Henry Stafford (2e duc de Buckingham)

noble anglais

Henry Stafford

Titre

Duc de Buckingham et comte de Stafford

10 juillet 14602 novembre 1483
(23 ans, 3 mois et 23 jours)

Prédécesseur Humphrey Stafford
Successeur Confiscation du titre
Edward Stafford (indirectement)
Fonctions militaires
Commandement Lord grand connétable
Faits d’armes Rébellion de Buckingham
Conflits Guerre des Deux-Roses
Biographie
Dynastie Stafford
Distinctions Ordre de la Jarretière
Naissance 4 septembre 1455
Décès 2 novembre 1483 (à 28 ans)
Salisbury (Wiltshire)
Père Humphrey Stafford
Mère Marguerite Beaufort
Conjoint Catherine Woodville
Enfants Edward Stafford
Henry Stafford
Elizabeth Stafford
Anne Stafford

Description de l'image Arms of Humphrey of Lancaster, 1st Duke of Gloucester.svg.

Henry Stafford () est un baron anglais, duc de Buckingham de 1460 à sa mort.

BiographieModifier

Henry Stafford est le seul fils d'Humphrey Stafford et de Marguerite Beaufort, fille du duc de Somerset Edmund Beaufort. Son père est le fils aîné du premier duc de Buckingham Humphrey Stafford, partisan de la maison de Lancastre. Le jeune Humphrey, grièvement blessé lors de la Première bataille de St Albans en 1455, meurt de la peste trois ans plus tard, et Henry devient l'héritier du titre de son grand-père. Celui-ci est tué à la bataille de Northampton, le . Du fait de son jeune âge, le nouveau duc de Buckingham devient pupille de la reine Élisabeth Woodville et épouse sa jeune sœur cadette Catherine (née vers 1458).

 
Gravure de William Sherlock représentant Henry Stafford, XVIIIe siècle.

Le roi Édouard IV meurt le et son héritier, le nouveau roi Édouard V, n'a que douze ans. Deux camps se disputent la régence du royaume : la famille de la reine-mère d'un côté, son oncle Richard de Gloucester de l'autre. Malgré son mariage, le duc de Buckingham apporte son soutien à Gloucester, qui emporte la partie : ses neveux et nièces sont déclarés illégitimes par le Parlement (Titulus Regius), et Richard est couronné le sous le nom de Richard III.

Cependant, le duc de Buckingham rallie peu après l'opposition au nouveau roi, pour des raisons incertaines. Il prend la tête d'une conspiration qui vise tout d'abord à rétablir Édouard V sur le trône, puis, après l'annonce de la disparition du jeune prince, à remplacer Richard par Henri Tudor. La rébellion échoue, et Buckingham est capturé par Richard, qui le fait décapiter le . Il confisque également le titre de duc de Buckingham, qui ne revient au fils d'Henry, Edward, qu'après la mort de Richard et l'avènement d'Henri Tudor, en 1485.

Mariage et descendanceModifier

Le duc de Buckingham et son épouse Catherine Woodville ont quatre enfants :

BibliographieModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :