Prix Langlois

Prix annuel de l'Académie française, créé en 1868, décerné à la meilleure traduction en vers ou en prose d’un ouvrage grec ou latin, ou étranger

Le prix Langlois est un ancien prix annuel de littérature, créé en 1868 par l'Académie française et décerné à la meilleure traduction en vers ou en prose d’un ouvrage grec ou latin, ou étranger.

LauréatsModifier

De 1871 à 1920Modifier

  • 1871 : Alfred-L. de Sadous pour Histoire de la Grèce antique, de Grote
  • 1872 : Théodore Braun pour Théâtre de Schiller
  • 1873 : Joseph-Germain Magnabal pour Histoire de la littérature espagnole, de G. Ticknor (anglais)
  • 1874 : Eugène Baret pour Œuvres dramatiques de Lope de Véga (espagnol)
  • 1874 : Antoine de Latour pour Œuvres dramatiques de Calderon
  • 1875 : Gustave de Wailly pour Les Quatre premiers livres de l’Énéide
  • 1875 : Émile Pessonneaux pour Théâtre d’Euripide
  • 1876 : Antoine Anquetil pour Œuvres d’Horace
  • 1877 : Émile Montégut pour Œuvres complètes de Shakespeare
  • 1878 : Henri Bellenger pour La Russie, le pays, les institutions, les mœurs, de Mackensie-Wallace
  • 1879 : Henri Druon pour Œuvres de Synésius
  • 1879 : Henriette Loreau pour Récit de voyages des explorateurs modernes
  • 1880 : José-Maria de Heredia pour Véridique histoire de la conquête de la Nouvelle Espagne, de Bernal Diaz del Castillo
  • 1880 : Amédée Tardieu pour Géographie de Strabon
  • 1881 : F.-A. Aulard pour Poésies et œuvres morales de Léopardi
  • 1881 : Louis Havet pour Le Querolus, comédie latine anonyme
  • 1882 : Auguste Bougot pour Philostrate l'ancien. Une galerie antique de soixante-quatre tableaux
  • 1883 : Charles-Émile Ruelle pour Poétique et Rhétorique, d’Aristote
  • 1884 : Claudius Popelin pour Le Songe de Poliphile, ou Hypnérotomachie de frère Francesco Colonna
  • 1886 : Auguste Bouché-Leclercq pour Histoire grecque, de Curtius. Histoire de l’hellénisme, de Droysen
  • 1886 : Florentin Trawiński pour La vie antique des Grecs et des Romains, de MM. Guhl et Koner
  • 1887 : P. Aize pour Idylles, de Théocrite
  • 1887 : Eugène Carré pour Poésies de Giacomo Leopardi
  • 1888 : Gaston Bonet-Maury pour L’Empereur Akbar : un chapitre de l’histoire de l’Inde au XVIe siècle, par le comte A. de Noer
  • 1888 : José-Maria de Heredia pour L’histoire de la conquête de la Nouvelle-Espagne, par le capitaine Bernal Diaz del Castillo
  • 1889 : Henry Crosnier de Varigny pour Vie et correspondance de Charles Darwin
  • 1889 : Charles Lallemand et Charles Rabot pour Voyage de la Vega autour de l’Asie et de l’Europe, de M. le baron de Nordenskiöld
  • 1889 : Auguste Monod pour Histoire du peuple anglais, de Richard Green
  • 1889 : Élisabeth Paris pour L’Allemagne et la réforme, de Jean Janssen
  • 1890 : Joseph Loth pour Mabinogion, chants gallois
  • 1890 : Félix Rabbe pour Théâtre de Christophe Marlowe
  • 1891 : J. Daniaux pour Le Retour, de Henri Heine
  • 1891 : Auguste Dietrich pour Madame de Staël et son temps, de lady Blennerhassett
  • 1892 : Henri de La Ville de Mirmont pour Argonautiques, d’Apollonius de Rhodes
  • 1892 : Julien Lugol pour Odes barbares, de Giosue Carducci
  • 1893 : Jean Dupuis pour Théon de Smyrne, philosophe platonicien
  • 1893 : Jeanne Loiseau pour Œuvres de Lord Byron
  • 1894 : Alfred Foucher pour Le Bouddha, sa vie, sa doctrine et sa communauté de Hermann Oldenberg
  • 1894 : Émile Riquiez pour Marie Stuart, d’après Schiller
  • 1894 : Jules Toutain pour Musées archéologiques de Rome de Wolfgang Helbig
  • 1896 : Marguerite de Clermont-Tonnerre pour Les Jésuites dans l’Amérique du Nord au XVIIe siècle. Les pionniers français dans l’Amérique du Nord. Floride, Canada, de Francis Parkman
  • 1896 : Émile Horn pour Nouvelles, de Jökai
  • 1896 : Charles-Émile Ruelle pour Traduction d’auteurs grecs relatifs à la musique
  • 1896 : Florentin Trawiński pour L’Épopée homérique expliquée par les monuments, de M. E. Helbig
  • 1897 : Georges Hérelle pour Vierges aux rochers de Gabriele d'Annunzio
  • 1898 : Alexandre Beljame pour Macbeth
  • 1899 : M. Obert pour Syntaxe française au XVIIe siècle, de Haase
  • 1900 : Fernand Brisset pour Les sonnets de Pétrarque à Laure
  • 1900 : Fernand Henry pour Sonnets, de Shakespeare
  • 1901 : Amédée de Margerie pour La Divine Comédie, de Dante
  • 1901 : Louis Fabulet et Robert d’Humières pour La plus belle histoire du monde. Le livre de la Jungle, de Rudyard Kipling
  • 1901 : Léon Morel pour In memoriam, poèmes d’Alfred Tennyson
  • 1902 : Henri Albert pour Les ouvrages de Frédéric Nietzsche
  • 1902 : Maurice de La Rousselière pour La poésie du ciel. Le Paradis, de Dante Alighieri
  • 1903 : Alexandre Beljame pour Othello, le Maure de Venise et Jules César
  • 1903 : Fernand Brisset pour Canzones. Triomphes et poésies diverses de Pétrarque
  • 1904 : Mme B. d'Eyragues pour Les Psaumes traduits de l’hébreu
  • 1904 : Archag Tchobanian pour Chants populaires arméniens
  • 1906 : Frank Abauzit pour L’expérience religieuse, de William James
  • 1906 : Fernand Henry pour Les sonnets portugais, d’Elizabeth Barret Browning
  • 1906 : Urbain Mengin pour Grandeur et décadence de Rome, de G. Ferrero
  • 1906 : Auguste Reymond pour Les penseurs de la Grèce, histoire de la philosophie antique, de Théodore Gomperz
  • 1907 : Jane Dieulafoy pour L’Épouse parfaite, de Fray Luis de Léon
  • 1907 : Émile Legouis pour Contes de Canterbury, de Geoffroy Chaucer
  • 1908 : Jacques Bardoux pour La reine Victoria (correspondance inédite)
  • 1908 : Guy-Charles Cros pour La puissance du mensonge, de Johan Bojer
  • 1908 : Mme Gaston Paris pour Grammaire de l’assentiment, de Newmann
  • 1909 : Georges Duval pour Œuvres dramatiques de William Shakespeare
  • 1909 : Émile Legouis pour Contes de Canterbury, de Geoffroy Chaucer
  • 1910 : Louis Dimier pour Discours sur la peinture. Voyages pittoresques, de Reynolds
  • 1910 : Jean-Léon Firmery pour La Chanson des Nibelunge
  • 1910 : L. Martin-Dupont et Achille Laurent pour Charles Dickens, de G.-K. Chesterton
  • 1910 : Suzanne Paquelin pour Faust, de Goethe
  • 1910 : Elisabeth Sainte-Marie Perrin pour Le génie de l’Amérique, de Henry Van Dyke
  • 1911 : Jacques de Coussange pour L’individualisme, de Ellen Key
  • 1911 : Georges Grappe pour La France d’aujourd’hui, de Barrett Wendell
  • 1911 : Maurice Pellisson pour Chansons et poèmes, de Henri Heine
  • 1912 : Pierre Bonnet et James Condamin pour La cour de Philippe IV et la décadence de l’Espagne (1621-1665), de Martin Hume
  • 1912 : Paul Cunisset-Carnot pour De la cynégétique ou art de la chasse, de Xénophon
  • 1912 : Élisabeth Paris pour La civilisation en Allemagne depuis la fin du moyen âge jusqu’au commencement de la guerre de Trente ans, de Jean Janssen
  • 1912 : D. Seners pour Œuvres de Théocrite, traduites en vers
  • 1913 : Elias-Sarkis Altiar et Dr M. Chamlian pour Vers la liberté. L’abîme, de Avétis Aharonian
  • 1913 : Louise Espinasse-Mongenet pour La divine Comédie, l’Enfer, de Dante Alighieri
  • 1913 : Camille Le Senne et Léon Guillot de Saix pour L’étoile de Séville, de Lope de Véga
  • 1913 : Henri Davray et Auguste Monod pour Père et fils, de Edmund Gosse
  • 1914 : Édouard Combe pour Les Alpes dans la nature et dans l’histoire, du Dr A.-B. Coolidge
  • 1914 : Madeleine Havard de La Montagne pour Voyage du cardinal d’Aragon en Allemagne, Hollande, Belgique, France et Italie (1517-1518), de Don Antoine de Beatis
  • 1914 : Marc Logé pour Le Japon, de Lafcadio Hearn
  • 1914 : Émile Roudié pour Parsifal de Richard de Wagner
  • 1915 : Robert d’Humières
  • 1916 : M. Chatelain
  • 1917 : Capitaine Paquin
  • 1918 : Léo d’Orfer pour Chants de guerre de la Serbie
  • 1918 : Guillaume Lerolle et Henri Quentin dit Paul d'Estrée pour L’erreur de la philosophie allemande, de G. Santayana
  • 1919 : Odette Raimondi-Matheron pour Alan Seeger, le poète de la Légion étrangère
  • 1920 : Marcel Bonnet pour Charles de Sainte-Marthe (1512-1555), de C. Ruutz-Rees
  • 1920 : Émile Gaillard pour L’Alpinisme acrobatique, de Guido Rey

De 1921 à 1987Modifier

  • 1921 : Henri Maninat pour Les Bucoliques
  • 1921 : P. Ransons pour Théâtre de Plaute et Théâtre de Térence
  • 1921 : Walter Thomas pour Beowulf et les premiers fragments épiques anglo-saxons
  • 1922 : H. Hovelaque pour Lettres de Voyages, Rudyard Kipling
  • 1922 : Mme Thiérard-Baudrillart pour Une règle de vie au XVe siècle, Saint Antonin
  • 1922 : P. Walter pour Histoire, de Polybe
  • 1923 : Halpérine Kaminsky pour Traductions russes
  • 1924 : Lucien Herr pour Correspondance entre Schiller et Goethe (1794-1805)
  • 1925 : Madeleine Clémenceau-Jacquemaire pour Ahmed Abdullah, un parfait gentilhomme et quelques autres
  • 1925 : André Koszul pour La tragédie de Roméo et Juliette, de W. Shakespeare
  • 1925 : Mario Meunier pour Plutarque. Isis et Osiris
  • 1925 : Armand Somès pour La Tempête, de W. Shakespeare
  • 1926 : Camille Cé et Henri Servajean pour La tragédie de la vengeance, suivie de la Tragédie de l’Athée, de Cyril Tourneur
  • 1927 : Xavier de Cardaillac pour Saavedra. Don Quichotte, de Cervantes
  • 1927 : Paul Doncœur pour Le livre de Sainte Angèle de Foligno
  • 1927 : Marie Dormoy pour Lettres de Michel-Ange
  • 1927 : Louis Pichard pour La légende des trois compagnons
  • 1927 : Franck Schoelle pour Les Paysans, de Ladislas Reymoud
  • 1927 : Gabrielle Vinant pour Amour divin, amour terrestre, de Malwida von Meysenbug
  • 1928 : Léon Baudry et M.-J. Ferré pour Le livre de l’expérience des vrais fidèles par sainte Angèle de Foligno
  • 1928 : Henri Laignoux pour Petite anthologie de Virgile
  • 1928 : Raymond Martinie pour La Porte, de Natsume Sôseki
  • 1928 : Denis Roche pour Voisins, d’Anton Tchékov
  • 1929 : Alfred Ernout pour De la Nature, de Lucrèce
  • 1929 : Gabriel Meunier pour La règle des recluses
  • 1930 : Margrethe Trock pour Au nord du Groenland, du Dr Lauge-Kock
  • 1931 : Robert Pitrou et Maurice Denis pour Renate Elkenhof de Theodor Storm
  • 1931 : Louis Jousserandot pour La Guerre et la Paix, de Léon Tolstoï
  • 1932 : Henri Bloch pour Ensemble de ses traductions
  • 1932 : Gabriel des Hons pour Arrowsmith, de Sinclair Lewis
  • 1932 : A.-G. Etessam-Zadeh pour Les Rubaiyat, d'Omar Khaygam
  • 1932 : Enguerrand Homps pour Iphigénie en Tauride
  • 1933 : Henri Clouard pour De la Nature, de Lucrèce
  • 1933 : Victor Crépin pour Claudien
  • 1933 : Marie-Madeleine Davy pour Un traité de l'amour de Dieu, de Pierre de Blois
  • 1933 : Nadine de Cyon pour Amours russes, de Panteleimon Romanof
  • 1933 : Louise Espinasse-Mongenet pour Le Purgatoire, de Dante
  • 1933 : Louise-Dominique Gillet pour Comme un vol d'oiseaux, de Kathleen Coyle
  • 1933 : Georges Humeau pour Les plus beaux sermons de Saint Augustin
  • 1933 : Théo Varlet pour La terre chinoise, de Pearl S. Buck
  • 1934 : Juliette Bertrand pour Dante vivant, de Giovanni Papini
  • 1934 : Bertrand Guégan pour Les dix livres de cuisine d'Apicius
  • 1934 : H.-J. Isaac pour Martial
  • 1934 : Pierre Georget La Chesnais pour Œuvres complètes d'Ibsen traduites et commentées
  • 1934 : Henri Longnon pour La Divine Comédie, de Dante
  • 1934 : Félix Sauvage pour Henri IV, de Shakespeare
  • 1935 : Jacques d'Ars pour Matt Talbot, de Joseph A. Glynn
  • 1935 : Jacques de France de Tersant pour Les chevaliers teutoniques, de Henryk Sienkiewicz
  • 1935 : Mme Le Corbeiller et René Galland pour Evan Harrington, de George Meredith
  • 1936 : Maurice Castelain pour Œuvres choisies de P.-B. Shelley
  • 1936 : Mme G. d'Estensan pour Byron et Shelley, d'Isabelle Clarke
  • 1936 : Jean-Gabriel Guidau pour La Princesse Mathilde, de Joachim Kuhn
  • 1936 : Henri Servajean et Raymond Las Vergnas pour Edmond, de M. Thakeray
  • 1936 : Georges Méautis pour Les délais de la justice divine, de Plutarque
  • 1936 : Henri Mongault pour Anna Karénine, de Tolstoï
  • 1936 : Maurice Rat pour Virgile
  • 1937 : Luce Clarence pour La Bible a dit vrai, de Sir Charles Warston
  • 1937 : Henri Clouard pour Théâtre de Plaute
  • 1937 : Pierre Constant pour Valère Maxime, actions et paroles mémorables
  • 1937 : Jean Voilquin pour Thucydide : Histoire de la guerre du Péloponnèse
  • 1938 : Marie-Louise Chaulin pour Les trois lanciers du Bengale
  • 1938 : Sixte de Bourbon pour Sur l'écran, de Robert Hichens
  • 1938 : André Doderet pour La divine Comédie
  • 1938 : Kathleen Saint-Clair-Gray pour Le Club des métiers bizarres, de Chesterton
  • 1939 : Julia Bastin pour Marina di Vezza, de Aldous Huxley
  • 1939 : Comtesse de Beaumont pour Pépita, de Mme Sackeville West
  • 1940 : Michelin De Limoges pour Apologie Pro vita sua, du cardinal J.-H. Newman
  • 1941 : Marie-Madeleine Davy pour Traité de la vie solitaire, de Guillaume Saint-Thierry
  • 1942 : Pierre Georget La Chesnais pour Œuvres d'Henrik Ibsen
  • 1942 : Pierre Messiaen pour Tragédies de Shakespeare
  • 1943 : Louise Servicen pour Carnets de Léonard de Vinci
  • 1944 : Charles Chassé pour Le Parfait pêcheur à la ligne, de Izaak Walton
  • 1945 : Marius Perrin pour Perte et Gain, de John-Henry Newman
  • 1946 : Aubert La Chesnaye pour Ensemble de ses traductions
  • 1947 : Guy Tosi pour Correspondance de d’Annunzio à son traducteur Georges Hérelle
  • 1948 : Christian Germoz pour La vie des aliments, de G. Tallarico et Xanthippe, de Alfredo Panzini
  • 1949 : Alexandre Masseron pour Traduction de Dante
  • 1950 : Dominique Arban pour Correspondance de Dostoïevski
  • 1951 : Denise Meunier pour Climat de lune, de Joyce Cary
  • 1951 : Léopold Niel pour Les Géorgiques, de Virgile
  • 1951 : Jean-Michel Renaitour pour Études latines
  • 1952 : Jean Minassian pour Traduction du poème Abou-Lala Mahari, de Avédik Issahakian
  • 1955 : Léon Guillot de Saix pour Traduction d’Oscar Wilde
  • 1955 : Ferdinand Kolednik pour Les Charretiers, de Ph. Tercelj-Griosky
  • 1956 : André Mirambel pour Tasso Tassoulo et autres nouvelles, de Thrasso Castonakis
  • 1957 : M. et Mme Pierre Paraf pour Deux baronnes, de Hans Christian Andersen
  • 1958 : Antoine Gentien pour Le berceau des nuages, de Sudlin N. Ghose
  • 1959 : Marie-Berthe Lacombe pour Don Juan, de Maranon
  • 1959 : Marcel Thomas pour La vie de J.-K. Huysmans
  • 1960 : Bernard Rochot pour La Dissertation en forme de paradoxes contre les Aristotéliciens de P. Gassendi
  • 1961 : René Herval pour Traduction de Florilège, de Nina Infante Ferraguti
  • 1962 : Nando de Toni, André Authier et André Corbeau pour Manuscrit B, de Léonard de Vinci
  • 1962 : Pierre et Yves Hébert pour Poèmes mystiques de Saint Jean de la Croix
  • 1962 : André Robinet pour Édition critique de Malebranche
  • 1963 : Pierre Leyris pour Poèmes d’Emily Brontë
  • 1964 : Pierre Pascal pour Traductions de Tolstoï et Dostoïevski
  • 1965 : Roger Richard pour La Tragédie de l’homme, d’Imre Madach
  • 1965 : Serge Tsouladzé pour Le Chevalier à la peau de tigre, de Chota Roustaveli
  • 1966 : Jean-Paul Boucher pour Études sur Properce
  • 1966 : Jean-Jacques Marie pour Collines et autres poèmes, de Iossip Brodski
  • 1967 : Jean-Claude Margolin pour Édition du De pueris d’Érasme et son ouvrage Érasme par lui-même
  • 1968 : Jean Carrère pour Correspondance de Hegel
  • 1968 : Johana Ritt et Jacqueline Trabuc pour Le dos tourné, récits de Marek Hlasko
  • 1969 : Geneviève Buckhardt pour Italie poétique contemporaine
  • 1970 : Philippe de Rothschild pour Présentation et traduction des poètes élisabéthains
  • 1973 : Alain Frontier pour Le cheval de Troie
  • 1974 : Jacqueline de Romilly pour Œuvres de Thucydide
  • 1975 : Émile Delage et François Vian pour Les Argonautiques, d’Apollonios de Rhodes
  • 1976 : Henri Plard pour Le Contemplateur solitaire, d’Ernst Jünger
  • 1977 : Jean-Claude Schneider pour Traduction de la Correspondance complète de Kleist
  • 1978 : Madeleine Horst pour Traduction de La Nef des fous, de Sébastien Brant
  • 1979 : Jacques Dars pour Traduction de Au bord de l’eau, de Shi Naï-an et Luo Guan-Zhong
  • 1980 : André Berry pour Anthologie de la poésie occitane
  • 1982 : Efim Etkind pour Traduction des Œuvres poétiques, d’Alexandre Pouchkine
  • 1983 : Philippe Lavergne pour Traduction de Finnegans wake, de James Joyce
  • 1987 : Marcel Conche pour Traduction des Fragments, d’Héraclite

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier