Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Concours d'agrégation en France

concours d'entrée dans l'Éducation nationale
(Redirigé depuis Agrégation en France)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agrégation.

L'agrégation est en France un concours de recrutement de professeurs soit de l'enseignement secondaire, soit de l'enseignement supérieur (en droit, sciences économiques, science politique et gestion).

Sommaire

L'agrégation de l'enseignement secondaireModifier

Le concours d'agrégation de l'enseignement du second degré est organisé pour le recrutement des professeurs agrégés de l'enseignement du second degré (qu'on désigne couramment comme « agrégés » ou parfois comme « agrégés de l'Université »[1], à ne pas confondre avec les lauréats de l'agrégation de l'enseignement supérieur).

Il existe depuis 1766 : il s'agissait alors de créer un corps d'enseignants susceptible de prendre la relève des jésuites qui venaient d'être bannis de France. Concours de haut niveau très sélectif, il permet d'être professeur avec un service dans les lycées, dans les classes préparatoires ou à l'université (PRAG).

La préparation à l'agrégation s'effectue soit au sein de l'université soit dans les Écoles normales supérieures. Le concours comporte des épreuves d'admissibilité (épreuves écrites), des épreuves d'admission (épreuves orales) ainsi que des épreuves physiques pour les concours de l'agrégation d’Éducation physique et sportive. Un candidat deux fois admissible, mais non reçu, est dit « bi-admissible ».

Parmi les agrégés célèbres, on peut citer :

Article connexeModifier

L'agrégation de l'enseignement supérieurModifier

Notes et référencesModifier