Réseau ferroviaire de Toulouse

Réseau ferroviaire de Toulouse
Image illustrative de l’article Réseau ferroviaire de Toulouse
Logotype des trains de Toulouse

Image illustrative de l’article Réseau ferroviaire de Toulouse
Photographie de la gare Saint-Cyprien–Arènes

Situation Toulouse Métropole, Haute-Garonne, Drapeau de la France France
Type Train
Entrée en service [1]
Longueur du réseau 41 km (Lignes urbaines)
Lignes 6 lignes, dont 3 intégrées au réseau urbain
Gares 27
Trains TER, TGV, Intercités, Véhicules spéciaux mis en place par Tisséo
Écartement des rails 1 435mm
Propriétaire SNCF Réseau
Exploitant Tisséo et SNCF
Lignes du réseau Lignes urbaines :

Ligne C du réseau de transports en commun de Toulouse
Lignes urbaines en projet :
RER Nord
Lignes du RFN :

Réseaux connexes TC à Toulouse :

Train urbain (TER cadencé) de l'agglomération toulousaine Train urbain
Métro de Toulouse Métro
Tramway de Toulouse Tramway
Téléo Téléphérique urbain Téléo
Linéo de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ Linéo (BHNS)
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ Autobus
TAD de l'agglomération toulousaine Transport à la demande
Bus stop symbol.svg liO Cars Occitanie
Toulouse "Train" symbol.svg liO Trains - TER Occitanie
Autres réseaux :
- VélôToulouse
- Citiz

Le réseau ferroviaire de Toulouse est un réseau ferré traversant Toulouse. Créé en 1856, avec l'ouverture de la gare Matabiau, aujourd'hui gare principale de Toulouse, il comporte six lignes, ou huit branches, disposées en étoile.

RéseauModifier

L'étoile ferroviaireModifier

Le réseau des chemins de fer de Toulouse est grossièrement en forme d'étoile. L'axe structurant est la ligne Bordeaux-Saint-Jean - Sète-Ville, qui traverse l'agglomération dans une orientation générale nord-ouest - sud-est, suivant sur une partie du tracé le canal du Midi. À proximité du centre-ville se situe la gare la plus importante de la ville, la gare de Toulouse-Matabiau.

En partant de cette dernière et en remontant vers Bordeaux, on atteint tout d'abord la gare de Toulouse-Raynal, vaste ex-gare de triage et actuel garage des rames TGV, automotrices, autorails et voitures voyageurs située non loin de la gare de voyageurs. Puis, un embranchement en triangle permet de rejoindre la ligne Brive-la-Gaillarde - Toulouse-Matabiau via Capdenac, axe majeur de communication du nord-est de Midi-Pyrénées puisque c'est de celle-ci que se détachent toutes les lignes tertiaires (Ligne Montauban-Ville-Bourbon - La Crémade, ligne Tessonnières - Albi, ligne Lexos - Montauban-Ville-Bourbon…) du secteur, et qui permet de desservir d'importantes villes comme Albi, Rodez, Castres, Mazamet… Ligne à voie unique la plus chargée de France, elle fait actuellement l'objet d'importants travaux dans le cadre du Plain Rail de la Région. Création entre 2011 et 2013 d'une double voies entre Toulouse et Saint-Sulpice-la-Pointe[2].

En continuant toujours en suivant la vallée de la Garonne, il est possible d'accéder à plusieurs gares du nord de la ville et de la proche agglomération, ainsi qu'à la grande gare de triage de Saint-Jory, où se situera la connexion de la LGV Bordeaux - Toulouse. Puis, plus au nord encore se trouve la gare de Montauban-Ville-Bourbon d'où part la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon (ou POLT, acronyme de « ParisOrléansLimogesToulouse »), qui est l'ancien itinéraire rapide qu'empruntait le TEE Capitole et permet de rallier la capitale sans passer par Bordeaux.

Au sud de Toulouse-Matabiau, les différentes voies de chemin de fer de la ville forment un arc de cercle. Tout d'abord, sur quelques kilomètres, la totalité des voies descendent vers le sud, parallèlement au Canal du Midi. Elles se séparent ensuite peu après les tunnels jumeaux de Guilhemery, la moitié continuant vers le sud-est et, après avoir traversé la petite gare de Montaudran et plusieurs gares de l'agglomération (Labège-Innopole, Labège-Village, Escalquens, Montlaur, Baziège), continuent vers Sète, Marseille ou l'Espagne via Perpignan ; l'autre moitié prend la direction du sud-ouest.

