Ouvrir le menu principal

Guy Bouriat

pilote automobile français
Guy Bouriat
Guy Bourriat en 1929.jpg
Guy Bouriat en 1929.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Pilote de moto, pilote automobileVoir et modifier les données sur Wikidata
Guy Bouriat (D) et Philippe de Rothschild (G) sur Stutz aux 24 Heures du Mans 1929 (5e).
Louis Chiron (G) et Guy Bouriat (centre), au GP de Belgique 1930.
Ravitaillement de Guy Bouriat sur Bugatti T55 numéro 15, aux 24 Heures du Mans 1932.

Guy Bouriat (né à Paris 16e le [1] et mort à Mons-en-Chaussée le ) est un pilote automobile français.

Sommaire

BiographieModifier

La famille de Guy Bouriat est originaire d'Yvré-l'Évêque dans la Sarthe. Après quelques courses moto sous le pseudonyme de Guy Quintard, il débute en compétition automobile en 1926 aux 24 Heures du Mans avec les Établissements Henri Précloux (E.H.P.). Il continue ensuite avec l'Équipe Bugatti et participe à plusieurs Grand Prix, ce qui lui permet de terminer troisième du Championnat d'Europe des pilotes 1931, associé à Albert Divo.

Il trouve la mort lors du Grand Prix de Picardie le [2], au lendemain de la mort de Louis Trintignant (après avoir remporté la course de côte de Château-Thierry la même année).

PalmarèsModifier

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Tableau synthétique des engagepents de Guy Bouriat aux 24 Heures du Mans
Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
1926 Établissements Henri Précloux (E.H.P.) E.H.P.   Guy Dollfuss Abd.
1927 Établissements Henri Précloux (E.H.P.) E.H.P. DS   Pierre Bussienne 5e
1928 Établissements Henri Précloux (E.H.P.) E.H.P.   Pierre Bussienne 14e
1929 Stutz Paris Stutz DV32   « Georges Philippe » 5e
1931 Équipe Bugatti Bugatti Type 50S   Albert Divo Abd.
1932 Guy Bouriat Bugatti Type 55   Louis Chiron Abd.

Notes et référencesModifier

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance no 16/625/1902
  2. « Guy Bouriat, de vendeur de Bugatti à pilote usine », sur les24heures.fr

Liens externesModifier


 
La Bugatti no 5 de Bouriat et Albert Divo aux 24 heures du Mans 1931.