Héros de l'Union soviétique

décoration soviétique

Le titre de héros de l'Union soviétique (en russe : Герой Советского Союза, Gueroï Sovietskogo Soïouza) est le plus haut titre honorifique et le degré suprême de distinction de l'Union soviétique.

Héros de l'Union soviétique
(ru) Герой Советского Союза
Illustration.
Avers
Médaille de l'Étoile d'or.
Conditions
Décerné par Drapeau de l'URSS Union soviétique
Type Médaille
Éligibilité Militaires et civils nationaux et étrangers
Statistiques
Création
Première attribution
Dernière attribution
Total 12776
Ordre de préséance

HistoireModifier

Il incluait l'ordre de Lénine et, comme signe d'excellence, la médaille de l'Étoile d'or avec le certificat de l'accomplissement héroïque (en russe : Грамота, Gramota) délivré par l'institution ayant la plus haute autorité administrative sur l'ensemble du territoire, le Præsidium du Soviet suprême. La récompense fut instituée le . Des femmes, notamment des soldats, y furent élevées.

La majorité des 12 500 récipiendaires la reçurent pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les premiers décorés furent les pilotes Anatoli Liapidevski, Sigizmund Levanevsky, Vassili Molokov, Mavriki Slepniov, Mikhaïl Vodopianov, Ivan Doronine et Nikolaï Kamanine, qui participèrent avec succès à la recherche aérienne et au sauvetage de l'équipage du brise-glace Tcheliouskine, qui coula dans les eaux de l'océan Arctique, écrasé par les champs de glace le .

Il y eut plus de cent héros pilotes dont les pilotes de chasse Alexandre Pokrychkine et Ivan Kojedoub. Le résistant Oleksiy Fedorov a été deux fois « héros de l'Union soviétique »[1].

Les deux seuls hommes à recevoir le titre quatre fois furent le maréchal de l'Union soviétique Gueorgui Joukov et l'homme politique Léonid Brejnev.

Après la dislocation de l'Union soviétique, en 1991, le titre qui lui succéda en Russie fut celui de héros de la fédération de Russie.

Liste partielle de médaillésModifier

Une foisModifier

Deux foisModifier

Trois foisModifier

Quatre foisModifier

ÉtrangersModifier

Liste des lieux médaillésModifier

Le titre de héros de l'Union soviétique a été décerné à des lieux pour le courage dont leurs habitants ont fait preuve pendant la Grande Guerre patriotique. Le premier site à recevoir, en 1965, cette prestigieuse distinction est la forteresse de Brest-Litovsk, en Biélorussie, haut lieu symbolique de la résistance à l'invasion allemande lors de l'opération Barbarossa.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier