Gare d'Oran

gare ferroviaire algérienne

Oran
Image illustrative de l’article Gare d'Oran
Bâtiment voyageurs de la gare d'Oran.
Localisation
Pays Algérie
Ville Oran
Coordonnées géographiques 35° 41′ 53″ nord, 0° 38′ 20″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNTF
Exploitant SNTF
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne d'Alger à Oran
Historique
Architecte Albert Ballu
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Oran
Géolocalisation sur la carte : Algérie
(Voir situation sur carte : Algérie)
Oran

La gare d'Oran est une gare ferroviaire de la commune algérienne d'Oran, dans le wilaya d'Oran. Elle se situe à l'est de la ville et dans un angle fermé.

Situation ferroviaireModifier

HistoireModifier

Bâtiment voyageursModifier

De style néo-mauresque (style Jonnart), il est dessiné[1] par l'architecte Albert Ballu et construit par l'entreprise[1] des frères Perret, lors de la colonisation française. Son architecture reprend les symboles des trois religions du livre. Ainsi son aspect extérieur est celui d'une mosquée, où l'horloge a la forme d'un minaret ; les grilles des portes, fenêtres et plafond de la qoubba (dôme) portent l'étoile de David ; alors que les peintures intérieures des plafonds portent des croix chrétiennes.

Service des voyageursModifier

Elle compte 5 départs vers Alger, et un départ vers Sidi Bel Abbes, Tlemcen, Maghnia, Ain Temouchent, deux départs vers Béchar (train de couchette et coradia), Relizane, et Chlef, ainsi que des trains de banlieue vers Es Sénia , Ain Temouchent , Béni Saf et Arzew

Notes et référencesModifier

  1. a et b Nabila Oulebsir, « Ballu, Albert », (1849-1939) dans Les usages du patrimoine: monuments, musées et politique coloniale en Algérie, 1830-1930, éditions MSH, 2004 (ISBN 9782735110063), p. 322 extrait en ligne (consulté le 12 novembre 2010).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier