Rakesh Sharma

Rakesh Sharma

Nationalité indien
Sélection Groupe indien, 1982
Naissance (72 ans)
Patiala, Inde
Durée cumulée des missions 7 j 21 h 40 min
Mission(s) Soyouz T-11/T-10
Saliout 7 – EP-3
Insigne(s) Soyuz T-11 mission patch.gif

Rakesh Sharma (en indi : ರಾಕೇಶ್ ಶರ್ಮಾ) est le premier cosmonaute indien, né le .

BiographieModifier

 
Rakesh Sharma en uniforme militaire

Sharma est né le à Patiala, au Pendjab, en Inde[1]. Il a fréquenté le St. Georges Grammar School, à Hyderabad[1]. Il est diplômé du Nizam College, à Hyderabad.

Ancien élève de la 35e Académie de la défense nationale, Sharma a rejoint l'aviation indienne en 1970 en tant que pilote d'essai. Il a piloté divers appareils tels que le Mikoyan-Gurevich (MiG) à partir de 1971. Sharma a progressé à de nombreux niveaux et en 1984, il était nommé squadron leader et pilote dans l'armée de l'air indienne[1]. Il a été choisi le pour devenir cosmonaute et se rendre dans l'espace dans le cadre d'un programme conjoint entre les forces aériennes indiennes et le programme spatial soviétique Intercosmos[2].

En 1984, il est devenu le premier citoyen indien à aller dans l'espace après avoir volé à bord de la mission soviétique Soyouz T-11 lancée depuis le cosmodrome de Baïkonour le . Le Soyouz T-11 s'est amarré et transféré les trois membres d'équipage : le commandant du navire, Iouri Malychev, et le mécanicien de bord, Guennadi Strekalov à la station spatiale Saliout 7. Sharma a passé 7 jours, 21 heures et 40 minutes à bord du Saliout 7, au cours dequels son équipe a mené des études scientifiques et techniques comprenant quarante-trois sessions expérimentales. Ses travaux portaient principalement sur la biomédecine et la télédétection. L’équipage a tenu une conférence de presse télévisée avec des responsables à Moscou, puis le Premier ministre indien Indira Gandhi. Lorsque Gandhi a demandé à Sharma comment l'Inde avait l'air de l'espace, il a répondu : "Sare Jahan Se Accha" (le meilleur au monde). C'est le titre d'un poème patriotique d'Iqbal qui avait été écrit lorsque l'Inde était sous la domination coloniale britannique et qui continue d'être populaire aujourd'hui. L'Inde est devenue la 14e nation à envoyer un homme dans l'espace extra-atmosphérique[2].

Il a pris sa retraite avec le grade de Wing commander. Il a rejoint Hindustan Aeronautics Limited (HAL) en 1987 et a exercé les fonctions de pilote d'essai en chef de la division HAL Nashik jusqu'en 1992, avant de se rendre à Bangalore pour y occuper le poste de pilote d'essais en chef de HAL. Il était également associé à l'avion de combat léger HAL Tejas[2].

Sharma a pris sa retraite de pilote en 2001[3].

Vols réalisésModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Rakesh Sharma », sur aerospaceguide.net (consulté le )
  2. a b et c Pankaja Srinivasan, « The down to earth Rakesh Sharma », The Hindu,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Cosmonaut Biography: Rakesh Sharma », Spacefacts.de (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :