Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schur.
Ne doit pas être confondu avec Friedrich Schur.


Issaï Schur (en russe : Исай Шур), né à Moguilev le et mort à Tel-Aviv le , est un mathématicien d’origine russe qui a surtout travaillé en Allemagne. Son nom est aussi transcrit Issaï Chour (transcription du russe en français).


Sommaire

BiographieModifier

Issaï Schur a étudié à Berlin sous Frobenius, a obtenu son doctorat en 1901 et est devenu chargé d'enseignement en 1903. Il est devenu professeur à Bonn en 1919.

On a donné son nom à plusieurs concepts et théorèmes mathématiques :

On lui doit la notion de transfert en théorie des groupes[1].

Schur a eu nombre d'étudiants, dont Richard Brauer, Bernhard Neumann, Heinz Prüfer et Richard Rado.

Comme juif, il perdit peu à peu la plupart de ses postes dans l'Allemagne nazie mais ne se résigna à émigrer en Palestine qu'en fin de vie, en 1939, où il décède en le 10 janvier 1941[2].

Il est inhumé au cimetière Trumpeldor de Tel Aviv.-Yaffa

 
Tombe Issaï Schur à Tel Aviv.

Notes et référencesModifier

  1. (de) I. Schur, « Neuer Beweis eines Satzes über endliche Gruppen », dans Sitzungsberichte der Königlich Preußischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, 1902, p. 1013-1019 ; rééd. dans I. Schur, Gesammelte Abhandlungen, Springer, 1973, vol. 1, p. 79-85. Références données par J. S. Rose, A Course on Group Theory, rééd. Dover, 1994, p. 234 et 298.
  2. J J O'Connor et E F Robertson, « Issai Schur », sur MacTutor History of Mathematics Archive,

Voir aussiModifier