Famille Perrodo

(Redirigé depuis Hubert Perrodo)

La famille Perrodo est une famille de pétroliers français.

Propriétaires de la compagnie pétrolière Perenco, ils investissent depuis quelques années dans la viticulture, la charcuterie halal[1], et les médias. Elle est une des familles les plus riches de France avec un patrimoine de 6 milliards d'euros [2]

Fortune de la famille PerrodoModifier

La famille Perrodo se classe au 13e rang des fortunes de France au palmarès du magazine Challenges[3] en 2013. Elle se place au 19e rang de ce classement en 2021[4].

Les Perrodo sont mis en cause par une enquête du journal Le Monde, ils font partie des 40 familles les plus riches de France qui auraient placé leur argent au Luxembourg[5]. Ils détiendraient des actifs dans plusieurs autres paradis fiscaux[5], ce qui rend l'estimation de leur fortune réelle difficile.

Ces Bretons tirent principalement leur fortune de Perenco, qu'ils détiennent. Perenco produirait 210 000 barils de pétrole par jour et génèrerait un chiffre d'affaires annuel de près de 7 milliards de dollars.

La compagnie pétrolière Perenco est fondée par Hubert Perrodo, auquel a succédé son fils François Perrodo[6]

VinModifier

La famille est propriétaire dans le Bordelais de 80 hectares de vignes via sa holding Pelwyn[7]. Elle détient le Château Marquis d’Alesme ainsi que le Château Labégorce, gérés par Nathalie Perrodo.

Les vins sont vendus sous l’appellation d’origine contrôlée Margaux.

CharcuterieModifier

En 2018, via la holding britannique Perwyne, la famille Perrodo achète Ambre Délice[8], le leader francais de la charcuterie halal [1].

KonbiniModifier

Le journal La Lettre A révèle que la famille Perrodo est un des principaux actionnaires du média online Konbini, se cachant derrière des sociétés luxembourgeoises[9]. En colère après ces révélations, ils tentent de faire pression sur le journal. En 2022, Konbini est condamné à 6000 euros de dommages-intérêts pour procédure abusive après avoir tenté une procédure bâillon pour avoir révélé ces informations[10].

FamilleModifier

Le groupe Perenco fut fondé par Hubert Perrodo (1944-2006), auquel a succédé son fils François Perrodo[6].

Hubert PerrodoModifier

Industriel, viticulteur et joueur de polo[11], Hubert Perrodo naît le 25 janvier 1944 à Larmor-Baden dans le Morbihan.

Il est le fils de Marie-Vincente SAVARY et de Hubert Eugène-Félicien Perrodo.

Il épouse une Chinoise de Singapour, Ka Yee Wong, plus tard connue sous le nom de Carrie Perrodo.

Ils ont trois enfants :

Amateur de vins et d'art, il constitue un patrimoine viticole important en acquérant une collection de crus à Margaux : le château Labégorce en 1989, le château de l'Abbé Gorsse de Gorsse en 2002, le Château Labégorce-Zédé en 2005, et le Château Marquis d'Alesme Becker[12] en 2006, ainsi qu'une importante collection de tableaux.

Au polo, il remporte le tournoi de la Reine (Queen's Cup) en 2004 avec l'équipe Labégorce[13].

Il meurt le dans un accident de randonnée à skis, en descendant de la Dent du Villard au-dessus de Courchevel, à l'âge de 62 ans.

François PerrodoModifier

François Perrodo est né le 14 février 1977[14],[15],[16].

Il est PDG de la société pétrolière Perenco depuis la mort de son père en 2006[17].

Ingénieur de l'École nationale supérieure du pétrole et des moteurs (ENSPM) en 2002[18], il suit une formation à l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD) à Singapour[19].

Il pratique l'endurance automobile, une forme de compétition de sport automobile, et a participé à plusieurs reprises aux 24 Heures du Mans.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Agathe Fourcade, « Isla Délice, le leader français de la charcuterie halal, passe sous pavillon anglais », sur Le Figaro,
  2. « La fortune de François Perrodo et sa famille - Les 500 plus grandes fortunes de France », sur Challenges (consulté le ).
  3. « Les plus grandes fortunes », sur Challenges, (consulté le )
  4. « classements/fortune/francois-perrodo-et-sa-famille », sur challenges.fr, (consulté le ).
  5. a et b Maxime Ferrer, Anne Michel, Jérémie Baruch, Mathilde Damgé et Maxime Vaudano, « OpenLux : le Luxembourg, un aimant pour les grandes fortunes françaises », sur Le Monde,
  6. a et b (en) https://www.forbes.com/sites/christopherhelman/2014/02/07/revealed-the-frenchman-the-model-and-their-10-billion-oil-fortune/#57159be02fed
  7. « Perwyn s'implante à Paris », sur Capital Finance, (consulté le )
  8. François Perrodo et sa famille PERENCO - Rang 40 parmi les 500 plus grandes fortunes de France, Challenges.
  9. « Vidéos et info sur le web : les mystérieux actionnaires de Konbini », sur lalettrea.fr, (consulté le ).
  10. Adrien Franque, «Konbini» condamné après avoir tenté une procédure bâillon contre «la Lettre A», sur Libération, (consulté le )
  11. Avis Vin - Le Figaro
  12. Les passions des dames de Margaux dans Le Figaro du 23 avril 2010
  13. (en) « Hommage à Hubert Perrodo », sur web.archive.org, (consulté le )
  14. François Perrodo, Gérant de Triskell sur dirigeant.com
  15. Fiche entreprise de SAM - LONG - verif.com
  16. (en) François Perodo at Driver Database | Motorsport
  17. Africa Energy Intelligence, édition française no 549, 17 janvier 2007
  18. Répertoire national des ingénieurs diplômés en France
  19. (en) François Perrodo of Perenco, guest Colomns of spring 2010 - Wendel International Centre for Family Enterprise (WICFE) - INSEAD