Ouvrir le menu principal

Georges Trouillot

homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trouillot.
Georges Trouillot
Georges Trouillot.jpg
Fonctions
Ministre des Colonies
-
Ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et Télégraphes (d)
-
Sénateur
Jura
-
Ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et Télégraphes (d)
-
Ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et Télégraphes (d)
-
Député
Jura
-
Ministre des Colonies
-
Député
Jura
-
Député
Jura
-
Député
Jura
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Georges Trouillot, né à Champagnole (Jura) le et mort à Paris le (enterré à Plainoiseau dans le Jura), est un homme politique français.

  • Député Union progressiste et Gauche radicale du Jura de 1889 à 1906. Le 17 janvier 1901, il est le rapporteur de projets de loi contre les congrégations religieuses catholiques, qu'il justifie en disant: "Je dis, et tous les faits le démontrent, que par leur nombre, par leur richesse, par le développement de leurs enseignements, par la presse, par le commerce, par la variété de leurs moyens d'action sur l'État, ils [les prêtres et religieux catholiques] ont créé un péril qui appelle aujourd'hui, par un devoir absolu, l'attention plus vigilante que jamais, du Parlement et des pouvoirs publics. Je dis, à moins d'admettre que le danger n'existe qu'au moment où il éclate et qu'on laisse l'explosion seule annoncer la catastrophe, que nous devons y veiller dès maintenant, pour l'honneur du pays de la Révolution française et pour la sûreté des Libertés publiques[1]."
  • Sénateur du Jura de 1906 à 1916

RéférencesModifier

  1. Journal officiel.

SourcesModifier

  • « Georges Trouillot », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]