Gare de Lisieux

gare ferroviaire française

Lisieux
Image illustrative de l’article Gare de Lisieux
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare (2005).
Localisation
Pays France
Ville Lisieux
Adresse Place Pierre-Semard
14100 Lisieux
Coordonnées géographiques 49° 08′ 17″ nord, 0° 13′ 53″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Normandie
Caractéristiques
Ligne(s) Mantes-la-Jolie à Cherbourg
Lisieux à Trouville - Deauville
La Trinité-de-Réville à Lisieux (HS)
Voies 7
Quais 4
Transit annuel 951 064 voyageurs (2017)
Altitude 49 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lisieux
Géolocalisation sur la carte : Normandie
(Voir situation sur carte : Normandie)
Lisieux
Géolocalisation sur la carte : Calvados
(Voir situation sur carte : Calvados)
Lisieux

La gare de Lisieux est une gare ferroviaire française des lignes de Mantes-la-Jolie à Cherbourg et de Lisieux à Trouville - Deauville. Elle est située à l'extrémité de la rue de la Gare, place Pierre Sémard, au sud-est du centre de la ville de Lisieux, dans le département du Calvados en région Normandie.

Elle est mise en service en par la compagnie des chemins de fer de l'Ouest. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Normandie.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 49 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Lisieux est située au point kilométrique (PK) 190,107 de la ligne de Mantes-la-Jolie à Cherbourg entre les gares ouvertes de Bernay et de Mézidon, s'intercalent les gares fermées de Courtonne-la-Meurdrac et de Saint-Mards-de-Fresne, en direction de Bernay, et de La Houblonnière et Mesnil-Mauger, en direction de Mézidon[1]. Elle est également l'origine, au PK 190,107, de la ligne de Lisieux à Trouville - Deauville, avant la gare du Grand-Jardin[2].

Elle était également l'aboutissement de la ligne de La Trinité-de-Réville à Lisieux (déclassée), après la gare de Glos.

HistoireModifier

La gare de Lisieux, établie sur la rive droite de la Touques au sud de la ville, est mise en service le par la nouvelle compagnie des chemins de fer de l'Ouest, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Mantes à Lisieux, première phase de sa ligne de Paris à Caen et à Cherbourg[3]. Le la gare devient une gare de passage lors de l'ouverture de la deuxième section de Lisieux à Caen. Pour quitter la gare et franchir la Touque, la ligne passe à onze mètres de haut sur un viaduc de huit arches[4].

Lisieux devient un nœud ferroviaire, de la Compagnie de l'Ouest, le , lorsqu'elle ouvre la section de Lisieux à Pont-l'Évêque de sa ligne de Lisieux à Honfleur. La gare de Lisieux étant établie au sud, la voie qui se dirige vers le nord passe sous la ville par un tunnel de 980 m de long. Il y a qu'une station intermédiaire, Breuil - Blangy, entre les deux gares d'extrémité. Cette ligne devient le tronc commun de deux prolongements, de Pont-l'Évêque à Honfleur en 1862 et de Pont-l'Évêque à Trouville - Deauville en 1863[5].

Le , c'est la ligne d'intérêt local d'Orbec à Lisieux qui est mise en service. Ses trains arrivent dans la gare par une voie de garage affectée uniquement à ce service. Pour pouvoir pénétrer et utiliser les services de la gare de Compagnie de l'Ouest, le gestionnaire de la ligne locale paye un loyer annuel de 10 800 francs[6].

La création d'un passage sous voies en souterrain est étudiée en 1926 ; son coût est évalué à 420 000 francs[7].

Le a lieu la mise en œuvre du cadencement, les trains Intercités, en provenance ou à destination de Cherbourg sont sans arrêt entre les gares de Caen et Paris-Saint-Lazare. Un train par jour s'arrête à Lisieux.

En 2017, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 951 064 voyageurs[8].

En 2017, débute un grand chantier de modernisation et de mise accessibilité des installations de la gare, avec un budget prévu de 14 millions d'euros. La première tranche, en 2017, consiste a reprendre l'infrastructure, voies, caténaires et dalle du passage souterrain. En 2018, les quais sont rehaussé et sont effectués des travaux préparatoires à la pose d'une passerelle. En 2019, au mois de mars a lieu la pose de la passerelle, longue de 84 mètres pour un poids de plus de 500 tonnes[9], avec coupure de la circulation des trains. La mise en place de ses équipements qui comprennent quatre ascenseurs[10]. En 2019, en parallèle du chantier de la passerelle, une rénovation complète du hall du bâtiment voyageurs a été effectué pour un coût prévisionnel de 4,7 millions d'euros[11].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès Plus : service d'accompagnement des personnes handicapées »[12].

DesserteModifier

Lisieux est desservie[12] par des trains TER Normandie qui effectuent des missions sur les relations de Paris-Saint-Lazare à Cherbourg ou Saint-Lô, via Caen et de Paris-Saint-Lazare à Trouville - Deauville

C'est également une gare régionale desservie[12] par des trains régionaux du réseau TER Normandie qui effectuent des missions vers ou depuis les gares de Saint-Lô, Cherbourg ou Trouville - Deauville et Caen et entre Caen et Rouen-Rive-Droite ou entre Caen et Évreux-Normandie.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés[12]. Une gare routière permet des correspondances avec les bus des lignes 1 et 2 du réseau Lexobus, et les cars interurbains du réseau Bus verts du Calvados, lignes : 50 Lisieux - Le Havre, 53 Lisieux - Vimoutiers et 56 Lisieux - Orbec.

TravauxModifier

Le chantier de rénovation de la gare et de ses abords se poursuit en 2020, année prévue pour la fin de ce chantier[12].

Gare et cinémaModifier

La scène finale du film Un singe en hiver se déroule en gare[13].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, 2011, p. 138.
  2. Reinhard Douté, 2011, p. 142.
  3. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 : 1852-1857, Paris, Palau éd., , 215 p. (ISBN 2-950-942-11-3, notice BnF no FRBNF36712104), « 1.33 Mantes-Lisieux : 1er juillet 1855 », p. 109-110.
  4. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire, t. 1 : 1852-1857, Paris, Palau éd., , 215 p. (ISBN 2-950-942-11-3, notice BnF no FRBNF36712104), « 1.44 Lisieux-Caen : 29 décembre 1855 », p. 128.
  5. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le second Empire, t. 2 : 1858-1863, Paris, Palau, , 223 p. (ISBN 2-950-94212-1, notice BnF no FRBNF37658881), « 3.14 Lisieux-Pont l'Évêque : 1er juillet 1858 », p. 29.
  6. Conseil général, Rapports et délibérations, Caen, Calvados (département), (lire en ligne), « IV - Chemins de fer d'intérêt local : Chemin de fer d'Orbec à Lisieux », p. 337-339.
  7. Conseil général, Rapports et délibérations, Caen, Calvados (département), (lire en ligne), « IV Vœux du Conseil municipal de Lisieux », p. 194.
  8. « Fréquentation en gares : Lisieux », sur SNCF Open Data, traitement du [cf. l'onglet des informations] (consulté le 7 avril 2019).
  9. « Une passerelle de 84 mètres installée à la gare de Lisieux, dans le cadre de travaux d'accessibilité », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 3 janvier 2020).
  10. « L'actualité de l'agglo », sur lisieux-normandie.fr, (consulté le 2 janvier 2020).
  11. « Travaux : le hall de la gare de Lisieux bientôt fermé pour être rénové », sur actu.fr, (consulté le 3 janvier 2020).
  12. a b c d et e « Gare Lisieux », sur SNCF TER Normandie (consulté le 2 janvier 2020).
  13. « Lieux de tournage cinématographique : Un singe en hiver (1962) », sur l2tc.com (consulté le 2 décembre 2015).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, Les Éditions La Vie du rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1).
  • « Historique du dépôt de Lisieux », La Vie du rail, no 1544, , 1/3 de page + 1 photo.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Cherbourg Caen TER Normandie Bernay
ou Paris-Saint-Lazare
Paris-Saint-Lazare
Caen Caen TER Normandie Bernay Paris-Saint-Lazare
Trouville - Deauville Pont-l'Évêque TER Normandie Bernay Paris-Saint-Lazare
Saint-Lô
ou Cherbourg
ou Caen
Mézidon TER Normandie Terminus Terminus
Trouville - Deauville Le Grand-Jardin TER Normandie Terminus Terminus
Caen Mézidon TER Normandie Bernay Évreux-Normandie
ou Rouen-Rive-Droite