Hellen Obiri

athlète kényane

Hellen Obiri
Image illustrative de l’article Hellen Obiri
Hellen Obiri en 2017.
Informations
Disciplines Demi-fond
Nationalité Drapeau : Kenya Kényane
Naissance (30 ans)
Lieu Nyangusu (Kisii)
Taille 1,60 m
Poids 50 kg
Records
Co-détentrice du record du monde du relais 4 × 1 500 m (2014)
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde 2 - 1
Champ. du monde en salle 1 1 -
Champ. du monde de relais 1 - -
Championnats d'Afrique 2 - -
Ligue de diamant - 1 -

Hellen Onsando Obiri (née le à Nyangusu, Kisii) est une athlète kényane, spécialiste des courses de demi-fond, double championne du monde du 5 000 m à Londres en 2017 et à Doha en 2019, et vice-championne olympique sur la même distance à Rio en 2016.

BiographieModifier

 
Hellen Obiri lors des championnats du monde en salle 2012.

Elle se révèle en début de saison 2012 lors des championnats du monde en salle d'Istanbul en s'adjugeant la médaille d'or du 3 000 m, devant les Éthiopiennes Meseret Defar et Gelete Burka, dans le temps min 37 s 16[1]. En , elle descend pour la première fois de sa carrière sous les 4 minutes au 1 500 m en établissant le temps de min 59 s 68 lors du Golden Gala de Rome. Elle participe aux Jeux olympiques de 2012, à Londres, et se classe douzième et dernière de la finale du 1 500 m mais est reclassée en 2015 à la 9e place à la suite de nombreux tests antidopage positifs[2].

En 2013, elle porte ses records personnels en plein air du 1 500 m à min 58 s 58 à Eugene, et du 3 000 m à min 34 s 25 à Stockholm. Lors des Championnats du monde 2013 de Moscou, Hellen Obiri remporte la médaille de bronze du 1 500 m dans le temps de min 3 s 86, devancée par la Suédoise Abeba Aregawi et l'Américaine Jennifer Simpson[3].

Hellen Obiri se classe deuxième du 3 000 m lors des championnats du monde en salle se déroulant en à Sopot en Pologne, derrière l'Éthiopienne Genzebe Dibaba. Début mai, au cours du Qatar Athletic Super Grand Prix de Doha, elle établit la meilleure performance mondiale de l'année en min 20 s 68 et améliore à cette occasion de près de quatre secondes le record d'Afrique que détenait l'Éthiopienne Meseret Defar depuis 2007[4]. En , elle remporte la médaille d'or du relais 4 × 1 500 mètres lors des premiers relais mondiaux de l'IAAF, à Nassau aux Bahamas, en compagnie de Mercy Cherono, Faith Kipyegon et Irene Jelagat. L'équipe du Kenya, qui devance les États-Unis et l'Australie, améliore de plus de 30 secondes le record du monde en 16 min 33 s 58.

Le , Obiri s'impose sur 1 500 m au World Challenge Beijing, signant 4 min 02 s 11 (record du meeting)[5]. Elle est médaillée d'argent sur le 5 000 m aux Jeux olympiques d'été de 2016[6].

Début 2017, Hellen Obiri remporte le World Indoor Tour sur 3 000 m, grâce à ses victoires à Boston et au Birmingham Indoor Grand Prix, et à sa seconde place à Karlsruhe[7]. Le 8 juin, elle s'impose lors du meeting de la Ligue de diamant de Rome en 14 min 18 s 37, devenant ainsi la 5e performeuse de tous les temps sur le 5 000 m[8]. A Londres le 13 août, elle devient pour la première fois de sa carrière championne du monde du 5 000 m après avoir placé une accélération fulgurante dans le dernier tour, devançant la championne du monde en titre Almaz Ayana et la Néerlandaise Sifan Hassan[9].

Elle se classe 5e des championnats du monde 2019 à Doha sur 10 000 m en 30 min 35 s 82, record personnel[10], puis conserve son titre planétaire sur 5 000 m[6] en établissant un nouveau record des championnats du monde en 14 min 26 s 72, devant sa compatriote Margaret Kipkemboi et l'Allemande Konstanze Klosterhalfen[11].

Vie privéeModifier

Elle est mère d'une fille prénommée Tania, née en 2015.

Elle est officière de police.

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2011 Jeux mondiaux militaires Rio de Janeiro 3e 800 m 2 min 01 s 86
Championnats du monde Daegu 11e 1 500 m min 20 s 23
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 1re 3 000 m min 37 s 16
Jeux olympiques Londres 8e 1 500 m min 16 s 57
2013 Championnats du monde Moscou 3e 1 500 m min 3 s 86
2014 Championnats du monde en salle Sopot 2e 3 000 m min 57 s 72
Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 1re 4 × 1 500 m 16 min 33 s 58
Jeux du Commonwealth Glasgow 6e 1 500 m min 10 s 84
Championnats d'Afrique Marrakech 1re 1 500 m min 9 s 53
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e 5 000 m 14 min 29 s 77
Ligue de diamant 2e 5 000 m détails
2017 Circuit mondial en salle de l'IAAF 1re 3 000 m détails
Championnats du monde Londres 1re 5 000 m 14 min 34 s 86
Ligue de diamant 1re 5 000 m 14 min 25 s 88
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 4e 3 000 m 8 min 49 s 66
Jeux du Commonwealth Gold Coast 1re 5 000 m 15 min 13 s 11
Championnats d'Afrique Asaba 1re 5 000 m 15 min 47 s 17
2019 Championnats du monde de cross-country Aarhus 1re Individuel
Ligue de diamant 4e 5 000 m 14 min 33 s 90
Championnats du monde Doha 1re 5 000 m 14 min 26 s 72
5e 10 000 m 30 min 35 s 82

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
En plein air 1 500 m 3 min 57 s 05   Eugene
3 000 m 8 min 20 s 68   Doha
5 000 m 14 min 18 s 37   Rome
En salle 1 500 m 4 min 5 s 82   Birmingham
3 000 m 8 min 29 s 41   Birmingham

Notes et référencesModifier

  1. (en)« EVENT REPORT - Women's 3000 Metres - Final », sur iaaf.org, (consulté le 4 mars 2014)
  2. (en) « Athletics at the 2012 London Summer Games:Women's 1,500 metres », sur sports-reference.com (consulté le 4 mars 2014)
  3. (en) Len Johnson, « Report: Women’s 1500m final – Moscow 2013 », sur iaaf.org, (consulté le 4 mars 2014)
  4. (en) Mike Rowbottom, « Kiprop and Obiri make it a night to remember for Kenya in Doha – IAAF Diamond League », sur iaaf.org, (consulté le 10 mai 2014)
  5. « IAAF: 1500 Metres Result | 2016 IAAF World Challenge Beijing | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 19 mai 2016)
  6. a et b Alexis Billebault, « Athlétisme : l’Afrique repart du Qatar avec vingt-sept médailles, dont neuf en or », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Standings », sur iaaf.org (consulté le 5 mars 2017)
  8. « Rome : Hellen Obiri impressionne, les favoris assurent, les Français en rodage - Athlé - LD - Rome », sur L'Équipe (consulté le 14 mai 2020)
  9. « Hellen Obiri tient son titre mondial sur 5000m - Athlé - ChM (F) », sur L'Équipe (consulté le 14 mai 2020)
  10. « women's 10000m IAAF World Athletics Championships Doha 2019 | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 4 octobre 2019)
  11. « Mondiaux : Hellen Obiri sacrée sur 5000m - Athlé - Mondiaux (F) », sur L'Équipe (consulté le 14 mai 2020)

Liens externesModifier