Marie d'Exoudun

Marie d'Exoudun[1] (v. 1232-) fut dame de Civray, Chizé, Melle, Benet, la Mothe-Saint-Héray, Villeneuve et comtesse d'Eu.

Marie d'Exoudun
Titres de noblesse
Dame de Civray, Chizé, Melle, Benet,
la Mothe-Saint-Héray, Villeneuve
Comtesse d'Eu
Biographie
Naissance
V. 1232
Décès
Sépulture
Famille
Maison de Lusignan
sous-lignage d'Exoudun
Père
Mère
Yolande de Dreux
Conjoint
Enfants
Jean II de Brienne
Isabelle de Brienne
Marguerite de Brienne
Blanche de Brienne
Raoul Ier d'Exoudun.svg
fascé d'argent et d'azur de huit pièces
brisé d'un lambel de cinq pendants de gueules

BiographieModifier

FamilleModifier

Marie d'Exoudun est la fille de Raoul II d'Exoudun (v. 1207-2 septembre 1246) et de sa seconde épouse Yolande de Dreux (1216-26 janvier 1239), fille du comte Robert II. Marie est issue d'un sous-lignage[2] de la famille des seigneurs de Lusignan.

Elle est la petite-fille d'Alix d'Eu (v. 1180-14 mai 1245) et de Raoul Ier d'Exoudun (v. 1169-1er mai 1219), ce dernier étant le frère cadet d'Hugues IX le Brun (av. 1151-11 août 1219), comte de la Marche et le fils d' Hugues le Brun (qui mourut avant son père Hugues VIII de Lusignan), époux d'Aurengarde d'Exoudun (av. 1124-v. 1174).

Décès et sépultureModifier

Elle décède à Melle le 1er octobre 1260[3] et est inhumée à l'abbaye de Foucarmont.

Mariage et descendanceModifier

Elle épouse avant 1250 Alphonse de Brienne (v. 1227-1270), seigneur de Chizé (à partir de 1256)[4] fils de l'empereur-roi Jean de Brienne, neveu de Blanche de Castille et chambrier de Louis IX avec qui elle a quatre enfants :

Notes et référencesModifier

  1. dit à tort Issoudun : l'homonymie latine entre Exoudun et Issoudun est encore présente dans certains travaux
  2. José Enrique RUIZ DOMÉNEC, « Système de parenté et théorie de l’alliance dans la société catalane (environ 1000-environ 1240) », Revue Historique, no 262,‎ , p. 305-326
    José Enrique Ruiz Doménec propose de substituer à la notion généalogique de branche cadette le concept de « sous-lignage » : issu d'une souche principale qui en encadre les membres, il est toujours prêt à combattre à son service.
  3. Chronique des comtes d'Eu depuis 1130 jusqu'à 1390 (éd. Natalis de Wailly et Léopold Delisle), t. XXIII : Recueil des historiens des Gaules et de la France, Scriptores, Paris, (lire en ligne), p. 444
  4. Layettes du trésor des chartes, de l'année 1247 à l'année 1260 (éd. Joseph de Laborde), t. III, Paris, Plon, (lire en ligne), partie 4295, p. 326-327
    1256, jeudi 5 octobre, Poitiers : Marie [d'Exoudun], comtesse d'Eu, dame de Civray, Chizé, Melle, Benet, La Mothe et Villeneuve, décide de conférer la châtellenie de Chizé à son époux, Alphonse de Brienne et demande à son suzerain, Alphonse, comte de Poitiers, de le recevoir à l'hommage lige.

BibliographieModifier

SigillographieModifier

Articles connexesModifier