Germaine Laugier

actrice française
Germaine Laugier
Description de cette image, également commentée ci-après
(photo sur l'IMDb)
Nom de naissance Berthe Germaine Laugier
Naissance
Louveciennes (Yvelines)
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 80 ans)
Paris 16e
Profession Actrice
Films notables La Valse de l'adieu
Le Bossu
La Chanson du souvenir
Le Destin fabuleux de Désirée Clary

(Berthe) Germaine Laugier, née le à Louveciennes (Yvelines) et morte le à Paris 16e, est une actrice française.

BiographieModifier

Actrice de théâtre principalement, Germaine Laugier joue à huit ans au Théâtre de la Renaissance à Paris, en mars 1911, dans La Gamine de Pierre Veber et Henry de Gorsse (avec Paul Capellani). Adulte, elle se produit souvent sur les scènes parisiennes, notamment à la Comédie-Française (ex. : Les Fâcheux de Molière en 1921, avec Georges Berr et Fernand Ledoux), au Théâtre de l'Odéon (ex. : Le Mariage de Figaro de Beaumarchais en 1924, avec Lucien Dubosq dans le rôle-titre, ainsi que Patrie ! de Victorien Sardou en 1936, avec Paul Amiot), ou encore au Théâtre de l'Atelier (Henri IV de Luigi Pirandello en 1951, avec François Chaumette dans le rôle-titre).

En dehors de la capitale, elle joue entre autres plusieurs fois au Théâtre des Célestins à Lyon : citons Désiré de Sacha Guitry en 1949 (avec Jean Tissier dans le rôle-titre) et Le Voyageur sans bagage de Jean Anouilh en 1953 (avec Jacques Dumesnil).

Accaparée par sa carrière sur les planches, elle apparaît au cinéma dans seulement sept films français, le premier étant le documentaire muet Molière, sa vie, son œuvre de Jacques de Féraudy (1922, où elle tient son propre rôle, aux côtés de plusieurs collègues de la Comédie-Française). Son unique film muet de fiction est La Valse de l'adieu d'Henry Roussel (1928, avec Pierre Blanchar personnifiant Frédéric Chopin, elle-même interprétant George Sand).

Suivent cinq films parlants, depuis Le Bossu de René Sti (1934, avec Robert Vidalin et Jacques Varennes) jusqu'à Le Destin fabuleux de Désirée Clary de Sacha Guitry (1942, avec Jean-Louis Barrault et Jacques Varennes), en passant par la coproduction franco-allemande La Chanson du souvenir de Detlef Sierck et Serge de Poligny (1937, avec Marta Eggerth et Colette Darfeuil).

Germaine Laugier meurt à Paris en 1982, à 80 ans.

Filmographie complèteModifier

Théâtre (sélection)Modifier

À ParisModifier

Autres lieuxModifier

Liens externesModifier