Après avoir traversé la gare Saint-Agne, et sa correspondance avec la ligne B du métro, la ligne Toulouse - Bayonne traverse la Garonne et l'Île du Ramier, d'où se séparent des voies déclassées qui permettaient à l’origine de desservir les usines de la SNPE et celles d'AZF aujourd'hui détruites à la suite de la catastrophe du même nom. Puis une seconde bifurcation a lieu :

Le réseau urbainModifier

La ville de Toulouse dispose d'un réseau ferroviaire urbain dont les lignes parfois semblable au RER ou au Transilien d'Île-de-France. Toutes les lignes sont exploitées par la SNCF dans le cadre des TER Occitanie.

Ligne Caractéristiques


C
 
Ligne C
Arènes Colomiers
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
km
Durée
15 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
X 73500
AGC (B 81500)
Régiolis
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
610 676 [3]
Dépôt
Desserte : Toulouse, Colomiers
Autre :
  • Amplitudes horaires : Les trains circulent sur la ligne de 6h à 21h30.
  • La ligne est intégrée au réseau Tisséo
  • Date de dernière mise à jour : .
TER 1 Ligne 1 du TER Occitanie
Matabiau Saint-Sulpice (Tarn)
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
26 km
Durée
30 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
Dépôt
Desserte : Toulouse, Montrabé, Gragnague, Montastruc-la-Conseillère, Buzet-sur-Tarn, Roquesérière, Saint-Sulpice-la-Pointe
Autre :
  • Amplitudes horaires : Les trains circulent sur la ligne de 5h30 à 23h.
  • Il s'agit de la seule ligne n'ayant pas une lettre attribuée, mais de facto intégrée aux transports urbains.
  • Les abonnements TER urbains ne sont valables qu'entre les gares Matabiau et de Montrabé.
  • Date de dernière mise à jour : .
12 Ligne 12 du TER Occitanie
Matabiau Muret
Ouverture / Fermeture
/ —
Longueur
21 km
Durée
16 min
Nb. d’arrêts
4
Matériel
X 73500
AGC (B 81500, Z 27500)
Régiolis
Regio 2N
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
2 229 055 [4]
Dépôt
Desserte : Toulouse, Portet-sur-Garonne, Muret
Autre :
  • Amplitudes horaires : Les trains circulent sur la ligne de 6h à 22h15.
  • Les abonnements TER urbains sont valables jusqu'à la gare du Fauga, située après Muret.
  • Date de dernière mise à jour : .
25 Portion de la ligne 25 du TER Occitanie
Matabiau Escalquens
Ouverture / Fermeture
— / —
Longueur
13 km
Durée
16 min
Nb. d’arrêts
5
Matériel
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
244 924 [5]
Dépôt
Desserte : Toulouse,
Autre :
  • Amplitudes horaires : À compléter
  • Les abonnements TER urbains sont valables jusqu'à la gare de Baziège, située bien après Escalquens.
  • Date de dernière mise à jour : .

Ligne NordModifier

Le RER nord est un projet de ligne ferroviaire devant voir le jour en 2024. Elle est actuellement desservie par des trains TER Occitanie et reliera la gare Matabiau à celle de Castelnau-d'Estrétefonds en passant par celles de Route de Launaguet (La Vache), Lalande - Église, Lacourtensourt, Fenouillet Saint-Alban et Saint-Jory. Elle fait partie de la ligne de Bordeaux à Sète.

ServiceModifier

Le réseau est desservi par plusieurs types de trains :

Projets[7]Modifier

LGV Bordeaux-ToulouseModifier

L'arrivée de la LGV Bordeaux-Toulouse modifiera considérablement le nœud ferroviaire toulousain. Les Aménagements ferroviaires du Nord de Toulouse doivent permettre au nœud ferroviaire d'accueillir la LGV.

Aménagements ferroviaires du Nord de ToulouseModifier

En parallèle de l'arrivée de la LGV Bordeaux-Toulouse, une ligne type RER, sera construite entre Saint-Jory et Toulouse Matabiau, par le quadruplement des voies de cette section[8].

Réaménagement de la gare MatabiauModifier

En lien avec les projets évoqués ici, un vaste plan d'aménagement urbain de la gare Matabiau elle-même et des quartiers environnants a été engagé[9]. Un plan d'aménagement des voies autour de la gare, incluant notamment le complexe de Raynal, est également en cours [10].

Service Express MétropolitainModifier

Evoquée depuis 2001 dans les plans de déplacements urbains mais jamais appliquée concrètement hors de la ligne C, une amélioration du nœud ferroviaire toulousain pour permettre l'implantation d'un Service Express Métropolitain est désormais envisagée et soutenue par la SNCF, la Région Occitanie, le département Haute-Garonne, Tisséo,[11],[12],[13]et possiblement par l'Etat. Cependant, le président de Toulouse Métropole est sceptique sur le projet, le considérant d'un bénéfice faible pour son coût de fonctionnement et d'investissement[14],[15]. Il s'oppose donc à une participation financière de Toulouse Métropole et de Tisséo au projet, et considère que ce projet relève de la compétence régionale[16].

En 2022, hors de la branche Saint-Jory - Matabiau évoquée précédemment, les coûts d'un SEM sont estimés entre 700 M€ et 1000 M€ pour une mise en service entre 2028 et 2030 selon les branches[17].

Ligne Arènes-ColomiersModifier

Un prolongement de la ligne C du réseau de transports en commun de Toulouse jusqu'à la gare de Brax - Léguevin est envisagé[18].

Correspondance avec Toulouse Aerospace ExpressModifier

Depuis l'élection de Jean-Luc Moudenc à la tête de la municipalité de Toulouse, son adjoint au transport, Jean-Michel Lattes a relancé des études pour la future troisième ligne de métro. Cette ligne devrait relier la gare de Colomiers à celle de Labège-La Cadène. Les travaux ont été lancés en 2022 pour une mise en service en 2028.

Les correspondances avec le réseau ferré se situeront, hors des deux gares précitées, à Route-de-Launaguet, à Matabiau et à Montaudran. Par ailleurs, la gare de Labège-La-Cadène devra être construire pour l'occasion. Toutes les gares en correspondance seront réaménagées pour faciliter les échanges.

Autres projetsModifier

  • À long terme, une LGV Toulouse - Narbonne est envisagée.
  • Un éventuel contournement ferroviaire de Toulouse est prévu [19], passant soit le long de la rocade Est (terrains réservés) avec une correspondance avec le métro à Balma – Gramont[20], ou un grand contournement à l'est ou a l'ouest de l'agglomération. Une étude a été lancée en 2021[21].

Notes et référencesModifier

  1. Date de mise en service de la Gare Matabiau
  2. Inauguration de la double voie entre Toulouse et Saint-Sulpice
  3. Cumul de la fréquentation des 6 stations de la ligne : https://ressources.data.sncf.com/explore/dataset/frequentation-gares/table/
  4. Cumul de la fréquentation des 4 stations de la ligne sans Matabiau : https://ressources.data.sncf.com/explore/dataset/frequentation-gares/table/
  5. Cumul de la fréquentation des 5 stations de la ligne, sans Matabiau : https://ressources.data.sncf.com/explore/dataset/frequentation-gares/table/
  6. « Intercités – Paris Austerlitz – Latour-de-Carol – Luchon – Cerbère | Ligne de nuit | SNCF », sur www.sncf.com (consulté le )
  7. Issu de l'article Gare Matabiau
  8. « Le futur «RER» du Nord toulousain roulera en 2024 »
  9. Source : site web de l'Express
  10. « Modernisation du nœud ferroviaire de Toulouse | Concertation | SNCF RÉSEAU », sur www.sncf-reseau.com (consulté le )
  11. « Toulouse. Mais où en est le projet de RER toulousain ? "On espère des premières mesures dès 2024" », sur actu.fr (consulté le )
  12. « Toulouse. En projet depuis des années, le RER toulousain va-t-il enfin entrer dans le concret ? », sur actu.fr (consulté le )
  13. SNCF Réseau, « ÉTOILES FERROVIAIRES ET SERVICES EXPRESS MÉTROPOLITAINS - SCHÉMA DIRECTEUR », (consulté le )
  14. « Toulouse. Quand Jean-Luc Moudenc dézingue "le mythe du RER toulousain" », sur actu.fr (consulté le )
  15. « Transports : un projet de RER peut-il être envisagé à Toulouse ? », sur Franceinfo, (consulté le )
  16. « Interview. Toulouse. Jean-Luc Moudenc, sur le RER : "Je ne suis pas contre un projet qui n'existe pas" », sur actu.fr (consulté le )
  17. Ministère chargé des Transports, « COI- Bilan et perspectives 2022 des investissements pour les transports et les mobilités - Annexes » [PDF], (consulté le ), p. 127
  18. Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, « Bilan de la concertation pour l'amélioration de la ligne Toulouse-Auch », sur Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, (consulté le )
  19. Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) de l’agglomération toulousaine - Accessibilité et échanges dans l’aire urbaine (lire en ligne), p. 88
  20. « SCoT de la Grande agglomération toulousaine - Document d’orientation et d’objectifs », (consulté le )
  21. « Toulouse. Pour désengorger la gare Matabiau, un contournement ferroviaire de la ville est à l'étude », sur actu.fr (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier