il tourne ensuite Prise (en) (Forever, Lulu), High Stakes, Trois semaines à Jérusalem (Double Edge) et Whore 2.

C’est en 1997 avec Sue perdue dans Manhattan, premier de ses films à être distribué en salles en France, qu’Amos Kollek va toucher un public plus large. Le film dans lequel joue Anna Thomson est présenté et très remarqué au festival international du film de Toronto, au Festival du cinéma américain de Deauville et au festival de Berlin.

En 1998 il retrouve Anna Thomson pour Fiona, avec laquelle il tourne également son film suivant Fast Food, Fast Women, film moins sombre que les précédents, qui obtient le Prix œcuménique au festival de Cannes.

L’année suivante Amos Kollek tourne Queenie in Love, comédie avec Valérie Geffner, avant de retrouver Anna Thomson pour Bridget qui clôt la trilogie initiée avec Sue.

En 2003 sort Happy End avec Audrey Tautou et Jennifer Tilly.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

Longs métragesModifier

Courts et moyens métragesModifier

ScénaristeModifier

Sur Amos KollekModifier

  • Ne me demandez pas si j'aime, documentaire allemand d'Eva Kammerer, 2000

BibliographieModifier

Ouvrages écrits par Amos KollekModifier

  • Ne me demandez pas si j’aime, 1971 (sorti en France chez Stock)
  • After they hang him, 1977
  • Approximately Clint Eastwood, 1995

ScénariosModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier