Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gottlieb et Daimler.
Gottlieb Daimler
Description de cette image, également commentée ci-après
En 1890
Nom de naissance Gottlieb Däumler
Naissance
Schorndorf, Flagge Königreich Württemberg.svg Royaume de Wurtemberg
Décès (à 65 ans)
Stuttgart, Flagge Königreich Württemberg.svg Royaume de Wurtemberg
Nationalité Drapeau : Empire allemand Allemand
Diplôme
Profession
Activité principale
Inventeur des premiers moteurs à essence fonctionnels industrialisables de l'histoire de l'automobile (moteur Daimler Type P)
Formation
Descendants

Gottlieb Daimler (Gottlieb Däumler à l'origine) ( - ) est un ingénieur allemand en mécanique. Inventeur de génie des premiers moteurs à essence fonctionnels industrialisables de l'histoire de l'automobile (moteur Daimler Type P) et fondateur de la marque de moteur et d'automobile allemande Daimler-Motoren-Gesellschaft (rebaptisée Daimler-Mercedes-Benz après fusion avec Benz & Cie de Carl Benz en 1926).

BiographieModifier

Gottlieb Daimler naît à Schorndorf dans le Wurtemberg à environ 30 km de Stuttgart, fils de maître pâtissier.

Il commence à travailler comme apprenti en mécanique dans divers industries, dont Armstrong Whitworth à Graffenstaden en Alsace, avant de reprendre des études d'ingénieur en 1857 à l’école polytechnique de l'université de Stuttgart. Il se lie d'amitié à vie en 1865 avec son compatriote inventeur et futur associé Wilhelm Maybach.

Constructeur de moteur Deutz AGModifier

En 1869 il obtient un emploi comme dessinateur industriel chez un constructeur de moteur industriel allemand de Karlsruhe, dirigé par l'ingénieur inventeur de moteur à combustion et explosion industriel Nikolaus Otto. Il participe (avec son ami Wilhelm Maybach qu'il fait embaucher) à la conception d'un moteur industriel à gaz d'éclairage. Il devient directeur technique trois ans plus tard, en 1872, et s’associe alors avec son ami Nikolaus Otto pour fonder Deutz AG, industrie de moteurs à gaz fixes.

Inventeur indépendantModifier

En 1882 il quitte Deutz AG avec Wilhelm Maybach pour créer un atelier bureau d'étude indépendant en 1884 à Cannstatt-Stuttgart (actuel musée Daimler de Stuttgart) avec le montant du capital de ses parts de Deutz AG, où ils inventent leur moteur Daimler Type P (premiers moteurs pour véhicules industrialisables du monde, à gaz monocylindre, amélioration du moteur à quatre temps de l'ingénieur inventeur français Alphonse Eugène Beau de Rochas, mise en œuvre par Étienne Lenoir).

À partir de 1885, ils motorisent avec succès toutes sortes de prototypes de véhicules de terre, de mer, et du ciel, avec leur moteur à gaz monocylindre (première moto Daimler Reitwagen (1885), première voiture Daimler Motorkutsche (1886), premier bateau Daimler boot Neckar (1886), premier ballon dirigeable Daimler motorisé (1888), traîneau, tramway, pompe à incendie...)

En 1887 Gottlieb Daimler dépose un brevet pour son nouveau moteur Daimler Type P à essence de 2 cylindres en V (premiers moteurs à essence de l'histoire, dérivé du précédent) avec lequel il motorise en 1889 le prototype Daimler Stahlradwagen (première voiture à quatre roues à moteur à essence, carburateur à gicleur à essence de l'histoire de l'automobile, après le Tricycle Benz 1 de 1885 à trois roues et à éther de pétrole de Carl Benz) qu'ils présentent sur le stand de Panhard & Levassor de la galerie des « machines et des progrès techniques » de l'Exposition universelle de Paris de 1889. Armand Peugeot, qui présente sa première Peugeot Type 1 à chaudière à vapeur de Léon Serpollet, découvre ce moteur révolutionnaire fabriqué sous licence Daimler par Panhard et Levassor à Paris dès la fin de l'exposition, pour motoriser leurs premières Panhard & Levassor Type A. Il s'associe avec eux pour motoriser ses futures Peugeot Type 2, puis Peugeot Type 3... (jusqu'aux Peugeot Type 14 à premier moteur horizontal Peugeot de 1896).

Daimler-Motoren-GesellschaftModifier

En 1890 Gottlieb Daimler fonde la société Daimler-Motoren-Gesellschaft (dont il est actionnaire au tiers) et devient constructeur indépendant, avec Wilhelm Maybach au poste d'ingénieur en chef. Ce dernier démissionne l'année suivante en 1891 pour cause de contrat désavantageux suivi de Gottlieb Daimler en 1893 à la suite de désaccords avec ses associés. Il fonde un nouveau laboratoire de recherche et de fabrication indépendant à l'hôtel Herrmann de Stuttgart avec Wilhelm Maybach où ils mettent au point avec succès, un moteur pour automobile à entraînement par courroie doté d'un carburateur à vaporisation.

En 1895, Daimler et Maybach réintègrent Daimler-Motoren-Gesellschaft après un nouvel accord avec leurs associés pour fabriquer leur moteur en série. Ils industrialisent avec succès des voitures hippomobiles à moteur Daimler, dont les Daimler Schroedter-Wagen (1892), Daimler Riemenwagen (1895), Daimler Motor-Lastwagen (1896), Daimler Phoenix (1897)... Ces voitures enthousiasment le richissime consul général de l'empire austro-hongrois et homme d'affaires Emil Jellinek qui ouvre une importante concession Daimler à Nice sur la Côte d'Azur.

En 1895 Gottlieb Daimler conçoit avec Émile Levassor, son moteur Phoenix Type M, deux ou quatre cylindres, de 8 ch, pour motoriser les modèles suivants : prototype Panhard & Levassor Type M2E (1896), puis Panhard & Levassor A1 et A2, et Daimler Phoenix (1897).

SuccessionModifier

1900 Gottlieb Daimler disparaît le 6 mars à Stuttgart, à l’âge de 66 ans (il repose au cimetière Uff de Bad Cannstatt-Stuttgart). Son fils Paul Daimler (1869-1945) lui succède comme PDG de Daimler.

Daimler-Mercedes-BenzModifier

Emil Jellinek intègre rapidement le conseil d'administration de Daimler et achète les licences commerciales Daimler pour l'Autriche-Hongrie, la France, la Belgique, et les États-Unis, pour commercialiser avec succès les premières Mercedes 35 CV et Mercédès Simplex à partir de 1902, dans ses concessions Mercedes (baptisée du prénom de sa fille Mercédès Jellinek) .

En 1907 Wilhelm Maybach démissionne après avoir été relégué de la direction au rang d'« inventeur en chef » et fonde avec succès avec son fils, la marque Maybach (construction de moteurs de ballon dirigeable Zeppelin de Ferdinand von Zeppelin, et de voitures de luxe Maybach Zeppelin) racheté en 1960 par Daimler-Mercedes-Benz sous le nom de Maybach Manufaktur.

En 1909 Mercedes dépose sa célèbre étoile à trois pointes comme marque commerciale, pour représenter les trois voies terre, mer, et air, que Gottlieb Daimler avait choisies pour ses moteurs, emblème de toutes ses voitures à partir de 1911.

L'inventeur Ferdinand Porsche (1875-1951) succède en 1923 au poste de PDG de Paul Daimler, et fusionne Daimler-Mercedes-Benz avec Benz & Cie de Karl Benz en 1926, avant de fonder Porsche à Stuttgart en 1931, puis Volkswagen en 1937.

Vie privéeModifier

Gottlieb Daimler épouse Emma Kunz en 1867, avec qui il a cinq enfants (dont son fils héritier Paul Daimler). Veuf en 1889, il épouse Lina Schwend en secondes noces avec qui il a deux enfants.

 
Mémorial Gottlieb Daimler, devant le musée Daimler de Stuttgart

Musées et distinctionsModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier