Ouvrir le menu principal
Réunion à Chicago en 1893

Le Parlement mondial des religions ou Parlement des religions du monde est la première tentative de nouer un dialogue global interconfessionnel. Il se réunit à Chicago du 11 au 27 septembre 1893, à l'occasion de l'exposition universelle de Chicago ou World Columbian Exposition, et fut coordonné par un chrétien unitarien, Jenkin Lloyd Jones (en), (1843-1918)[1]. Pour la première fois se rassemblaient des représentants de religions orientales, asiatiques et occidentales.

L'idée en est relancée en 1988 par des disciples de Swami Vivekananda (1863-1902), présent lors de l'événement original, pour fêter le centenaire de cet événement. Le Parlement des Religions du Monde renaît ainsi en 1993 à Chicago. Il a depuis tenu assemblée en 1999 au Cap, en 2004 à Barcelone lors du Forum universel des cultures et à Melbourne en 2009[1].

Sommaire

Dates des réunionsModifier

Année De à Lieu
1. 1893 11 septembre 27 septembre Chicago, USA [2]
2. 1993 28 août 4 août Chicago, USA [2]
3. 1999 1 décembre 8 décembre Le Cap , Afrique du Sud [2]
4. 2004 7 juillet 13 juillet Barcelone, Espagne [2]
5. 2009 3 décembre 9 décembre Melbourne, Australie [2]
6. 2015 15 octobre 19 octobre Salt Lake City, USA [3]

1893Modifier

Première reconnaissance du JaïnismeModifier

Ce fut au Premier Parlement des religions du monde en 1893 à Chicago que fut reconnu pour la première fois le Jaïnisme comme grande religion de l'Inde. L'exposé fait par Virchand Raghavji Gandhi, un jeune Jaïn de 29 ans, fut très remarqué. Il lui valut une médaille d'argent et les félicitations des délégués des différentes religions représentées.

Vivekananda et l'hindouismeModifier

Discours de bienvenue de Vivekananda

Vivekananda fit plusieurs discours remarqués lors du Parlement de 1893 qui favoriseront la diffusion de l'hindouisme en Occident.

La Société théosophiqueModifier

Deux jours entiers furent consacrés à l'exposition des théories de la Société théosophique. Plusieurs théosophes se sont exprimés parmi lesquels Annie Besant, William Quan Judge, et Gyanendra Nath Chakravarti[4].

1993Modifier

Henepola Gunaratana (en) y rencontre pour la seconde fois le dalaï-lama[5], invité à donner une conférence[6].

Personnalités liéesModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :