Ouvrir le menu principal

Muret
Image illustrative de l’article Gare de Muret
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare en 2008.
Localisation
Pays France
Commune Muret
Adresse 50, boulevard Edgar-Faure
31600 Muret
Coordonnées géographiques 43° 27′ 54″ nord, 1° 19′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Occitanie
Train urbain (TER cadencé) de l'agglomération toulousaine Ligne D du réseau de transports en commun de Toulouse
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Toulouse à Bayonne
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2 (dont un central)
Transit annuel 948 084 voyageurs (2014)
Altitude 169 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Liste des lignes de bus de Toulouse​​​​​​​​​​​​​​​ 58117301302303304305306310311312313314315316
Réseau Arc-en-Ciel 414559616480649

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Muret

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Muret

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Muret

La gare de Muret est une gare ferroviaire française de la ligne de Toulouse à Bayonne, située sur le territoire de la commune de Muret, dans le département de Haute-Garonne, en région Occitanie.

Elle est mise en service en 1862 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains régionaux TER Occitanie et la ligne D du réseau de transports en commun de Toulouse (train urbain).

Situation ferroviaireModifier

Établie à 169 mètres d'altitude, la gare de Muret est située au point kilométrique (PK) 20,775 de la ligne de Toulouse à Bayonne, entre les gares de Portet-Saint-Simon et du Fauga[1].

La gare dépend de la région ferroviaire de Toulouse. Elle est équipée de deux quais, le quai 1 pour la voie 1 et le quai 2 pour les voies 2 et 3, d'une longueur utile de 391 m[2]. Elle est le terminus Sud de la ligne D du réseau de transports en commun de l'agglomération toulousaine.

HistoireModifier

La station de Muret est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Portet-Saint-Simon à Montréjeau[3], qui permet la circulation des trains depuis Toulouse.

En 2005 le plan des voies de la gare est modifié afin d'en faire le terminus de la desserte Toulouse-Muret (ligne D), une troisième voie principale est établie pour être utilisée comme voie d'évitement et de terminus, des aiguillages la relie aux deux voies principales existantes[4]. En 2009 le nombre de voyages pour l'année était de 718 699[5].

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 948 084 voyageurs[6].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Gare « Accès Plus » des aménagements, équipements et services sont disponibles pour les personnes à la mobilité réduite[7].

Un souterrain permet l'accès au quai central.

DesserteModifier

La gare est également desservie par les trains TER Occitanie des relations[7] :

  • Toulouse - Muret, service cadencé dénommé « ligne D », à raison de 22 allers et 21 retours par jour en semaine. Le temps de trajet est d'environ 20 minutes depuis Toulouse-Matabiau ;
  • Toulouse - Tarbes - Lourdes - Pau, à raison de 22 allers et 19 retours par jour en semaine. Le temps de trajet est d'environ 20 minutes depuis Toulouse-Matabiau et de 2 heures 15 minutes depuis Pau.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos (32 accroches vélos, 30 consignes individuelles et 72 places en consigne collective) et un parking (260 places) pour les véhicules sont aménagés[7].

La gare est desservie[7] par des transports en commun routiers : Bus (Tisséo) (lignes 58 et 117), Bus (Arc-en-ciel) (lignes 41, 45, 59, 60, 61, 63, 64, 78 et 80), (le réseau TAMtam (transport à la demande et navettes) a été intégré au réseau Tisséo en 2018), Cars TER Midi-Pyrénées (ligne 942)[7].

Service des marchandisesModifier

Cette gare est ouverte au service du fret[8] (train massif et wagons isolés pour certains clients).

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [650/1] Toulouse - Montrejeau », p. 45.
  2. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexes 7 : autres installations, 2012 p. 55/89 lire (consulté le 14 novembre 2011).
  3. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France: 1858-1863, F. et M. Palau, 2001 p. 162 extrait en ligne (consulté le 15 novembre 2011)
  4. Site midipyrenees.equipement.gouv.fr, Ligne Toulouse - Muret : création d'un terminus en gare de Muret lire (consulté le 15 novembre 2011)
  5. Site agglo-muretain.fr, « Nombre de voyages par gare et par an », dans Rapport d'activités de la Communauté d'agglomération du Muretain, 2009, p. 22 lire (consulté le 15 novembre 2011).
  6. « Fréquentation en gares en 2014 – Muret », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  7. a b c d et e « Services & Gares / Gare Muret », sur SNCF TER Midi-Pyrénées (consulté le 5 juillet 2016).
  8. Site Fret SNCF : la gare de Muret.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Toulouse-Matabiau Portet-Saint-Simon TER Occitanie Terminus Terminus
Toulouse-Matabiau Portet-Saint-Simon TER Occitanie Le Fauga
ou Longages - Noé
Montréjeau - Gourdan-Polignan
Toulouse-Matabiau Toulouse-Saint-Agne
ou Portet-Saint-Simon
TER Occitanie Le Fauga
ou Boussens
Tarbes
ou Lourdes
ou Pau