Ouvrir le menu principal

Helen Gourlay

joueuse de tennis australienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gourlay.

Helen Gourlay
(épouse Cawley puis Cape)
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (72 ans)
Launceston
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (1) F (1) 1/8 1/4
Double V (4) F (2) V (1) 1/4
Mixte 1/8 1/2 1/2 1/4

Helen Gourlay (née le 23 décembre 1946 à Launceston, Tasmanie) est une joueuse de tennis australienne, amateur dans les années 1960 puis professionnelle jusqu'en 1980.

Elle est également connue sous son nom de femme mariée, Helen Gourlay-Cawley[1].

Avant tout spécialiste de double, elle a néanmoins atteint deux finales en simple dans les tournois du Grand Chelem, à chaque fois battue par Evonne Goolagong : en 1971 à Roland Garros et en 1977 à l'Open d'Australie (édition de décembre).

Palmarès (partiel)Modifier

En simple damesModifier

En double damesModifier

En double mixteModifier

Parcours en Grand Chelem (partiel)Modifier

Parcours aux MastersModifier

Parcours en Coupe de la FédérationModifier

Notes et référencesModifier

  1. En secondes noces, elle deviendra Mrs. Cape.
  2. a b et c Dotation totale messieurs et dames
  3. a b et c Tournoi joué deux fois en 1977 (janvier et décembre). De 1978 à 1985, l'Open d'Australie s'est tenu en décembre.
  4. a et b En raison de circonstances extérieures au tournoi, la finale n'a pu être jouée. Les finalistes se partagent les gains et les points au classement mais personne n'emporte le titre.
  5. Demi finales et finale à Osaka
  6. a b c et d L'Open d'Australie est organisé en décembre de 1978 à 1985.
  7. a b et c L'Open d'Australie a lieu deux fois (janvier et décembre) en 1977.
  8. a et b Pas de tableau double mixte à l’Open d'Australie de 1970 à 1985.
  9. Entre 1975 et 1978, l'épreuve de double dames des Masters (Virginia Slims Championships) se déroule une ou deux semaines plus tard que l'épreuve de simple, à l'occasion d'un tournoi bien distinct, le championnat de double WTA (également appelé Bridgestone Doubles en raison de son principal sponsor).

Voir aussiModifier