Ouvrir le menu principal

Humphrey Stafford (1er duc de Buckingham)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Humphrey Stafford.
Humphrey Stafford
Humphrey Stafford, Duke of Buckingham by William Bond, after Joseph Allen.jpg
Fonction
Membre de la Chambre des lords
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Père
Mère
Fratrie
Henry Bourchier (en)
Thomas Bourchier
John Bourchier (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Anne Neville, Duchess of Buckingham (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Humphrey Stafford, Earl of Stafford (en)
John Stafford (en)
Sir Henry Stafford (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit
Coat of Arms of Sir Humphrey Stafford, 1st Duke of Buckingham, KG.png
blason

Humphrey Stafford, 1er duc de Buckingham, né le à Stafford et mort le à Northampton, est un noble anglais qui s'est illustré dans le camp Lancastre durant la guerre des Deux-Roses.

Il est le fils du comte de Stafford Edmund Stafford et de son épouse Anne de Gloucester. Par sa mère, il est l'arrière-petit-fils du roi Édouard III d'Angleterre. Son père est tué en 1403 à la bataille de Shrewsbury, alors qu'il n'a même pas un an. Il devient alors pupille de la reine Jeanne de Navarre, tandis que sa mère administre ses biens en son nom jusqu'à sa majorité.

Après sa majorité, il entre au Conseil privé et participe au conseil de régence qui gouverne au nom du roi Henri VI. Il est fait duc de Buckingham en 1444. Proche d'Edmond Beaufort, il souhaite néanmoins l'apaisement dans la querelle qui l'oppose au duc Richard d'York. Lors de la première bataille de Saint-Albans, en mai 1455, il combat aux côtés de Beaufort, mais le parti yorkiste emporte la victoire et il est fait prisonnier. Cinq ans plus tard, il est tué à la bataille de Northampton.

Sommaire

Altercation avec Jeanne d'ArcModifier

Jeanne détenue dans le château de Rouen, reçut la visite du comte de Ligny (celui qui l'avait vendue aux Anglais), accompagné du comte de Warwick et de Stafford.

« Jeanne, lui dit-il, avec une ironie qui tentait sa crédulité pour la tromper, je suis venu pour te délivrer et pour te mettre à rançon, à condition que tu promettras de ne plus t'armer contre nous. » « Ah ! mon Dieu ! répondit la prisonnière avec un accent de doux reproche, vous vous riez de moi. Vous n'en avez ni le pouvoir ni la volonté. Je sais bien que les Anglais me feront mourir, croyant gagner le royaume par ma mort ; mais, fussent-ils cent mille de plus, ils n'auront pas ce royaume ! » Stafford tira sa dague du fourreau, comme pour venger ce défi courageux de la captive à ses geôliers ; Warwick, plus loyal et plus humain, détourna le bras et prévint l'outrage[1].

Mariage et descendanceModifier

Humphrey Stafford épouse Anne Neville, fille du comte de Westmorland Ralph Neville, dont :

Notes et référencesModifier

  1. Lamartine, Jeanne d'Arc (1852).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier