Maud Chaworth

Maud Chaworth
Titre Baronne Lancastre
(1299 - 1320/2)
Biographie
Naissance
Décès avant le 3 décembre 1322
Père Patrick II de Chaworth
Mère Isabelle de Beauchamp
Conjoint Henri de Lancastre
Enfants Blanche de Lancastre
Isabelle de Lancastre
Henri de Grosmont
Maud de Lancastre
Jeanne de Lancastre
Éléonore de Lancastre
Marie de Lancastre

Image illustrative de l’article Maud Chaworth

Maud (de) Chaworth ( – avant le ) est une femme de la noblesse anglaise.

BiographieModifier

Née le , Maud Chaworth est le seul enfant de Patrick II de Chaworth et d'Isabelle de Beauchamp, fille de Guillaume de Beauchamp, 9e comte de Warwick. Son père meurt prématurément peu avant le , faisant de Maud l'héritière de ses vastes possessions. Elle acquiert ainsi de riches domaines, notamment les châteaux de Kidwelly et d'Ogmore dans les Marches galloises, ainsi que de nombreuses autres propriétés réparties dans le Carmarthenshire, le Glamorgan, le Hampshire et le Wiltshire. Son statut suscite l'attention du roi Édouard Ier d'Angleterre, qui confie la garde de Maud Chaworth à son épouse Éléonore de Castille et celle de ses possessions à son oncle Guillaume de Valence, 1er comte de Pembroke. Le , Édouard Ier accorde à son frère Edmond de Lancastre, 1er comte de Lancastre, le droit de disposer du mariage de Maud Chaworth.

Avant le , Maud Chaworth épouse Henri de Lancastre[1],[2], le deuxième fils de son tuteur. Son mariage avec le neveu d'Édouard Ier lui permet d'étendre ses possessions dans les Marches galloises, puisque son époux détient les châteaux de Grosmont, de Skenfrith et le Château Blanc dans le Monmouthshire, qui constituent les fameux Trois Châteaux. Après la mort de sa mère Isabelle de Beauchamp en , Maud hérite des biens que celle-ci détenait en douaire[3]. Le reste de son existence demeure largement inconnu et on ignore même la date de son décès, qui survient entre le et le . Maud Chaworth est inhumée à l'abbaye de Mottisfont dans le Hampshire. Étant décédée bien avant que son époux Henri de Lancastre n'hérite des titres et possessions de son frère aîné Thomas, elle n'a jamais été titrée comtesse de Lancastre, de Leicester et de Derby.

DescendanceModifier

De son mariage avec Henri de Lancastre, Maud Chaworth a sept enfants :

AscendanceModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier