Gaston Bonet-Maury

pasteur et universitaire français

Amy Gaston Charles Auguste Bonet Maury, né le à Paris, et mort le dans la même ville, est un pasteur protestant et professeur de théologie français.

Gaston Bonet-Maury
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Enfants
Georges Bonét-Maury (d)
Ewaldine Bonét-Maury (d)
Alfred Bonet-Maury (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Père-Lachaise - Division 44 - Bonet-Maury 04.jpg
Vue de la sépulture.

BiographieModifier

Gaston Bonet, dit Bonet-Maury est le fils du général catholique Frédéric Bonet et d'une mère protestante, Julie Chabrier. Il reçoit une éducation religieuse luthérienne. Il fait ses études au lycée Henri-IV et envisage une carrière militaire, mais sa rencontre avec Athanase Coquerel le décide à entreprendre des études de théologie qu'il fait à l'université de Genève[1]. Il obtient son baccalauréat universitaire à la faculté de théologie protestante de Strasbourg en 1867, puis est nommé pasteur de l'Église wallonne de Dordrecht (1867-1872). Il est ensuite pasteur de l'Église réformée de France, à Beauvais (1872-1876), puis à Saint-Denis (1877-1879). Il poursuit ses études de théologie et soutient une thèse de licence en 1878, à la faculté de théologie protestante de Paris, où il est nommé chargé du cours d'histoire ecclésiastique en 1879 par Jules Ferry, ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, sans consultation des consistoires[1]. Il soutient sa thèse de doctorat en 1881 et est nommé professeur titulaire de la chaire d'histoire la même année (1881-1912). Il est docteur ès lettres en 1889. Il est bibliothécaire et sous-directeur du Musée pédagogique de Paris (1885-1890)[2].

 
Gaston Bonet-Maury est membre de la délégation française au Congrès des religions à Chicago en 1893

Il est membre de la délégation française au Parlement des religions à Chicago en 1893 et au Congrès des religions d’Oxford en 1908[1]. Sa cérémonie d'enterrement se déroule au temple protestant de l'Oratoire du Louvre, le [1], puis il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Vie personnelleModifier

Il épouse Marie Louise Isabelle Maury. Ils sont les parents de Georges Bonet-Maury (1870-1930), grand officier de la Légion d'honneur, qui fait une carrière de secrétaire général à la présidence du Sénat[3].

DistinctionsModifier

PublicationsModifier

  • Quaeritur e quibus nederlandicis fontibus hauserit scriptor libri cui titulus est De Imitatione Christi (1384-1464), Paris, Sandoz et Fischbacher, 1878 (thèse de licence)
  • G. A. Burger et les origines anglaises de la ballade littéraire en Allemagne, Paris, Hachette et Cie, 1889 (thèse de doctorat)
  • Histoire de la liberté de conscience en France : depuis l'édit de Nantes jusqu'à juillet 1870, Paris, F. Alcan, 1900, 263 p.
  • Le Parlement des religions à Chicago (11-27 septembre 1893), Paris, Leroux, 1894, 36 p.
  • Dieu dans l'histoire, Paris, J. André, 1895, 20 p.
  • France christianisme et civilisation, Paris, Hachette et Cie, 1907, 312 p.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Franck Storme, « Bonet, dit Bonet-Maury, Amy Gaston Charles Auguste », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, p. 361-362, Les Éditions de Paris/Max Chaleil, Paris, 2015 (ISBN 978-2846211901)
  • Institut de France, « Bonet-Maury Amy Gaston Charles Auguste », Comité des travaux historiques et scientifiques, (consulté le 7 avril 2018).

Liens externesModifier