Henri Rust

Henri Rust
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Han Rust
Naissance
Laren (Pays-Bas)
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandaise
Décès (à 89 ans)
Lieu inconnu
Profession Monteur
Films notables Mayerling (1936)
Les Visiteurs du soir (1942)
Le Salaire de la peur (1953)
Germinal (1963)
Les Assassins de l'ordre (1971)

Henri Rust est un monteur d'origine néerlandaise, né Han Rust le à Laren Pays-Bas , mort le (lieu inconnu)[1].

BiographieModifier

Le premier film que monte Henri Rust est la version française (avec Margo Lion et Albert Préjean) de L'Opéra de quat'sous, coproduction franco-allemande de Georg Wilhelm Pabst, sortie en 1931. Puis il collabore à trente-six autres films, majoritairement français (outre plusieurs films étrangers — notamment néerlandais — ou coproductions), disséminés jusqu'en 1977. Dix d'entre eux sont réalisés par Marcel Carné, dont Les Visiteurs du soir (1942, avec Arletty, Alain Cuny et Jules Berry), Les Enfants du paradis (1945, avec Arletty, Jean-Louis Barrault, Maria Casarès et Pierre Brasseur), Thérèse Raquin (1953, avec Simone Signoret et Raf Vallone) et Les Assassins de l'ordre (1971, avec Jacques Brel et Didier Haudepin).

Fait particulier, il monte Tovaritch de Jacques Deval (1935, avec André Lefaur et Irène Zilahy) et L'Équipage d'Anatole Litvak (1935, avec Annabella et Charles Vanel), ainsi que leurs remakes américains respectifs, Cette nuit est notre nuit (avec Charles Boyer et Claudette Colbert) et The Woman I Love (avec Miriam Hopkins et Paul Muni), tous deux sortis en 1937 et réalisés par Anatole Litvak.

Parmi ses autres films notables, mentionnons Mayerling du même Litvak (1936, avec Danielle Darrieux et Charles Boyer), Le Salaire de la peur d'Henri-Georges Clouzot (1953, avec Yves Montand et Charles Vanel), Gervaise de René Clément (1956, avec Maria Schell, François Périer et Suzy Delair), ou encore Germinal d'Yves Allégret (1963, avec Jean Sorel, Berthe Granval et Claude Brasseur).

Filmographie complèteModifier

(films français, sauf mention contraire ou complémentaire)

Liens externesModifier

Note et référenceModifier

  1. (en) « Henri Rust - SFdb » (consulté le 12 septembre 2020)
  2. Ciné-Ressources ci-dessus mentionne par erreur Le Baron fantôme de Serge de Poligny (1943), dont le monteur est Jean Feyte, ce que confirme le générique du film.