Ouvrir le menu principal

Gare de Toulouse-Saint-Agne

gare ferroviaire française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare de Toulouse.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la gare SNCF. Pour la station du métro de Toulouse, voir Saint-Agne – SNCF (métro de Toulouse).
Saint-Agne
Image illustrative de l’article Gare de Toulouse-Saint-Agne
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare
Localisation
Pays France
Commune Toulouse
Quartier Saint-Agne
Adresse Avenue de l'U.R.S.S
31400 Toulouse
Coordonnées géographiques 43° 34′ 47″ nord, 1° 27′ 01″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Occitanie
Train urbain (TER cadencé) de l'agglomération toulousaine Ligne D du réseau de transports en commun de Toulouse
Caractéristiques
Ligne(s) Toulouse à Bayonne
Saint-Agne à Auch
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 1 105 480 voyageurs (2017)
Altitude 145 m
Historique
Mise en service 1864 (halte)
Correspondances
Métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ 34115

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Saint-Agne

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Saint-Agne

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Saint-Agne

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Saint-Agne

La gare de Toulouse-Saint-Agne (dite gare de Saint-Agne) est une gare ferroviaire française des lignes de Toulouse à Bayonne et de Saint-Agne à Auch. Elle est située à Saint-Agne, quartier populaire et résidentiel de la ville de Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Une halte est ouverte en 1864, au passage à niveau de Saint-Agne, par la Compagnie des chemins de fer du Midi.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains TER Occitanie. Elle fait partie de la ligne D du réseau de transports en commun de Toulouse et est à proximité de la station Saint-Agne – SNCF du métro de Toulouse.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 145 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Toulouse-Saint-Agne est située au point kilométrique (PK) 3,857 de la ligne de Toulouse à Bayonne, entre les gares de Toulouse-Matabiau et de Portet-Saint-Simon[1].

Elle est également située au PK 3,857 de la ligne de Saint-Agne à Auch, avant la bifurcation d'Empalot établie au PK 5,928 et la gare de Gallieni-Cancéropôle[2].

HistoireModifier

La « halte de Saint-Agne » est mise en service en 1864, avec l'installation d'une halle provisoire pour le service des voyageurs sans bagages à proximité du passage à niveau situé dans cette banlieue de Toulouse[3].

Le , la gare devient un nouveau nœud de correspondance avec l'inauguration de la ligne B du métro de Toulouse qui dispose d'une station, station Saint-Agne – SNCF, établie à moins de 100 mètres. Pour cette ouverture la gare a été rénovée avec notamment le nettoyage des tags, la pause de panneaux avec les plans des différents réseaux : transports urbains et TER, l'ajout d'automates pour l'achat de titres de transport et l'augmentation du nombre d'accroches vélos dans la cour. Par ailleurs elle dispose d'un guichet ouvert du lundi au samedi et d'une importante offre de desserte quotidienne de trains TER. En semaine du lundi au vendredi la gare est desservie par : 23 trains pour les gares d'Auterive et Pamiers, 21 pour celle de Muret et 18 pour Colomiers et L'Isle-Jourdain. Cela situe la gare à la cinquième place en termes de trafic au niveau régional[4].

En 2015, c'est la troisième gare la plus fréquentée de la région Midi-Pyrénées, derrière Toulouse-Matabiau et Toulouse-Arènes, avec 3 500 voyageurs par jour[5].

Durant l'année 2016, elle bénéficie d'un programme de 530 000 euros de travaux de modernisation[6], achevés en septembre 2016. De nouveaux abris voyageurs sont installés sur le quai n°2 afin d'améliorer l'attente en gare. Le téléaffichage est rénové avec la mise en service de quatre écrans d'information. Un abris fermé pour vélos avec 40 emplacements, un nouveau système de sonorisation et le tri sélectif des poubelles sont également mis en place. Un point services regroupant des appareils automatiques de vente de billets et un distributeur de pains et viennoiseries sont par ailleurs installés. Le bâtiment voyageurs est repeint et bénéficie d'une nouvelle signalétique.

En 2017, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 1 105 480 voyageurs[7].

Malgré sa fréquentation en hausse régulière et sa position de gare de plus en plus régionale, elle continue de s'appeler simplement "Saint-Agne" dans la nomenclature nationale des gares de la SNCF, alors qu'elle devrait s'appeler logiquement "Toulouse Saint-Agne".

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec un guichet de vente de billets abonnements régionaux, etc. ouvert du lundi au vendredi de 09h00 à 13h00 et de 13h30 à 19h00 et fermé les samedis, dimanches et jours fériés. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport[8].

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

DesserteModifier

Toulouse-Saint-Agne est desservie par des trains TER Occitanie qui effectuent des missions sur les relations[8] :

  • Toulouse-Matabiau - Tarbes - Pau, à raison de 22 allers et 19 retours par jour en semaine. Le temps de trajet est d'environ 5 minutes depuis Toulouse-Matabiau et de 2 heures 35 minutes depuis Pau ;
  • Toulouse-Matabiau et Muret (ligne D), à raison de 39 allers et 37 retours par jour en semaine. Le temps de trajet est d'environ 5 minutes depuis Toulouse-Matabiau et de 14 minutes depuis Muret ;
  • Toulouse-Matabiau - Foix - Ax-les-Thermes - Latour-de-Carol, à raison de 19 allers et 17 retours par jour en semaine. Le temps de trajet est d'environ 5 minutes depuis Toulouse-Matabiau et 2 heures 50 minutes depuis Latour-de-Carol ;
  • Toulouse-Matabiau - L'Isle-Jourdain - Auch, à raison de 17 allers et 18 retours par jour en semaine. Le temps de trajet est d'environ 5 minutes depuis Toulouse-Matabiau et 1 heure 20 minutes depuis Auch.

La relation de Toulouse-Matabiau à Muret est un service cadencé urbain appelé Ligne D du réseau de transports en commun de Toulouse.

IntermodalitéModifier

Un parking à vélo de 40 places est disponible. Une simple carte pastel donne droit à l'accès.

Elle est desservie par différents modes de transports en commun de la ville : la station Saint-Agne – SNCF de la ligne B du métro de Toulouse est à une centaine de mètres ; l'arrêt Saint-Agne – Gare-SNCF du réseau des bus urbains de Toulouse Tisséo (lignes : 11, 34 et 115) et des cars du Réseau Arc-en-Ciel (lignes : 50, 83 et 90)[8].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, 2011, p. 45.
  2. Reinhard Douté, 2011, p. 44.
  3. « Travaux Publics : chemins de fer », Rapports et délibérations / Conseil général de la Haute-Garonne,‎ , p. 88 ("Saint-Agne" lire en ligne, consulté le 3 juillet 2016).
  4. Michel Baglin, « Saint-Agne. Une gare à la croisée... des rails : Transports - Un nouveau point de correspondance entre métro et TER. », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2016)
  5. Jean-Marc Perez et Olivier Lebrun, « Toulouse : au sud de la ville la gare Saint-Agne fait peau neuve », sur France Bleu Occitanie, (consulté le 3 juillet 2016).
  6. « Toulouse : la gare SNCF de Saint-Agne sera rénovée jusqu'en septembre 2016 », sur actu.fr/occitanie,
  7. « Fréquentation en gares en 2015 – Saint-Agne », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  8. a b et c « Services & Gares / Gare Toulouse-St-Agne », sur SNCF TER Midi-Pyrénées (consulté le 4 juillet 2016).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [648] Toulouse - Auch et [650/1] Toulouse - Montrejeau », p. 44-45.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau TER Occitanie Portet-Saint-Simon Muret
Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau TER Occitanie Gallieni-Cancéropôle
ou Toulouse-Saint-Cyprien-Arènes
L'Isle-Jourdain
ou Auch
Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau TER Occitanie Portet-Saint-Simon Pamiers
ou Foix
Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau TER Occitanie Portet-Saint-Simon Ax-les-Thermes
ou Latour-de-Carol - Enveitg
Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau TER Occitanie Portet-Saint-Simon Montréjeau - Gourdan-Polignan
Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau TER Occitanie Portet-Saint-Simon
ou Muret
Tarbes
ou Lourdes
ou Pau