Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sekulić.
Igor Sékulic
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activité

Igor Sékulic (né le ) est un cascadeur, postproducteur et réalisateur du cinéma français. Il est le frère de l'actrice Olga Sékulic.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Ancien élève du lycée Henri IV, agrégé de sciences économiques et sociales (1990)[1], Igor Sekulic commence une carrière d'enseignant qu'il n'interrompera jamais tout à fait. Jeune agrégé, il enseigne en lycée au Maroc comme volontaire du service national, puis en banlieue parisienne, avant d'être nommé à la Faculté des Sciences Economiques de Nantes. Il publie dans la revue Économies et Sociétés (Cahiers de l'ISMEA[2]) et dans les Cahiers Français[3] de la Documentation Française. Il cofonde également le magazine et label de musique et d'arts indépendants Out of Nowhere[4], qui distribua des artistes essentiellement français et suisses (The Young Gods).

CarrièreModifier

Il fait ses débuts au cinéma comme cascadeur auto au Mexique dans L'Opération Corned-Beef. Il participe à la réalisation de la deuxième équipe. Ce sera le début d'une longue amitié avec le réalisateur et producteur Jean-Marie Poiré.

Ensemble, ils tournent à Hong Kong, en Allemagne, en Italie, en Angleterre, aux États-Unis et fondent en 1999 Visual Factory, une société de postproduction et d'effets spéciaux. Igor Sékulic réalise les effets spéciaux de Les Visiteurs en Amérique (Just Visiting) pour Gaumont et Disney, qui seront salués aux États-Unis par le magazine Variety[5], malgré l'échec du film au box-office américain.

Cette expérience lui ouvre la porte d'autres productions comme Deux frères de Jean-Jacques Annaud pour Pathé/Universal, pour lequel il réalise également les effets spéciaux, recréant l'illusion du jeu des tigres avec d'autres animaux sauvages.

Il réalise son premier film en 2004[6], Les Gaous[7], sur une idée originale de Jean-Marie Poiré : une comédie pour adolescents, antiraciste, qui met en vedette de jeunes comédiens aux côtés de Ticky Holgado et Richard Bohringer. Malgré une sortie française discrète, le film rencontre son public en salles hors de France, atteignant le top 10 en Russie[8] et le top 5 en Hongrie contre Les Indestructibles de Disney[9].

Visual FactoryModifier

Visual Factory devient dès 2001 une société d'exportation de films et de programmes audiovisuels[10], et distribue les œuvres de réalisateurs comme Yvan Le Moine, Cheik Doukouré, Laurent Courau, pour les Francophones et Dario Argento[11], Wes Craven, Pupi Avati[12] hors de France. Visual Factory travaille à la promotion de films Européens en Europe et au-delà, avec le soutien du programme Européen Media et celui du UK Film Council. Visual Factory est cofondatrice de l'association des exportateurs de films britanniques[13] Film Export UK[14] qui fonde les "London Screenings[15]". Elle distribue également en France des films pour la jeunesse, comme le documentaire "Nicholas Winton, la force d'un juste"[16], lauréat d'un International Emmy award (en)[17].

FilmographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « agrégations », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 24 novembre 2015)
  2. « Economies et Sociétés numéro 24, 2000 Agrofood Economics », sur www.ismea.org (consulté le 24 novembre 2015)
  3. « Cereq catalogue en ligne: Cahiers Français numéro 247, 1990, Découverte de la sociologie », sur pmb.cereq.fr (consulté le 24 novembre 2015)
  4. http://www.discogs.com/Various-Out-Of-Nowhere/release/854692
  5. (en-US) « Just Visiting », sur Variety (consulté le 24 novembre 2015)
  6. (en) Philippe Rège, Encyclopedia of French Film Directors, Lanham, Maryland, USA, The Scarecrow Press inc., , 1471 p. (ISBN 978-0-8108-6137-4), SÉKULIC, IGOR (January 26, 1968, Paris, France–) After completing his studies in business at the New York Business School, he switched to cinema and entered films as a car stuntman and second unit director for Mexico (1991 L’Opération Corned-Beef,Jean-Marie Poiré). He successively worked as an assistant director (1995 Les Anges gardiens, Jean-Marie Poiré), executive producer (1998 Les Couloirs du Temps: Les Visiteurs 2, Jean-Marie Poiré), delegate producer (2002 Ma Femme . . . s’appelle Maurice/ US video: My Wife Maurice), and also visual effects supervisor.
  7. « Igor SK doesn't need special effects », sur www.aspendailynews.com (consulté le 24 novembre 2015)
  8. « Russia - CIS Box Office, December 9–11, 2005 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 24 novembre 2015)
  9. « HUNGARY 1 December », sur www.screendaily.com (consulté le 24 novembre 2015)
  10. « Visual Factory eyes slew of deals for Hideout, Concrete Romance », sur www.screendaily.com (consulté le 24 novembre 2015)
  11. (en) « Suspiria. Festival de Cannes. The official selection 2007. Cannes Classics », sur http://www.festival-cannes.com
  12. « Visual Factory [GB] - world sales - industry », sur Filmitalia (consulté le 24 novembre 2015)
  13. « Film Export UK », sur www.filmexportuk.com (consulté le 24 novembre 2015)
  14. « UK sales companies join forces for new group Film Export UK », sur www.screendaily.com (consulté le 24 novembre 2015)
  15. « Film London - Sales », sur filmlondon.org.uk (consulté le 24 novembre 2015)
  16. (en) « The Power of Good, Nicholas Winton. Company credits », sur imdb.com
  17. « Awards - Previous Winners - International Academy of Television Arts & Sciences », sur www.iemmys.tv (consulté le 24 novembre 2015)