Ouvrir le menu principal

Un ennemi du peuple (Ibsen)

pièce de théâtre d'Henrik Ibsen

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Un ennemi du peuple.

Un ennemi du peuple
Auteur Henrik Ibsen
Nb. d'actes 5
Version originale
Titre original En Folkefiende
Langue originale Norvégien
Pays d'origine Drapeau de la Norvège Norvège
Date de création 1883
Lieu de création Oslo

Un ennemi du peuple est une pièce dramatique en cinq actes de l’auteur norvégien Henrik Ibsen. Avec Hedda Gabler et Une maison de poupée, il s’agit de l’une des œuvres les plus célèbres du dramaturge. Publiée en 1882, elle est jouée pour la première fois en janvier 1883 à Oslo.

Sommaire

RésuméModifier

Le docteur Stockmann découvre que les eaux de la station thermale de son village sont contaminées. Il se met donc en devoir de prévenir le public. Mais pour remédier au mal, des travaux dispendieux seraient nécessaires. Aussi la municipalité, dont le maire n’est autre que le propre frère du docteur, tente de faire taire Stockmann.

Ce dernier, qui s’attendait naïvement à ce que les gens du village lui témoignent gratitude et reconnaissance, voit plutôt les villageois se liguer contre lui. Il perd peu à peu sa clientèle, sa maison est assiégée ; il est devenu un « ennemi du peuple » qui enfin déclare que « l'homme le plus fort du monde est aussi celui qui est le plus isolé » contre la tyrannie de la majorité.

Contexte de créationModifier

La pièce précédente d’Ibsen, Les Revenants, avait été l’objet d’attaques virulentes car elle critiquait l’hypocrisie de la morale puritaine de l’époque en plus de contenir des références voilées à la syphilis. C’est en partie devant l’agressivité des réactions provoquées par Les Revenants qu’Ibsen écrit Un ennemi du peuple.

Autres versionsModifier

En 1978, la pièce est portée à l’écran par le réalisateur américain George Schaefer. Le rôle principal est interprété par Steve McQueen.

Le film indien Un ennemi du peuple (Ganashatru), du réalisateur Satyajit Ray, est une adaptation de la pièce d’Ibsen dont l’action est transposée en Inde. En 1989, le film est présenté hors-compétition au festival de Cannes.

En 2007, Ouriel Zohar crée sa troupe la Compagnie Ouriel Zohar[1] avec Un ennemi du peuple à Paris, une adaptation pour deux acteurs uniquement. Première représentation à Paris, puis à Fréjus, Besançon en 2008, à Liège en Belgique, Minsk en Biélorussie, Salaberry-de-Valleyfield au Québec (Canada) en 2009, et Porto Heli en Grèce en 2010.

En 2010, une adaptation de la pièce est faite par Thierry Roisin "Ennemi public", l'intrigue est semblable à son prédécesseur, avec une touche d'originalité appréciée.

En 2012, Un ennemi du peuple est mis en scène par Guillaume Gatteau avec le texte exact d'origine sur une mise en scène minimaliste. La même année la pièce est mise en scène par Thomas Ostermeier au Festival d'Avignon (Opéra-Théâtre).

En 2018, la pièce est mise en scène par Olivier Bruaux au Théâtre du Nord-Ouest dans le cadre de "L'intégrale [2] Ibsen" à partir du 7 février jusqu'au 14 octobre.

En 2018, la Compagnie Tabula Rasa joue une adaptation de la pièce écrite par Jean-Marie Piemme et mise en scène de Sébastien Bournac[3].

En 2019, mise en scène de Jean-François Sivadier à la Maison de la Culture de Grenoble puis au Théâtre de l'Odéon[4].

Notes et référencesModifier

  1. Site de la compagnie Ouriel Zohar
  2. Programme complet Intégrale Ibsen
  3. « Un ennemi du peuple », sur Compagnie Tabula Rasa (consulté le 4 avril 2019)
  4. Odéon-Théâtre de l'Europe, « Un ennemi du peuple - Spectacles », sur Odéon-Théâtre de l'Europe (consulté le 30 mai 2019)