Ouvrir le menu principal

Hannes Reichelt

skieur alpin autrichien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichelt.

Hannes Reichelt
Image illustrative de l’article Hannes Reichelt
Hannes Reichelt en 2011.
Contexte général
Sport ski alpin
Période active de 1995 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance (39 ans)
Lieu de naissance Altenmarkt im Pongau
Taille 1,83 m
Poids de forme 84 kg
Club SC-Sparkasse Radstadt
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde 1 1 0
Coupe du monde (globes) 1 2 1
Coupe du monde (épreuves) 13 13 18

Hannes Reichelt, né le à Altenmarkt im Pongau (Autriche), est un skieur alpin autrichien dont la carrière sportive a débuté en 1995 au niveau international. Il s'est illustré dans les disciplines de descente, de super-G et de slalom géant. Reichelt fait ses débuts en Coupe du monde en 2001 et il remporte sa première épreuve en 2005. Au cours de sa carrière, il a remporté une médaille d'argent en super-G aux Championnats du monde 2011 et la médaille d'or dans la même épreuve aux Championnats du monde 2015.

En Coupe du monde, Hannes Reichelt y participe depuis 2001 et a pris le départ de plus de 200 courses. Il a obtenu 13 victoires pour 44 podiums. Il totalise un globe de cristal en super-G et son meilleur résultat au classement général est une cinquième place en 2012. Parmi ses victoires, les plus prestigieuses sont les descentes de Bormio (2013), Kitzbühel (2014) et Wengen (2015).

BiographieModifier

Hannes Reichelt prend son premier départ en Coupe du monde à Val d'Isère en 2001 et atteint le podium dès la saison suivante en terminant deuxième du super G de Val Gardena. Le 1er décembre, il gagne sa première manche de Coupe du monde à l'occasion du Super G de Beaver Creek.

Lors de la saison 2007-2008, le skieur décroche le petit globe de cristal du super G à l'issue de l'épreuve de Bormio qu'il domine d'un centième devant Didier Defago. Avant la course l'autrichien avait 99 points de retard sur Didier Cuche et devait donc gagner pour espérer remporter le globe, le suisse n'ayant fini qu'à la seizième position et Reichelt prenant les 100 points du vainqueur, ce dernier s'adjuge le classement de la spécialité[1].

En 2011, lors Championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen il obtient la médaille d'argent du super G derrière Christof Innerhofer.

Le 25 janvier 2014, en gagnant la descente de la Streif à Kitzbühel, il met à terme à la disette autrichienne depuis 2006, où Michael Walchhofer s'était imposé[2]. Cité parmi les favoris pour les épreuves de vitesse aux Jeux olympiques de Sotchi, il déclare forfait pour la compétition deux jours après sa victoire à Kitzbühel à cause d'une hernie discale[3]. Il fait son retour sur les pistes au début de la saison 2014-2015 et retrouve rapidement les succès avec une victoire sur le super G de Beaver Creek et la descente de Wengen. Le 5 février 2015, il devient champion du monde de super G sur la Birds of Prey, piste où il a déjà gagné trois fois.

Le 27 mai 2019, les médias rapportent qu'il a été interrogé par la police la semaine précédente concernant une possible implication dans l'affaire Aderlass[4]. Reichelt nie avec véhémence les accusations[5].

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

Il ne peut disputer les éditions olympiques de 2010 et 2014 en raison de blessures, en 2010 pour une blessure au coude, en 2014 pour une hernie discale.

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
JO 2006
  Turin
- 10e - - -
JO 2018
  Pyeongchang
11e 12e - - -

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Mondiaux 2003
  Saint-Moritz
- Abandon - - -
Mondiaux 2005
  Bormio
- - - - -
Mondiaux 2007
  Åre
- - Abandon - -
Mondiaux 2009
  Val d'Isère
- - 30e - -
Mondiaux 2011
  Garmisch
16e   Argent - - -
Mondiaux 2013
  Schladming
Abandon 4e - - -
Mondiaux 2015
  Vail-Beaver Creak
13e   Or - - -
Mondiaux 2017
  Saint-Moritz
17e 10e - - -

-

Mondiaux 2019
  Åre
29e Abandon - - -

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 5e en 2012.
  • Vainqueur du classement de super G en 2008.
  • 44 podiums dont 13 victoires (6 en descente, 6 en super G, 1 en slalom géant).

Différents classements en Coupe du mondeModifier

Année/Classement Général Descente Slalom Slalom géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2003 42e 194 - - - - - - 5e 194 - -
2004 138e 4 - - - - 52e 4 - - - -
2005 95e 38 - - - - - - 31e 38 - -
2006 20e 425 34e 33 - - 16e 142 4e 250 - -
2007 48e 158 - - - - 13e 102 24e 56 - -
2008 10e 594 51e 8 - - 8e 245 1er 341 - -
2009 41e 198 - - - - 17e 129 18e 69 - -
2010 27e 257 - - - - 21e 71 7e 186 - -
2011 23e 362 36e 39 - - 12e 115 5e 207 56e 1
2012 5e 1024 4e 396 - - 5e 337 8e 241 20e 50
2013 8e 595 5e 290 - - 17e 122 6e 161 17e 22
2014 12e 476 3e 360 - - 37e 16 18e 100 - -
2015 6e 760 2e 511 - - - - 4e 243 - -
2016 16e 485 10e 296 - - - - 13e 174 - -
2017 10e 556 6e 253 - - - - 2e 303 - -
2018 10e 535 8e 268 - - - - 4e 267 - -
2019 27e 302 15e 153 - - - - 14e 149 - -

Détail des victoiresModifier

Année Descente Super G Slalom géant Total
2006   Beaver Creek 1
2008   Beaver Creek
  Bormio
  Whistler 3
2011   Hinterstoder 1
2013   Bormio 1
2014   Kitzbühel 1
2015   Wengen
  Garmisch
  Kvitfjell
  Beaver Creek 4
2017   Garmisch   Aspen 2
Total 6 6 1 13

(État au 16 mars 2017)

Championnats du monde juniorModifier

Championnats du monde junior Super G
  Mont-Sainte-Anne 2000   Bronze

Coupe d'EuropeModifier

  • Vainqueur du classement général en 2005.
  • Vainqueur du classement de slalom géant en 2003.
  • 13 victoires (6 en super G, 5 en slalom géant et 2 en descente).

Championnats d'AutricheModifier

  • Champion de slalom géant en 1999, 2006 et 2009.
  • Champion de super G en 2009, 2012 et 2016.
  • Champion de descente en 2017.

RéférencesModifier

  1. L'incroyable sacre de Reichelt, sur sport365.fr, le 13 mars 2008
  2. Reichelt met fin à la disette, sur lequipe.fr, le 25 janvier 2014
  3. Ski: l'Autrichien Reichelt, vainqueur à Kitzbühel, forfait pour les JO, sur lexpress.fr, le 27 janvier 2014
  4. Hannes Reichelt entendu dans l'affaire Aderlass
  5. (de) « Doping-Ermittlung erreicht alpinen Skisport », Kicker, (consulté le 27 mai 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :