Ouvrir le menu principal

École nationale supérieure du pétrole et des moteurs

IFP School
Histoire et statut
Fondation
Type
Grande école d'ingénieurs
Nom officiel
École nationale supérieure du pétrole et des moteurs
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
769[1]
Divers
Membre de
Site web

IFP School (ENSPM - École nationale supérieure du pétrole et des moteurs) est l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[3].

Elle dépend d'IFP Énergies nouvelles (anciennement : l'Institut français du pétrole) et forme des ingénieurs qui travailleront dans le secteur de l'énergie et des transports. Elle est une école d'application d'IFP Energies nouvelles[4].

L'école communique à présent sous le nom IFP School, « pour traduire l'évolution de l'école qui élargit son périmètre de formation pour préparer les ingénieurs aux défis de la transition énergétique ». Le nom officiel de l'École reste cependant École nationale supérieure du pétrole et des moteurs[5]. La grande particularité de l'école est qu'elle regroupe en son sein environ 50 % d'étudiants internationaux[6].

Offre de formationModifier

L'école propose des formations diplômantes de niveau master et doctorat, destinées à des jeunes ingénieurs mais aussi à des professionnels des secteurs de l'énergie et des transports.

L'école forme des ingénieurs dans 4 domaines :

  • Motorisations et mobilité durable
  • Économie et management de l'énergie
  • Procédés pour l'énergie et la chimie
  • Géoressources et énergie

Diplômes d'ingénieur / masterModifier

L'école propose 11 programmes restrictifs à la France d'ingénieur/master (6 anglophones et 5 francophones), accessibles aux diplômés de l'enseignement supérieur en bac+5 (diplôme d'ingénieur par exemple) ou bac+4 (dernière année d'école d'ingénieurs si une convention a été signée entre les 2 écoles par exemple). Les 11 programmes (environ 350 étudiants/an) sont :

Programmes francophones :

  • Énergie et motorisations
  • Énergie et produits
  • Énergie et procédés
  • Énergie et marchés
  • Développement et exploitation des gisements

Programmes anglophones :

  • Powertrain Engineering
  • Processes and Polymers
  • Petroleum Economics and Management (en partenariats)
  • Petroleum Geosciences
  • Reservoir Geoscience and Engineering (en partenariats)
  • Petroleum Projects and Offshore Technology (en partenariats)

Autres formationsModifier

L'école propose des Masters recherche bientôt en co-habilitation avec d'autres institutions académiques[7] :

  • Le Master mention Economie de l'environnement, de l'énergie et des transports (EEET) - Economie du développement durable, de l’environnement et de l’énergie (EDDEE) est organisé conjointement par l'Université Paris Nanterre, l’Université Paris-Saclay, l'École des Ponts ParisTech, Mines ParisTech, l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et IFP School.
  • Le Master mention Énergie ou E3A - option Électrification et propulsion automobile (moteurs hybrides et électriques) - est organisé conjointement par l’Université Paris-Saclay et IFP School.
  • Le Master mention Chimie - option Catalyse et procédés - est porté par l'Université Lille 1 et organisé conjointement avec l'École Centrale de Lille, l'École de Chimie de Lille et IFP School.

Le collège doctoral IFP Energies nouvelles/IFP School permet aux étudiants de réaliser une thèse de doctorat à IFP Energies nouvelles. Les thèmes de recherche sont variés et concernent tous les maillons de la chaîne énergétique[8].

IFP School propose également des programmes d'une durée d'un an maximum réservés à des professionnels en activité dans l'industrie et titulaires d'un diplôme de niveau bac+4 minimum. Ces programmes consistent en 4 mois de cours minimum suivis d'un stage industriel d'au moins 4 mois. Ils conduisent à la délivrance du Graduate Diploma of Petroleum Studies (diplôme d'établissement) ou du Mastère spécialisé (label de la Conférence des grandes écoles)[9].

Dans ce cadre les formations proposées sont les suivantes :

  • Graduate Diploma, major in Petroleum Geosciences (organisé à Pau dans le Sud-Ouest de la France) ;
  • Graduate Diploma, major in Petroleum Engineering (organisé à Pau dans le Sud-Ouest de la France) ;
  • Mastère spécialisé en Moteurs ;
  • Exécutive Master en Energy Management (programme exécutif organisé avec la BI Norwegian School of Management - Oslo et ESCP Europe - Paris).

Financement des étudesModifier

La spécificité de l'école est que 80 % des étudiants des programmes de niveau master sont sponsorisés par un partenaire industriel qui finance leurs frais de vie pendant la durée de la scolarité et contribue au coût des études[6].

Les financements de thèse sont variés. En 2008, la majorité des 180 doctorants préparant leur thèse de doctorat sous l'égide de l'IFP bénéficie d'une bourse CIFRE.

Trois possibilités existent pour ce type de soutien :

  • le parrainage (l'entreprise finance la scolarité et verse une indemnité mensuelle à l'étudiant sans que l'étudiant ne fasse de stage chez elle) ;
  • l'apprentissage (l'entreprise finance la scolarité que suit l'étudiant en tant que salarié - rémunéré - de l'entreprise) ;
  • le détachement (ce dernier ne s'appliquant qu'aux professionnels en activité).

L'école affiche du fait de ce système un taux de placement supérieur à 95 % en entreprise dès la sortie[6].

DiversModifier

L'école accueille près de 50 % d'élèves internationaux dans ses promotions, venant de plus de 100 pays différents. Elle a noué des partenariats avec de nombreuses écoles et universités en Chine, aux États-Unis, en Norvège, au Royaume-Uni, en Russie, à Singapour, en Thaïlande... sous la forme de programmes en collaboration dont certains conduisent à un double diplôme[10] ou sous la forme de programmes joints.

En France, IFP School a également noué des partenariats académiques avec des écoles de commerce telles qu'Audencia, l'ESSEC ou l'ESCP Europe[11],[12]

Anciens élèvesModifier

Aujourd’hui, plus de 15 000 diplômés IFP School sont en activité dans 100 pays sur les cinq continents. Ce réseau est une formidable richesse, il constitue un relais important pour les entreprises françaises et européennes à l’international et participe également, par la formation des élites scientifiques et techniques pour les secteurs du pétrole, du gaz et de l'automobile, au rayonnement de la France à l’international.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier